ZitaUn cratère au bout milieu d’un champ. Voilà sur quoi tombent Zita et Joseph en jouant. Probablement causé par la chute d’une météorite, du moins, c’est l’avis de Joseph. A l’intérieur, une chose bizarre attire l’attention de Zita qui n’hésite pas une seule seconde à descendre au fond du cratère.

 

Elle y découvre un étrange objet ressemblant à un interrupteur, au centre, un gros bouton rouge sur lequel elle s’empresse d’appuyer malgré les craintes de son ami beaucoup moins téméraire…

 

Soudain, une explosion provenant du fond du cratère. Puis des sortes de tentacules qui attrapent ce pauvre Joseph. Zita n’a pas d’autre choix que de réappuyer sur le bouton rouge pour tenter de le retrouver.

 

A son arrivée, stupeur : elle se trouve dans un monde étrange peuplé de créatures toutes plus bizarres les unes que les autres. Une faune extraterrestre bigarrée visiblement en proie à la plus grande agitation. Et pour cause… La planète Scriptorius sur laquelle Zita vient d’atterrir, menacée par un astéroïde, n’a plus que trois jours à vivre. Il faut fuir, et vite…

Mais Zita ne peut pas repartir sans Joseph. Il est là, pas loin, retenu par un monstre robot aux longues tentacules qui l’emmène on ne sait où. Zita va avoir besoin d’aide…

 

Zita, Joseph, Gros Costaud, N°1, Pipeau, Mulot, Randy le robot… Ces noms ne vous disent rien pour l’instant. Gageons que si vous glissez cette BD dans les mains de vos enfants, ils risquent fort de vous en rabâcher les oreilles. La galerie loufoque des personnages est sûrement une des clés de la réussite de ce premier tome. Il y en a pour tous les goûts : robots futuristes, grosses bêtes immondes, petites bestioles rigolotes, monstres gentils et peureux… et même un humain qui endort ses congénères dès qu’il se met à jouer de la flute… Peut-être le seul à pouvoir aider Zita vu qu’il semble lui aussi pressé de s’enfuir de cette planète devenue bombe à retardement.

 

Zita, l’héroïne de cette BD futuriste, ravira autant les filles que les garçons. Elle est intrépide, courageuse, débrouillarde et n’a pas froid aux yeux. Elle est d’ailleurs bien décidée à remplir sa mission : sauver son ami et rentrer chez elle. Sur sa route, évidemment, de nombreux obstacles et des rencontres imprévues. De quoi réjouir les jeunes lecteurs qui se régaleront aussi des dessins colorés et dynamiques de cette belle BD.

Le scénario est rythmé, pêchu, aucun temps mort. Un texte et des dialogues simples et accessibles permettront aux enfants dès 9 ans de s’initier gentiment à la SF. En bref, c’est de la belle ouvrage, dans un bel écrin qui plus est. La nouvelle maison d’éditions Rue de Sèvres a eu bien raison de parier sur le talent de Ben Hatke qui signe là son premier roman graphique, premier tome d’une trilogie dont les deux prochains tomes sont à paraître l’année prochaine. On se réjouit !

 

Une lecture que j’ai une nouvelle fois le plaisir de partager avec mon acolyte Jérôme !

 

Les avis de Stephie, Leiloona, Antigone, La mare aux mots, Nadael, Mathilde

Zita5

© Hatke / Rue de Sèvres

 

 

Éditions Rue de Sèvres (Octobre 2013)

192 p.

 

 

topbd_2013.jpg

 

by Yaneck

15/20

 

 


12 commentaires

Kikine · 21 novembre 2013 à 03h14

Bon, je pense que je vais attendre un peu (euh …longtemps) que pitchounette soit en âge de le lire. Il y a de fortes chances que je l’oublie d’ici là mais je connais une autre grande pitchoune a qui je pourrai la recommander !

    Noukette · 21 novembre 2013 à 16h12

    La grande pitchoune en question va adorer j’en suis sûre !

Stephie · 21 novembre 2013 à 06h51

Ton fils l’a lue ?

    Noukette · 21 novembre 2013 à 16h13

    Non, pas encore, je crois qu’il est encore un peu jeune pour tout saisir. Mais je vais quand même essayer, l’univers de la SF lui est complètement étranger !

jerome · 21 novembre 2013 à 07h29

C’est vraiment un univers sympa. Et puis c’est l’occasion de faire découvrir la SF aux enfants avec une histoire qui devrait leur plaire. Je vais tester dès ce soir avec pépette n°2, je te dirai si ça peut se lire dès 8 ans…

    Noukette · 21 novembre 2013 à 16h15

    J’attends ton aval alors… Il a un peu zieuté par dessus mon épaule quand je la lisais mais il ne me l’a pas réclamée à corps et à cris. Tu me diras pour pépette n°2 ! 😉

Leiloona · 21 novembre 2013 à 22h43

J’en retiens un univers super bien fichu, et une héroïne intrépide, le tout servi avec un dessin accessible aux enfants ! 😉

    Noukette · 25 novembre 2013 à 22h41

    Et c’est déjà beaucoup ! Elle va plaire cette série, c’est sûr !

Nadael · 22 novembre 2013 à 11h03

Mon fils de 8 ans justement a bien aimé… merci pour le lien!

    Noukette · 25 novembre 2013 à 22h42

    Pour l’instant, le mien se tient à distance, je crois qu’il aurait préféré que le héros soit un garçon. Mais je le connais, il va finir par vouloir assouvir sa curiosité ! 😉

Choco · 25 novembre 2013 à 13h50

Je me réjouis avec toi ! 😉 Au début, le dessin ne m’avait pas trop convaincu et puis j’ai été embarquée dans cette histoire qui s’est révélée finalement fort bien construite et pas gnan gnan pour 2 sous. De la bd jeunesse de qualité, c’est rare !

    Noukette · 25 novembre 2013 à 23h10

    Oui, c’est rare c’est vrai ! Et puis l’héroïne est une fille, ça change un peu !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *