wake-up-america

 

20 janvier 2009. C’est le grand jour pour John Lewis et pour toute la communauté noire américaine. Dans quelques heures, Barack Obama prêtera serment et deviendra ainsi le premier afro-américain à accéder à la présidence des États-Unis. 

 

John Lewis se rend à son bureau du Congrès où sa soeur l’attend pour assister à l’investiture. Mais l’arrivée imprévue d’une femme et de ses deux enfants chamboule quelque peu leurs plans. Profondément émue, celle ci n’en revient pas de rencontrer celui qui a tant œuvré pour les droits civiques. Devant elle et pour les jeunes Jacob et Esaü, John Lewis se souvient…

 

Son enfance au milieu des champs de coton au fin fond de l’Alabama, une implication sans failles dans les études, un voyage dans le Nord qui lui ouvre les yeux d’une façon brutale sur les discriminations dont est victime le peuple noir : dans son quotidien, le jeune John Lewis ne peut que prendre la mesure du fossé existant entre les Noirs et les Blancs.

 

En mai 1954, la cour suprême juge anticonstitutionnelle la ségrégation à l’école. L’année suivante, le jeune John Lewis entend à la radio le premier sermon du tout jeune pasteur Martin Luther King. Le choc. En décembre de la même année, une certaine Rosa Parks refuse de s’assoir au fond du bus. Tout doucement, dans la violence et dans la douleur, les choses « changent »… John Lewis ne le sait pas encore mais il deviendra une des figures de la lutte pour les droits civiques. Une icône.

 

Fascinant destin que celui de John Lewis ! Le premier tome de cette autobiographie est incontestablement une grande réussite. Accessible, instructive, passionnante, elle retrace avec une grande justesse la naissance du mouvement des droits civiques aux États-Unis, un combat basé sur la résistance passive et l’action non-violente, la meilleure façon finalement d’éradiquer le racisme, la misère et la guerre…

Avec d’autres étudiants, John Lewis fonde le « Nashville Student Movement ». Leur première cible : les comptoirs des grands magasins interdits aux Noirs. Un symbole fort et le début d’un mouvement de très grande ampleur faisant tache d’huile aux quatre coins du pays.

C’est sur ce mouvement de sit-in de protestation que prend fin le premier tome des mémoires de John Lewis. Deux autres tomes suivront consacrées aux années 1960-1963 et 1963-1968. Le tout deviendra vite un incontournable.

 

Wake up America est une autobiographie pleine de rage et de dignité, l’occasion rêvée de découvrir la vie d’un des plus grands leaders du mouvement pour les droits civiques des Noirs aux États-Unis, un des derniers « Big Six » encore en vie. Pour ce projet d’envergure, John Lewis a travaillé avec son conseiller Andrew Aydi, laissant à Nate Powel le soin de  mettre le tout en images. Et là encore, c’est un sans fautes. Le choix du noir et blanc donne une force indéniable au récit des souvenirs du grand homme. Un dessin sobre et respectueux, parfaitement en accord avec le propos.

 

A ne pas rater !

 

Une nouvelle lecture que je partage avec grand plaisir avec mon complice préféré… qui aujourd’hui va devoir aider bébé Charlotte à souffler sa première bougie…! Je vous envois des tonnes de bisous…!

 

Les avis de Enna, JViel, Mo’ et Stephie

 

march.indd

march.indd

wake3

 

Éditions Rue de Sèvres (Janvier 2014)

127 p.

 

C’était ma logo BD Mango rouge !

Chez Mango et chez les autres !

 

 

topbd_2013.jpg

 

by Yaneck

17/20


40 commentaires

Mo · 5 février 2014 à 06h13

Vivement la suite de ce témoignage ! Un très bel album !!

Jérôme · 5 février 2014 à 07h23

Un destin fascinant, tu as bien raison et un album passionnant. Merci encore pour cette lecture commune 😉

    Noukette · 6 février 2014 à 00h17

    Et dieu sait qu’elle me tenait à cœur…! 😉

Valérie · 5 février 2014 à 08h55

Comment ne pas le noter? Je vais essayer de le trouver en VO.

    Noukette · 6 février 2014 à 00h18

    Effectivement, une lecture incontournable pour toi !

cristie · 5 février 2014 à 09h56

J’espère que je réussirai à lui mettre la main dessus !

Hilde · 5 février 2014 à 09h57

Je l’ai notée mais je n’ai pas encore pu me la procurer.

    Noukette · 6 février 2014 à 00h20

    C’est une lecture percutante, j’espère que tu arriveras à mettre la main dessus !

Brize · 5 février 2014 à 13h09

Lecture en cours 🙂 !

Anne · 5 février 2014 à 13h40

Je veux cette BD ! 😉

Elodie · 5 février 2014 à 14h12

Je la lirai, mais quand tous les tomes seront sorti

    Noukette · 6 février 2014 à 00h21

    Je ne sais pas à quel rythme la suite sera publiée mais j’ai hâte !

Moka · 5 février 2014 à 14h34

Évidemment, je note !

vicim /Sophie · 5 février 2014 à 14h49

Je l’avais déjà notée, ton avis me donne envie de la lire très vite

Cynthia · 5 février 2014 à 15h33

Très très très tentée !

    Noukette · 6 février 2014 à 00h22

    Il faut que tu la lises, je sens que tu vas adorer !

Syl. · 5 février 2014 à 18h33

Un album déjà noté et vu chez Mo’. Il plairait à mes fils aussi !

    Noukette · 6 février 2014 à 00h23

    C’est effectivement un album à mettre entre toutes les mains, c’est didactique mais on ne s’ennuie pas une seule seconde !

Sandrine · 5 février 2014 à 18h54

Vous me donnez de plus en plus envie.
C’est noté.

    Noukette · 6 février 2014 à 00h24

    Un très bon premier tome, hâte de lire la suite !

manU · 5 février 2014 à 20h34

Le sujet comme le graphisme, tout me plait !

Yvan · 5 février 2014 à 20h56

Bon, cela fait beaucoup trop d’avis positifs pour pouvoir résister beaucoup plus longtemps…

lasardine · 5 février 2014 à 21h34

déjà noté suite au billet de Stephie, tu confirmes! tentée je suis!!

    Noukette · 6 février 2014 à 00h25

    Tout à fait le genre d’album qui pourrait te plaire !

Stephie · 6 février 2014 à 06h31

La condition des Noirs dans le monde est un sujet qui m’intéresse et là j’ai appris encore beaucoup de choses. Quelle BD ! On attend donc la suite !

    Noukette · 6 février 2014 à 11h35

    J’espère qu’on attendra pas trop longtemps d’ailleurs ! Mes cours de fac sur le sujet remontent, j’ai besoin qu’on me rafraichisse la mémoire !

Mango · 6 février 2014 à 07h24

Une série incontournable, j’en suis bien convaincue et je la lirai, c’est certain, mais peut-être quand elle sera finie, je préfère!

    Noukette · 6 février 2014 à 11h37

    Tu as sans doute raison, surtout que c’est une autobiographie ! Tu ne peux pas passer à côté en tous cas !

Kikine · 8 février 2014 à 14h11

Tu enfonces encore un peu plus le clou ! Oui, je ne raterai pas cette autobiographie !

    Noukette · 10 février 2014 à 18h37

    Elle risque de devenir incontournable c’est vrai !

Manu · 9 février 2014 à 16h05

Je ne vais pas pouvoir passer à côté mais je vais peut-être attendre que les trois tomes soient parus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *