Alex – Pierre Lemaitre

AlexDeux nuits, il m’a fallu deux courtes nuits pour dévorer le dernier Lemaitre, enfouie sous la couette. Peut-être que la nuit n’était pas le meilleur moment pour commencer ce roman, j’ai eu quelques sueurs froides, j’ai sursauté, pincé les lèvres, étouffé aussi…, mais surtout, j’ai jubilé, jubilé de retrouver Camille et ses acolytes, cruellement frappé par le destin mais toujours droit dans ses bottes après le drame vécu dans Travail soigné, jubilé de retrouver le style et la maîtrise de Pierre Lemaitre, incontestablement un grand du polar. Bref, j’ai adoré ! Je m’avance peut-être mais je pense que ma copine Blueverbena a elle aussi frémi d’angoisse, en tous cas, je la remercie pour cette chouette lecture commune !

 

Alex est ce qu’on peut appeler une belle fille, célibataire, trentenaire, elle a fière allure. Pourtant, en tant qu’ancienne laide maigrichonne, elle reste d’un naturel assez réservé, voire complexé, encore étonnée d’être systématiquement fixée du regard par des hommes à tous les coins de rues. Cet homme qui la suit, ça fait maintenant un petit moment qu’elle l’a repéré, son visage ne lui revient pas, aucune lubricité dans son regard mais l’air de savoir ce qu’il veut, que veut-il d’ailleurs ? Quand Alex rentre chez elle ce soir là, elle ne remarque pas cette camionnette blanche, ni cet homme caché dans le noir. Un coup de poing qui lui coupe la respiration et c’est le début de l’horreur. « Je ne veux pas mourir. Pas maintenant. » Voilà ce que ne cesse de se répéter Alex alors qu’elle se trouve à moitié inconsciente, à la merci de son bourreau. Quand elle se réveille enfin, elle pleure de douleur, de peur et de rage. L’homme lui ordonne de se déshabiller et la fait entrer dans une minuscule caisse à claire-voie où il est impossible de bouger. Suspendue à un mètre cinquante du sol, la caisse devient cage… L’homme lui ne veut qu’une chose, la « regarder crever »…

 

Ce polar rend dingue. C’est donc un bon polar, en tous cas, il m’a fait passer par de terribles moments d’angoisse, et j’avoue, j’adore ça ! Passées les cent premières pages un peu longuettes à mon goût, je n’ai pas pu lâcher ce roman. Alex m’a obsédée, perturbée, intriguée… C’est un personnage complexe, ambivalent, atypique, comme aime les dépeindre Pierre Lemaitre. On a beau se méfier, ouvrir l’oeil, guetter les signes, bien malin celui qui devinera l’issue de ce roman. Lire Pierre Lemaitre, c’est accepter de devenir fou pour quelques heures, c’est aussi accepter de se faire balader, et moi, c’est ce que je cherche quand je lis un thriller. Pari tenu donc !

Et puis il y a Camille, quel plaisir de retrouver le commandant Verhoeven ! Quatre ans se sont passés depuis le « drame », Camille a été l’ombre de lui même, il refait peu à peu surface, fait bonne figure mais n’accepte que des petites affaires, rien qui puisse lui rappeler l’horreur qu’il a vécu. Et le voilà amené à gérer cette affaire d’enlèvement, à revivre les évènements qu’il n’arrive pas à oublier. J’ai trouvé le personnage de Camille encore plus intéressant que dans Travail soigné : il est meurtri, affaibli, attachant même, il n’en reste pas moins un redoutable enquêteur, entier, colérique, borné, impatient, le genre de type qu’on aime ou qu’on déteste mais qui ne laisse pas indifférent.

Et puis il y a la construction de l’intrigue, trois parties, des rebondissements à la pelle, des retournements de situation en veux-tu en voilà. C’est intelligent, c’est diabolique et le lecteur est manipulé pour son plus grand plaisir ! Et moi j’attends fébrilement le dernier tome de cette fameuse trilogie Verhoeven, que nous réserve encore Pierre Lemaitre ?

Évidemment, je ne saurais trop vous conseiller de lire la trilogie dans l’ordre puisque c’en est une, si ce n’est pour comprendre l’évolution du personnage de Camille. Et puis, comme mes camarades blogueurs avant moi, petit avertissement : évitez de lire cette satanée quatrième de couverture, bien trop bavarde comme trop souvent ! Plongez dans Alex les yeux fermés, vous ne le regretterez pas !

 

Qu’en a donc pensé Blueverbena ?

Une chose est sûre, Camille a ses adeptes, parmi eux (elles!) Stéphie, Canel, Pimprenelle, Liliba, Alex, Mélo, Lili, Amanda, Clara, Lasardine, Sandrine

 

Premières phrases : « Alex adore ça. Il y a déjà près d’une heure qu’elle essaye, qu’elle hésite, qu’elle ressort, reviens sur ses pas, essaye de nouveau. Perruques et postiches. Elle pourrait y passer des après-midis entiers. »

 

Au hasard des pages : « Alex ne mange quasiment rien, elle s’est terriblement affaiblie mais surtout, surtout, son esprit va très mal. Cette cage contraint votre corps et envoie votre cerveau dans la stratosphère. Une heure dans cette position, on en pleure. Un jour, on pense mourir. Deux jours, on décolle. Trois jours, on devient fou. Et maintenant, elle ne sait plus très bien depuis quand elle est enfermée et suspendue, des jours. Des jours. » (p.87)

 

Éditions Albin Michel (Février 2011)

392 p.

importorigin:http://aliasnoukette.over-blog.com/article-alex-pierre-lemaitre-73999929.html

17 commentaires sur “Alex – Pierre Lemaitre

  1. Lemaître a convaincu toutes les bloggueuses on dirait! C’est vrai qu’il fait très fort, et j’attends avec hâte le prochain! Mais comme tu le dis, cette fois, je ne me ferai pas avoir, je ne lirai pas la quatrième de couverture! Je sais maintenant que je peux lui faire confiance aveuglément!

    • J’ai très hâte de lire le prochain moi aussi ! Et moi non plus je ne lirai pas la quatrième de couverture !!

    • Difficile de lâcher ce roman c’est vrai ! Il me reste Cadres noirs à lire, même s’il parait que ce n’est pas son meilleur…!

    • Si tu as lu Travail soigné qui le précède, fonce ! Tu seras ravie de retrouver Camille ! Encore une sacrée intrigue ! 😉

  2. Je reviendrais lire ton avis que j’ai juste survolé puisqu’on m’a dit de nombreuses fois qu’il valait mieux le lire sans rien savoir dessus. J’ai lu la quatrième de couverture il y a longtemps mais je ne m’en souviens plus vraiment. Je vais donc éviter de la relire avant de commencer ma lecture.

    • Mais qu’est ce que tu attends ??? Allez, hop, file te procurer Trarail soigné et Robe de marié pour commencer !! 😉

    • Personnellement, je l’ai beaucoup aimé, assez atypique quand même, et pas forcément toujours très sympathique…!

    • Tu avais lu Travail soigné, le premier tome ? La suite d’Alex vient de sortir, il faut que je le lise d’ailleurs !

  3. J’avoue ne pas lire de policiers ni de thrillers, mais j’ai lu Au-revoir là-haut qui a eu le Goncourt (je publie mon avis la semaine prochaine) et j’ai trouvé ça vraiment exceptionnel comme livre !

    • Au-revoir là-haut est sur ma pile à lire ! J’ai découvert Lemaitre avec ses polars, Travail soigné est le premier tome d’une série, à lire avant Alex… J’ai adoré !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *