Comme-on-respire.jpgIl y définitivement quelque chose entre moi et cette auteure, quelque chose que finalement j’ai du mal à expliquer et à mettre en mots. Son écriture me touche, oui, mais il y a bien plus que cela…

Au dernier salon de Montreuil, s’il y avait bien une dédicace que je ne voulais pas rater, c’était celle de Jeanne Benameur qui a fait une petite incursion furtive au stand des éditions Thierry Magnier pour présenter cette réédition de ce texte poétique initialement créé pour la manifestation « Un livre une rose » en 2003. Comme on respire y était offert à tous ceux qui fêtaient en France la San Jordi (belle tradition catalane visant à offrir à la fois un livre et une rose) en même temps que la Journée mondiale du livre et du droit d’auteur de l’Unesco.

 

La petite dédicace de l’auteur qui orne ce petit livre m’est infiniment précieuse…

 

J’aurais bien du mal à vous résumer ce petit livre et d’ailleurs tel n’est pas mon but. Jeanne Benameur s’y livre pleinement, comme elle le fait finalement dans chacun de ses écrits, mais ici la force poétique prend tout son sens. J’ai eu l’impression, en le lisant, de comprendre réellement tout ce que j’avais pu lire d’elle auparavant tant on pénètre dans son intimité. L’auteure nous parle de sa façon d’appréhender l’écriture, cette écriture qui la rend vivante… L’écriture qui permet de dire l’indicible, de faire parler ceux qui n’ont pas la parole, l’écriture qui met au monde… Elle y exprime son amour des mots, son amour des livres, son amour de la langue, son amour de la vie, tout simplement. Oui, ce livre est une vraie respiration, un souffle qu’on partage et qu’on chérit… et que je partage aujourd’hui avec vous.

 

« Je n’ai pas d’armes. Et que crèvent ceux qui les fabriquent. Je n’ai pas d’armes. J’écris des mots. Pour que lève la pâte qui multiplierait autre chose. Pour que le sang batte fort. Vivant. Je suis sûre qu’avec de mots, on vit. »

 

« Je ne suis rien. Rien d’autre qu’une femme qui arpente et tente l’incertain. »

 

« Rien ne sera jamais accompli. L’écriture oeuvre et oeuvre encore. Je sais. J’ai accepté. Être là. C’est mon poste. Je ne garde rien. Je ne sauvegarde rien. Je travaille. Sans relâche. J’ai besoin d’espérance. »

 

« Au fond de nous les mots. Ils sont notre réserve secrète. Je prends force. Je lis. J’écris. Parce que je suis semblable. Cet air-là, je veux bien le partager, oui. L’air qui entoure chaque mot, c’est le silence réfléchi de celui qui a écrit. »

 

« J’ai confiance. Quand il y a un mur de livres dans une pièce je me sens à l’abri. Plus sûre que derrière n’importe quelle porte blindée. »

 

« Voyez-vous, je ne serai plus jamais la même d’avoir écrit ces lignes. Plus jamais. Le remuement a eu lieu. Le lien s’est tissé. Et peu importe le temps, les dates. C’est aujourd’hui. C’est partout. C’est en moi la petite fille au cou rentré dans les épaules, qui retient toujours sa respiration. Comme si son souffle était de trop. Écrire c’est être présent de tout son être dans l’opaque. Et tant pis pour le reste. »

 

« Ce sont les livres qui m’ont ouverte. Je survivais. Dans les creux des murs. Dans les sillons du plâtre qui se délite. J’avais si peur. De tout. Je survivais. J’ai pu vivre. C’est dans les livres que j’ai pu vivre d’abord. Sans peur. C’est dans les livres que j’ai pu oser éprouver enfin tout ce qui en moi s’était durci. Je lisais. Je reconnaissais ma violence, ma peine, ma joie si forte parfois qu’elle m’emportait dans l’indicible. Enfin ce que j’éprouvais était là, vécu par d’autres, écrit. Je pouvais moi aussi prendre ma place. j’avais moi aussi le droit. Puisque je me reconnaissais. Enfin. Je me suis apprivoisée dans les livres. »

 

« Je ne cesserai pas d’écrire, de lire. C’est ma façon d’aimer. »

 

Que dire de plus…?

 

Editions Thierry Magnier (Octobre 2011)

36 p.

 

journeefemme.jpgby Sophie

 

Challenge amoureux saison2by l’Irrégulière

Catégorie Libre

importorigin:http://aliasnoukette.over-blog.com/article-comme-on-respire-jeanne-benameur-101129939.html

Catégories : Poésie

41 commentaires

Commentaire n°1 posté par Mirontaine · 8 mars 2012 à 14h15

Oh une très jolie référence! J’avais beaucoup aimé ses textes, il y  abien longtemps que je n’en ai pas lu.

    Noukette · 8 mars 2012 à 14h53

    Je suis une vraie fan de la plume de cette auteure…, elle me fait le même effet que Christian Bobin, c’est dire ! 😉

Commentaire n°2 posté par mag · 8 mars 2012 à 14h49

waow…

    Noukette · 8 mars 2012 à 14h54

    Je prends une méchante claque à chaque fois que je lis cette auteure…

Commentaire n°3 posté par Moka · 8 mars 2012 à 15h56

J’aimerais beaucoup découvrir ce titre !

 

    Noukette · 8 mars 2012 à 17h08

    Je te le conseille fortement, il peut peut-être voyager jusqu’à toi ?

Commentaire n°4 posté par Moka · 8 mars 2012 à 17h20

Ce serait chouette en effet. Je veux bien (si je ne le trouve pas au salon dimanche !)

    Noukette · 9 mars 2012 à 14h51

    Pas de souci, tiens moi au courant… ou alors tu me diras tout ça de vive voix si on arrive à se voir là bas ! 😉

Commentaire n°5 posté par saxaoul · 8 mars 2012 à 19h03

Dans mon billet sur « ça t’apprendra à vivre », je cite un extrait qui permet également de comprendre l’importance vitale de l’écriture pour l’auteur.

    Noukette · 9 mars 2012 à 14h52

    Oui, j’avais vu ça… J’aime vraiment énormément cette auteure…!

Commentaire n°6 posté par Géraldine · 8 mars 2012 à 20h10

« J’ai confiance. Quand il y a un mur de livres dans une pièce je me sens à l’abri. Plus sûre que derrière n’importe quelle porte blindée. »

J’adore, c’est tout à fait ce que je ressens dans une maison inconnue. Et je partage tout à fait ton émotion envers cette auteure !

    Noukette · 9 mars 2012 à 15h01

    Je me suis retenue pour ne pas vous recopier tout le livre en fait…! 😉

Commentaire n°7 posté par lucie · 8 mars 2012 à 23h06

touchée en plein coeur par ces citations  !!!!

    Noukette · 9 mars 2012 à 15h03

    Je pense que ces extraits ne peuvent que toucher les lectrices que nous sommes…!

Commentaire n°8 posté par yueyin · 8 mars 2012 à 23h26

une belle écriture vraiment 🙂

    Noukette · 9 mars 2012 à 15h05

    Ah oui, je suis bien d’accord avec toi !

Commentaire n°9 posté par Leiloona · 9 mars 2012 à 07h51

Ah ben voilà comment en venant sur ton blog ce matin tu illumines ma journée. Je l’achète week-end. Hop ! 🙂

    Noukette · 9 mars 2012 à 15h07

    Je te garantis que ce petit livre va illuminer la journée où tu vas le lire ! 😉

Commentaire n°10 posté par cartonsdemma · 9 mars 2012 à 10h40

Je n’ai lu que Laver les ombres, que j’ai trouvé percutant et dérangeant. Les citations que tu nous fait partager sont superbes!

    Noukette · 9 mars 2012 à 15h09

    Laver les ombres n’est pas son meilleur, même si j’avais beaucoup aimé. Si tu n’as pas lu Les demeurées, Les reliques ou Les insurrections singulières, lance toi les yeux fermés, ce sont de vrais bijous ! 😉

Commentaire n°11 posté par Mango · 10 mars 2012 à 06h07

J’en entends beaucoup parler. Il faudrait que je me mette à la lire aussi. 

    Noukette · 11 mars 2012 à 16h15

    Rhooooooooo ! Si tu n’as jamais lu Benameur, il faut à tout prix réparer cette erreur, non mais ! ;-))

Commentaire n°12 posté par L'irrégulière · 10 mars 2012 à 11h44

Ah mais ça a l’air chouette !

    Noukette · 11 mars 2012 à 16h16

    Benameur, c’est magnifiquqe ! 😉

Commentaire n°13 posté par krol · 10 mars 2012 à 11h58

Passion pour cette auteure que je partage complètement !

    Noukette · 11 mars 2012 à 16h16

    Difficile de ne pas aimer sa plume…! 😉

Commentaire n°14 posté par Emma · 10 mars 2012 à 17h35

Je n’ai encore jamais rien lu d’elle, une suggestion pour commencer ?

    Noukette · 11 mars 2012 à 16h17

    J’avais adoré Les demeurées, très poétiue et très fort, mais aussi Les reliques ou Les mains libres… Son dernier fait partie de mes coups de coeur, Les insurrections singulières, tu n’as que l’embarras du choix !

Commentaire n°15 posté par Alex-Mot-à-Mots · 10 mars 2012 à 20h07

Une plume que j’aime beaucoup, également. Merci pour ces quelques morceaux choisis.

    Noukette · 11 mars 2012 à 16h18

    J’ai eu beaucoup de mal à faire un choix, j’ai failli tout recopier ! 😉

Commentaire n°16 posté par Jeanmi · 13 mars 2012 à 07h32

Je vous assure que si vous venez samedi 17 sur le stand E85 du salon du livre de Paris entre 15 et 18h, je vous ferais une charmante dédicace sur mon livre: « Affaires étranges au quai des Orfèvres »…

    Noukette · 14 mars 2012 à 00h43

    C’est gentil à vous, malheureusement je ne serais pas présente sur le salon ce jour là… Merci de votre visite par ici ! 😉

Commentaire n°17 posté par lasardine · 13 mars 2012 à 10h01

je ne l’ai encore jamais lue, mais plus ça va, plus je me dis que quand je vais m’y mettre je vais adorer!

    Noukette · 14 mars 2012 à 00h44

    Quoi ???? Bon, il faut remédier à ça ! Je te fais une sélection que je t’envoies ? 😉

Commentaire n°18 posté par l'or des chambres · 13 mars 2012 à 10h05

J’attendais d’avoir quelques échos pour ce texte là… Et voilà encore une fois tu m’as convaincue, les extraits sont vraiment trop, trop tentateurs… Comme Leiloona je vais me jeter dessus ce week end  !!!

    Noukette · 14 mars 2012 à 00h45

    Chouette !!! Tu vas te régaler.. mais ça tu le sais déjà ! 😉

Commentaire n°19 posté par lasardine · 15 mars 2012 à 17h04

proposé de cette manière, c’est avec grand plaisir! :):)

    Noukette · 21 mars 2012 à 00h29

    Je vais donc m’y atteler très vite…! 😉

Guerby Lisius · 26 mars 2015 à 23h43

je vais m’ajouter à la liste de ses lecteurs

    Noukette · 3 avril 2015 à 22h09

    J’espère que sa plume vous touchera autant qu’elle me bouleverse… 😉

Chroniks Expresss #25 – Bar à BD · 1 août 2016 à 00h32

[…] chronique de Jérôme et celle de Noukette (madame… je te remercie une nouvelle fois d’avoir glissé cet ouvrage entre mes mains

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *