Il y a une vraie douceur et une vraie tendresse dans cet album. Et il y a toute une vie qui se déroule sous nos yeux… Des petits bonheurs, des grandes joies, des peines et des cicatrices à combler. Avec ces vides qui rongent, ces découvertes qui changent un destin, ces rencontres qui chamboulent tout. Toute une vie…

 

Gerda ne se déplace plus qu’avec son déambulateur. Jamais trop vite. Des trajets qui laissent la place aux souvenirs, aux sourires, aux  regrets parfois. Et le fil se déroule… Petite fille, Gerda avait l’impression d’être transparente. Ce sont les étoiles qui l’ont révélée. Une passion qui emportera tout et prendra toute la place jusqu’à ce que l’amour l’oblige à faire un choix. Un amour qui n’éclipsera pourtant jamais celui qu’elle voue depuis l’enfance aux nombres et aux astres…

Souvent, je pense être déjà morte. Et ça, ici, c’est l’éternité. Autrefois, le temps filait très vite. Je m’en souviens, ça fait mal. Mais malgré tout, je vais essayer d’y repenser plus souvent. Au moins, je sens que je suis encore vivante.

Je découvre le trait de la dessinatrice berlinoise Barbara Yelin et je suis sous le charme. Lauréate du prix Artemisia 2015 en France et de deux autres prix prestigieux en Allemagne, son univers graphique est incroyablement riche. Une vraie douceur se dégage de ses aquarelles qui enveloppent le destin de l’astrophysicienne Gerda Wendt d’une infinie délicatesse. En entremêlant les moments importants de sa vie de fille, de femme, d’épouse et de scientifique au récit de ses derniers jours en maison de retraite, elle pose sur l’histoire imaginée par Thomas Von Steinacker un regard aussi passionnant qu’émouvant. Un magnifique portrait de femme ♥

 

 

Éditions Delcourt (Août 2018)

80 p.

 

Prix : 15,95 €

ISBN : 978-2-413-01043-2

 

By Hérisson

 

BD de la semaine saumon

… chez Moka


28 commentaires

Nathalie · 26 septembre 2018 à 07h16

Intéressant mais ça n’a pas l’air très gai. ..

    Noukette · 27 septembre 2018 à 23h08

    Ce n’est pas du tout plombant au contraire, aucun pathos dans cette histoire… A tenter 😉

Soukee · 26 septembre 2018 à 08h29

Ouahou, les dessins ont l’air fabuleux ! Et l’intrigue a l’air touchante. Je note aussi ! 🙂

    Noukette · 27 septembre 2018 à 23h07

    C’est d’une telle douceur…! Tu vas aimer oui !

Blandine · 26 septembre 2018 à 09h40

La couverture et les dessins intérieurs sont magnifiques. Bien que j’aime les parcours de vie, l’histoire me tente moins mais je lirai cet album si je le croise.

    Noukette · 27 septembre 2018 à 23h07

    L’histoire te plairait je pense, au contraire. Et si le dessin te plait je crois que tu ne risques rien à y jeter un œil 😉

Enna · 26 septembre 2018 à 09h49

Les dessins ont l’air superbes!

Faelys · 26 septembre 2018 à 15h16

Moi je suis plus attirée par l’histoire que par le dessin. En tout cas ce sera encore une lecture émouvante, je dois d’abord refaire le plein de mouchoirs ! 😉

    Noukette · 27 septembre 2018 à 23h06

    Je n’ai pas eu besoin de sortir les mouchoirs mais j’ai lu cet album comme dans une bulle…!

l'or rouge · 26 septembre 2018 à 16h49

Magnifique le graphisme oui, et une histoire qui parait très émouvante.

    Noukette · 27 septembre 2018 à 23h05

    On craque d’abord pour le graphisme et très vite on se laisse emporter par le destin de cette femme…!

Sabine · 26 septembre 2018 à 17h30

Un bien beau graphisme en effet et un scénario qui me tente assez. J’aime bien l’idée de ce parcours rétrospectif… Je note

    Noukette · 27 septembre 2018 à 23h05

    Une jolie narration oui, pleine de silences. J’ai beaucoup aimé !

Cristina · 27 septembre 2018 à 10h23

Ouhhh je le note de suite celui là !
Un album qui me semble plein de charme et de tendresse !

    Noukette · 27 septembre 2018 à 23h04

    Du charme, de la tendresse, de la douceur… tout ça et plus encore !

Alex-Mot-à-Mots · 27 septembre 2018 à 13h32

J’aime beaucoup le graphisme également.

Stephie · 27 septembre 2018 à 13h56

Oh lala, ça a l’air splendide !

    Noukette · 27 septembre 2018 à 23h03

    Beaucoup de grâce dans ces aquarelles et de douceur dans cette histoire oui…!

Violette · 27 septembre 2018 à 21h15

moi aussi je suis sous le charme! Très joli !

sandrine · 29 septembre 2018 à 11h26

Oh là là, mais je note !

Amandine · 29 septembre 2018 à 14h53

Je note, je note!!!!

gambadou · 1 octobre 2018 à 21h38

Intéressant en effet, et par le trait, et par l’histoire

Jerome · 2 octobre 2018 à 13h57

Chic, il m’attend !

Azilis · 2 octobre 2018 à 14h58

Elle a l’air sublime! Je note!

c · 6 octobre 2018 à 15h57

De Barbara Yelin, je te conseille le magnifique « Irmina » qui a reçu le prix Artémisia. J’avais adoré. Je ne savais pas qu’elle avait sorti un nouvel album en français, alors merci pour la découverte ! 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *