myrmidonMyrmidon enfourche son tricycle pour une petite balade dans le jardin quand soudain, bing, c’est la chute. S’il avait regardé devant lui, il aurait probablement vu cette grosse pierre en plein milieu de son chemin…

 

Propulsé dans les airs, il se rattrape in extremis à une drôle de tenue jaune qui a l’air de tomber du ciel. Transformée en parachute providentiel pour amortir la chute, grâce à elle notre petit rouquin atterrit sain et sauf sur ses petites fesses. Ouf, plus de peur que de mal…!

 

Il suffit d’un petit coup d’œil à cette tenue pour que Myrmidon souhaite l’enfiler. Et ça tombe bien, elle lui va comme un gant ! Ne manque plus que le casque qui déboule à ses pieds comme par magie et Myrmidon se transforme en un fier astronaute ! C’est à ce moment que la fumée apparaît, plein de fumée, à tel point que Myrmidon ne sait plus où il va. D’où vient-elle…? D’une énorme fusée toute ronde qui semble l’attendre. D’ailleurs, une échelle est sortie et il l’empruntera très vite quand un extraterrestre viendra lui faire un petit coucou de bienvenue…!

 

A bord de la fusée, Myrmidon prend les commandes et décolle dans les airs. Il n’est pas au bout de ses surprises…

Myrmidon_dans-lespace_page

Les petits vont se réjouir, Myrmidon est de retour ! Après avoir affronté des indiens belliqueux armés jusqu’aux dents au pays des cow-boys, le voici propulsé dans l’espace ! Quelle aventure ! C’est qu’il lui en arrive de belles à notre petit rouquin malin quand il se déguise ! Et de l’imagination, Myrmidon en a à revendre. Vêtu de sa combinaison spatiale rutilante, le voilà prêt à affronter les surprises et les dangers de l’espace….!

 

Qu’il est beau le monde de l’enfance ! Un simple accessoire et la réalité est transfigurée, et dieu sait que l’imagination des plus petits est infinie quand il s’agit de s’inventer des histoires ! Comme dans le premier tome, tout ce qui provient de l’imaginaire du petit bonhomme est ici en noir et blanc. Futé. Le découpage est extrêmement simple et lisible ce qui facilite la lecture au maximum. Une lecture qui peut donc se faire en autonomie dès 3 ans, si ça ce n’est pas une super approche de la bande dessinée !

Totalement fan de ce concept de mondes imaginaires, je me réjouis de découvrir la prochaine aventure de Myrmidon aux prises avec un dragon ! Je ne redirais jamais assez tout le bien que je pense de la BD muette pour les plus petits. Surtout quand Thierry Martin et Loïc Dauvillier sont aux commandes. Un dessin tout rond, une utilisation ingénieuse de la couleur, un rythme qui ne faiblit pas, la bouille sympathique de Myrmidon…

 

Impossible de ne pas craquer !

 

Une lecture que j’ai une nouvelle fois le plaisir de partager avec mes comparses Jérôme et Mo’ !

 

L’avis de Hérisson

myrmidon-5

Éditions de la Gouttière (15 Janvier 2014)

32 p.

 

C’était ma logo BD Mango rouge !

Chez Mango et chez les autres !

 

 

topbd_2013.jpg

 

by Yaneck

16/20


28 commentaires

Mango · 15 janvier 2014 à 02h02

Il semble bien adorable ce petit Myrmidon! Je vais lui courir après!

    Noukette · 15 janvier 2014 à 22h39

    Et je crois savoir que tu as le public tout trouvé à la maison en plus ! 😉

Loic · 15 janvier 2014 à 07h05

merci ! 🙂

    Noukette · 15 janvier 2014 à 22h30

    Merci à vous surtout ! Myrmidon est une pépite de la BD jeunesse, ma fille de 4 ans est fan ! (même s’il n’y a pas de princesse ou de fée !) 😉 Hâte de lire la suite des aventures de ce sympathique petit bonhomme !!

Cristina · 15 janvier 2014 à 07h25

Et en plus il a une jolie bouille ce Myrmidon comment ne pas craquer après un tel billet.

    Noukette · 15 janvier 2014 à 22h31

    Il est craquant avec sa tignasse rousse et son bout de nez rouge, j’aime !

cristie · 15 janvier 2014 à 07h37

Il semble avoir tout pour plaire à nos petites têtes blondes ! 😉

    Noukette · 15 janvier 2014 à 22h31

    C’est le cas, c’est un album qu’ils apprivoisent très vite !

jerome · 15 janvier 2014 à 07h42

Hâte de lire la prochaine aventure avec le dragon !

    Noukette · 15 janvier 2014 à 22h33

    Ça va être bien ça ! Tu crois qu’il sera déguisé en chevalier…? Et qu’il y aura une princesse à sauver ? Emilie adorerait ! 😉

Mo · 15 janvier 2014 à 08h09

On a vraiment bien aimé ce nouveau Myrmidon. On a aussi passé un bon moment sur la « roue de la série » en toute fin d’album où l’on voit Myrmidon dans ses autres costumes. Bref… on attend déjà le tome 3… et les suivants 😀

    Noukette · 15 janvier 2014 à 22h34

    Rhoooooooo, j’avais pas vu cette roue !!!! Hâte, hâte !!

lasardine · 15 janvier 2014 à 09h54

je découvre, je ne connaissais pas du tout ce Myrmidon… il m’a l’air craquant!!
et en plus quand je vois « Dauvillier » sur la couv’, je sais que c’est une valeur sûre!

    Noukette · 15 janvier 2014 à 22h37

    Tu connais déjà Anuki, là tu as encore de la super BD muette mais pour les plus petits, dès 3 ans. Une merveilleuse façon de tomber dans la marmite de la BD dès le plus jeune âge !! Je recommande chaudement !

Syl. · 15 janvier 2014 à 18h24

Il a une sacrée frimousse ! bien entendu, j’ai noté.

    Noukette · 15 janvier 2014 à 22h38

    Si tu as des bambins dans ton entourage, tu vas faire des heureux !

vicim /Sophie · 15 janvier 2014 à 22h57

Cette BD fait l’unanimité. Je note !

Stephie · 16 janvier 2014 à 06h43

Il faudra quand même qu’on essaie avec Gaétan.

Sandrine · 16 janvier 2014 à 08h05

Il est mignon ce petit garçon.
Un titre à retenir pour offrir.

Hélène · 16 janvier 2014 à 08h34

Mignon ce Myrmidon !

    Noukette · 16 janvier 2014 à 09h23

    Oui, un Anuki pour les plus jeunes en somme ! 🙂

Hilde · 16 janvier 2014 à 10h26

Je ne connais pas ce petit astronaute mais je note!

    Noukette · 23 janvier 2014 à 13h54

    Tu as raison, il est adorable ! Parfait pour les tous petits !

Myrmidon dans l’espace (Dauvillier & Martin) | Bar a BD · 15 janvier 2014 à 08h15

[…] Une lecture commune faite en compagnie de Jérôme (lire sa chronique en cliquant ici) et de Noukette (lire sa chronique en cliquant ici). […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *