Les petites victoires – Yvon Roy

petites victoires

 

C’est l’histoire toute simple d’un père et de son fils. C’est l’histoire pas si simple d’un petit garçon pas tout à fait comme les autres. C’est l’histoire d’un père et de son combat  au quotidien pour que son fils ait une vie comme celle des autres. C’est l’histoire d’un petit garçon formidable qui a du mal à regarder dans les yeux, pique parfois des colères inattendues et s’enferme trop souvent dans son monde. C’est l’histoire de petits riens qui font les grands tous, de petits ruisseaux qui font les grandes rivières, de petites victoires qui donnent foi en l’avenir…

 

Quand le diagnostic tombe, les parents du petit Olivier prennent la nouvelle de plein fouet. Quel avenir pour leur petit garçon autiste ? Comment gérer au quotidien les divers troubles liés à sa maladie ?

 

Les petites victoires est un récit autobiographique qui s’intéresse à la relation particulière liant l’auteur à son petit garçon autiste. Un récit extrêmement pudique et sensible qui s’attache à décrire tous les petits stratagèmes mis en place par le père pour sortir son fils de son enfermement, pour le rendre le plus autonome et le plus heureux possible. Un père patient et obstiné qui choisit de s’éloigner des recommandations des spécialistes pour trouver ses propres solutions, en se concentrant uniquement sur son fils, forcément unique. La solution est en lui…

 

 Oliviere Père

« Fiston, toi et moi on va explorer. »

 

Difficile pour moi de ne pas penser à l’album de Fabien Toulmé évoquant la trisomie de sa fille en lisant Les petites victoires. Si les thèmes sont évidemment très différents, ces deux albums ont en commun d’être des témoignages de pères qui évoquent la relation toute particulière qui les unit à leurs enfants. Deux témoignages sans fard qui n’occultent pas les moments de doutes et la peur, deux voix forcément très intimes qui racontent le bouleversement de l’annonce du handicap et la vie d’après. Dans ces deux albums, la présence maternelle est présente mais en sourdine, même si les raisons sont là aussi différentes. Ici, le couple se sépare mais continue le combat en duo, unis pour donner le meilleur à leur fils. Mais dans les deux cas, c’est la relation entre le père et l’enfant qui est au centre. Une relation pure, émouvante, faite de renoncements, de persévérance… et de beaucoup d’amour.

 

La simplicité du dessin, sobre sans être naïf, doux, expressif et joyeux, est idéal pour faire passer les émotions et raconter cette belle histoire d’amour entre un père et son fils.

Et c’est qu’on retient de ce bel album en le refermant… L’amour, capable des plus belles victoires…

 

Une bien jolie lecture et un témoignage fort que je partage avec Mo’

 

[slideshow]

Éditions Rue de Sèvres (Mai 2017)

160 p.

 

Prix : 17,00 €

ISBN : 978-2-36981-469-6

 

BD de la semaine saumon

 

D’autres bulles à découvrir chez…

 

        petites victoires     collectionneuse    supers1    supers2    

                    Mo’                              Karine                          Saxaoul                         Saxaoul                         

 

 

        broderies    port marins perdus    guerre de catherine    morgane

                   Nathalie                         Blandine                      Antigone                         Amandine

 

 

        un jour il viendra frapper     mancha    irena    chaussette

              Gambadou                           Enna                           Caro                                Sabine

 

 

 maison-555x406  épiphanie frayeur  jaimelenatto  petites victoires

             EstelleCalim                          Bouma                             Jérôme                         Stephie

 

 

          duel

                     Jacques

17 commentaires sur “Les petites victoires – Yvon Roy

  1. Je sors tout juste du Fabien Toumé, enfin, je l’ai lu il y a quelques semaines mais je digère encore, aussi, bien que je sois convaincue que cette BD doit valoir le détour, je la note mais pas pour tout de suite tout de suite.

  2. « L’amour capable des plus belles victoires » ……… mhuuuuum je crois qu’on ne pourra pas résister à vos 3 billets <3
    Bizzzzzzzzzzzzzzz ma copine <3

  3. Beau et doux cet album. Optimiste aussi. Bien aimé ce témoignage simple et touchant. Encore un récit qui me fait cogiter sur les pratiques des équipes médico-sociales…

  4. Tiens, j’ai pensé à Toulmé aussi. Mais je suis super curieuse à propos de celui-ci. Certes, quand il est question d’autisme je suis parfois un peu difficile à contenter, mais je reste curieuse.

  5. J’ai l’impression qu’on en parle de plus en plus en livre ou en BD et ça fait du bien! Nul doute que je le lirai et que je le recommanderai peut-être. Merci pour la découverte !

  6. Une BD qui parle d’un thème pas toujours abordé. Comment ne pas pensé à Fabien Toulmé et son formidable Ce n’est pas toi que j’attendais. Je note cette BD sans aucune hésitation!

  7. très intéressée par le thème de l’autisme, je vous remercie pour ce conseil. COnnaissez vous d’autres romans ( adulte ou ado) sur le même thème?
    bonne journée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *