Chlorophylle 1. Embrouilles à Coquefredouille – Godi / Zidrou / Macherot

Chlorophylle-par-godi-et-zidrou-tome-1-par-godi-et-zidrou-embrouilles-a-coquefredouilleSur l’île de Coquefredouille, Chlorophylle coule des jours tranquilles. Ce n’est d’ailleurs que pour assister à l’avant-première du film inspiré de ses exploits qu’il daigne sortir de son hibernation. Sauf que, dans l’ombre, les « Sécessionnistes Fredouillets » réclament l’indépendance, mettant dans une bien fâcheuse posture le roi Mitron XIII qui a bien d’autres chats à fouetter. Pas évident pour ce cher Chlorophylle d’assurer la promotion de son film au coeur de cette tempête…

 

Je ne connais pas l’œuvre originelle. J’ai donc lu ce spin-off d’une série réputée culte sans attente particulière, sans références non plus. Et honnêtement je ne sais pas ce qui est le mieux : être fan de Macherot et ressortir déçu de cette « réécriture »… ou se lancer dans cette histoire animalière en espérant avoir envie de découvrir la « vraie » série… et finalement en rester là.

 

 

Vous l’aurez compris, j’ai trouvé peu d’intérêt à cette lecture. Les fans et les nostalgiques retrouveront sans doute ce qui fait le sel et l’originalité de l’œuvre originelle, pour ma part, même si j’ai tourné les pages de cet album sans déplaisir, je l’aurais vraisemblablement très vite oublié. Et pourtant, Zidrou-chou est au scénario… J’imagine qu’il connaît bien Chlorophylle et qu’il a voulu rendre hommage à son créateur avec cette suite qui n’en est pas une… Je salue la prise de risque, sacré pari tout de même.

 

Pourquoi je n’ai pas accroché ? En général, j’ai du mal avec les récits animaliers (sauf quand il s’agit d’Abélard, évidemment hors compétition). Ici le ton se veut moderne, parfois un brin décalé, et toujours ancré dans la réalité. Du coup, je me suis demandée tout le long qui était réellement le public visé. Les enfants, attirés par la couverture et le dessin vif et coloré, risquent d’en ressortir perplexes. Pas sûr qu’ils saisissent les nombreuses allusions à notre monde actuel disséminées ici et là (mariage pour tous, considérations politiques…). Les adultes eux souriront à certaines répliques bien senties (normal, c’est du Zidrou quand même !) L’aventure est rythmée et ne souffle d’aucun temps mort, suspense, créativité, rien ne manque… Malgré ça, je ne reconnais pas ici « mon » Zidrou, du moins, je le préfère dans un autre registre. On ne pourra pas pour une fois m’accuser de ne pas être objective quand il s’agit de mon scénariste chouchou !

 

Une lecture que je partage avec un fan de Chlorophylle, Jérôme, qui aura sûrement un avis beaucoup plus éclairé que le mien sur cette vision zidrouesque de ce personnage mythique…

 

Chloro-2

Chloro-3

Chloro-4

 

Éditions Le Lombard (Septembre 2014)

48 p.

 

ISBN : 978-2-8036-3438-5

Prix : 10.60 €

 

 

 

C’était ma logo BD Mango rouge !

Chez Mango et chez les autres…!

 

 

topbd_2013.jpg

 

by Yaneck

12/20

 

 

challengerl2014

 Challenge 2% Rentrée littéraire

chez Hérisson !

10/12

8 commentaires sur “Chlorophylle 1. Embrouilles à Coquefredouille – Godi / Zidrou / Macherot

  1. Oserais-je dire que je me réjouis de lire ici quelques bémols sur Zidrou chouchou ? Non, bien sûr, je ne suis pas vilain à ce point 😉
    Au moins maintenant tu sais qui est Chlorophylle, tu n’as pas tout perdu. C’est une reprise qui n’apporte pas grand chose finalement. A la fois moderne et respectueuse de la série originale mais sans véritable intérêt.
    On fera mieux la semaine prochaine 😉

  2. Tu me surprends là! Je m’attendais à plus d’enthousiasme de ta part mais de toutes façons, j’ai tellement d’autres Zidrou à découvrir encore!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *