Les reflets changeants – Aude Mermilliod

Elsa a la vingtaine et les rêves qui vont avec. En chemin vers la réconciliation avec elle-même, elle tente sans succès de rompre les liens avec cet homme toxique qui l’aime en pointillés. Un homme charismatique qui se débat avec ses propres démons et ne parvient pas à la rendre heureuse. Il faudrait lâcher prise, vivre large et s’oublier peut-être, pour aller enfin à la rencontre de l’amour…

 

Jean a la cinquantaine et une partie de sa vie qui lui échappe. Pieds et poings liés dans un quotidien routinier que sa fille, Alda, piétine de sa belle insouciance. Un feu follet qui illumine sa vie de célibataire mais lui rappelle constamment ses erreurs du passé. Pour elle, il a troqué l’océan pour la terre ferme. Il faudrait prendre l’air, respirer fort et ouvrir grand les bras peut-être, pour vivre enfin ses rêves de liberté vraie…

 

Émile a presque 80 ans et sa vie belle et pleine est derrière lui. Dans sa tête, une multitude de souvenirs qui se télescopent avec fracas. Près de lui, une femme qui l’aime comme au premier jour et une famille qui tente de l’extraire du monde dans lequel il est enfermé bien malgré lui. Devenu sourd pendant la guerre d’Algérie, Émile navigue en eaux troubles en rêvant de faire taire définitivement le brouhaha assourdissant qui vrombit sous son crâne…

 

Elsa, Jean, Émile. Trois routes, trois chemins de vies. Trois êtres un peu de traviole qui vont se croiser parfois sans se voir, trois solitudes qui vont s’entrechoquer et peut-être enfin réaliser leurs rêves…

 

Bien belle découverte que ce premier album d’Aude Mermilliod qui lui avait logiquement permis de décrocher le prix Raymond Leblanc de la jeune création en 2015 et lui a permis cette année de figurer parmi les 6 finalistes du prix de la BD Fnac. Il y a quelque chose dans cet album. Un petit supplément d’âme. Quelque chose qui touche à l’atmosphère et aux bonnes ondes. Quelque chose qui sent bon l’été et ce besoin viscéral de larguer les amarres. Quelque chose de doux et rugueux à la fois, un peu comme cette vieille couverture rapeuse dont on n’arrive pas à se défaire tant elle rappelle de souvenirs…

 

Et ce titre est si bien choisi… On y lit les choix qu’on fait, les petits pas de côté, les renoncements, les regrets d’une vie. On y lit les envies d’ailleurs, les petites parenthèses de bonheur, les rencontres providentielles et ces petits signes du destin qui viennent enfin mettre un coup de pied dans la fourmilière. On y voit les faiblesses des uns, les fêlures des autres, on les aime, on les comprend… ou pas. Pas des super-héros non, juste des gens normaux pétris de défauts qui rendent cette histoire attachante en diable. Aude Mermilliod vise juste et touche en plein cœur, ses reflets changeants sont ceux d’une jeune auteure de talent qui s’y entend pour dessiner notre monde. Bravo !

 

Les avis de Kathel, Leiloona, Mo’, Sabine, Un amour de BD

 

Éditions Le Lombard (Août 2017)

198 p.

 

Prix : 22,50 €

ISBN : 978-2-8036-7020-8

 

 

CONCOURS FLASH : Si Les reflets changeants faisait un bien beau finaliste, c’est le sublime Betty Boob de Véronique Cazot et Julie Rocheleau aux éditions Casterman qui a cette année récolté le Prix de la BD Fnac ! ♥

La Fnac me permet d’ailleurs de vous faire gagner 2 exemplaires de cet album coup de cœur, ça vous dit ? Un simple commentaire en fin de billet indiquant votre participation suffira ! Fin du concours vendredi 2 février à minuit. Bonne chance !

 

 

BD de la semaine saumon

Chez Mo’

37 commentaires sur “Les reflets changeants – Aude Mermilliod

  1. J’ai aimé les trois personnages principaux, leurs parcours, leurs sensibilités. Je te rejoints complètement sur le fait que cet album est une belle parenthèse

  2. J’aime beaucoup le chemin qu’a pris ces beaux reflets changeants. Une belle découverte pour moi et un beau tremplin que la participation au prix fnac.
    Merci Noukette pour ce billet nostalgique.

  3. Intéressant ces portraits croisés à des âges bien différents… l’âge n’empêche pas les soucis et la volonté de changement. Je me le note.
    Je participe aussi du coup au concours, j’ai très envie de lire « Betty Boob » !

  4. J’aime bien les « être un peu de travioles » et les destinées qui se croisent. Les sujets abordés m’intéressent, je prends note.
    La BD Betty Boob semble vraiment un peu folle, je serais curieuse de découvrir. Je veux bien jouer. 😉

  5. Même si le sujet de départ est grave et « plombant » , la couverture et tes commentaires ne peuvent donner qu’envie de découvrir cette pétillante Betty Boob !

  6. J’ai l’impression que tu as aimé sans que cela soit pour autant un coup de cœur. Je me trompe ? En tous cas, le sujet me tente beaucoup et la première de couv’ aussi.
    Betty Boob me fait un peu peur mais si je la gagnais, ce serait l’occasion de la découvrir quand même. Je participe donc…

  7. Bonjour, je découvre ce blog, à la recherche d’une BD à offrir pour un anniversaire.
    J’ai mis cet album dans ma Wishlist. Sa couverture m’attire l’oeil à chaque fois que j’arpente une librairie.
    Sinon, je veux bien participer au concours : avec la chance du débutant, on ne sait jamais !

  8. Bonsoir,
    merci de mettre en avant de bien belles BD.
    Je profite de mon commentaire pour participer à ton jeu pour tenter de gagner un exemplaire de Betty Boob sur ce sujet délicat, tu en as fait une belle critique. Merci Noukette.
    Bisous

  9. Bonjour,

    Ton billet enthousiaste sur cette BD m’avait vraiment donné envie de la lire. Donc je participe à ce concours. Merci pour ce blog inspirant.

  10. Un album avec des illustrations d’été, ça donne envie en ce moment ! Il arrivera certainement en bibliothèque, donc je vais devoir attendre un peu…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *