La chasse aux papas – Mathis

Chasse papasPaul a un papa. Un papa pas parfait, pas patient, pas présent. Un papa qui s’emporte pour un rien et s’en prend souvent à lui Un papa qui hurle au lieu de parler, qui lui demande de se taire mais ne l’écoute jamais… Et Paul est en colère.

 

Pauline n’a pas de papa. Mais elle a un chien, et il s’appelle « Papa ». Du coup, les choses sont plus simples. Son « papa » à elle, il est parfait, toujours prêt à l’écouter, toujours d’accord avec elle, le bonheur quoi… Et Pauline s’en contente. Parce que « les chiens, quand ils vous aiment, c’est pour la vie. »

 

Paul et Pauline n’ont « pas » de papa. Celui de Paul n’est pas le papa rêvé, celui de Pauline est un fantasme. De toutes façons, « les papas, c’est un peu comme des pommes dans un cageot, il y en a toujours une ou deux qui sont un peu pourries. » Et si ça se trouve, ils sont tombés sur les mauvais numéros. Des papas, il y en a plein, pourquoi ne pas s’en choisir un ? Juste histoire de s’imaginer une autre vie. Même si la vraie vie réserve parfois des surprises.

 

Après La nappe blanche, nouveau titre de cette rentrée dans la très chouette collection Petite Poche. Avec Mathis aux commande, peu de risques de se tromper. Avec l’humour et l’intelligence qui le caractérisent, il ne fait pas qu’égratigner l’image du père, imparfait ou absent. Il pose d’autres questions. Si on pouvait choisir son papa, serait-il meilleur ? Et le père idéal, existe-t-il d’ailleurs ? Des réponses ? Il y en a peut-être, même si elles ne sont pas forcément celles qu’on pourrait imaginer…

Le résultat ? Un roman émouvant et drôle qui se lit d’une traite. Et tout sonne vrai. A glisser entre toutes les petites mains.

 

 

Une découverte jeunesse que je partage avec Jérôme, comme chaque mardi ou presque.

 

 

Premières phrases : « Le garçon. Assis sur le perron de son immeuble, son chapeau de cow-boy vissé sur la tête et son pistolet à la main, il rumine de noires pensées. Il trouve que la vie est écœurante. Et que chaque chose, chaque être, est détestable. Le garçon a les yeux rougis d’avoir pleuré. Des larmes ont séché sur ses joues, laissant de légères traces de sel.
Soudain, il se met à tirer avec son pistolet en plastique. Là-bas, un chien qui passe : Bang ! Une voiture : Bang ! Un poteau électrique : Bang ! Le pot de fleur sur le rebord d’une fenêtre au cinquième étage de l’immeuble d’en face : Bang ! »

 

 

Éditions Thierry Magnier (Septembre 2014)

Collection Petite Poche

46 p.

 

Prix : 5,10 €

ISBN : 978-2-36474-502-5

 

 

challengerl2014

 Challenge 5% Rentrée littéraire

chez Hérisson !

27/30

5 commentaires sur “La chasse aux papas – Mathis

  1. mais tu ne dors pas ??? tu postes dans la nuit ! com tu es folle ! j’adore !
    quel âge les ptites mains tu crois ? toutes petites ou 10ans c’est bien ?
    bizzzzz ma toute belle et te souhaite une belle (et courte 😉 ) nuit <3

    • Tu sais bien que je ne dors jamais (mais mes billets sont programmés hein, faut pas pousser ! 😉 )
      La collection Petite Poche est tout à fait adaptée à ton grand, au contraire, c’est la collection idéale à mettre entre les mains des jeunes lecteurs (Et puis Benameur y a écrit un titre tu sais…?)

    • J’en ai une étagère pleine au CDI, j’ai abandonné l’idée de les classer avec les autres. Résultat, l’étagère est prise d’assaut, je sens que celui ci ne va pas rester longtemps sur le présentoir des nouveautés ! 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *