Shangri-La – Mathieu Bablet

Shangri_laJ’ai par le passé de nombreuses fois surmonté mes préjugés pour me lancer dans des univers à priori à des kilomètres de mes lectures habituelles. Avec bonheur d’ailleurs quand je repense notamment aux claques qu’ont été Les derniers jours d’un immortel ou plus récemment Saga

 

Assez curieusement, Shangri-La m’a tout de suite tentée. Précédée par des critiques plus qu’enthousiastes, en lice pour tout un tas de prix (il va bien finir par en récolter un d’ailleurs, pas possible autrement !), qualifiée de chef-d’œuvre par des spécialistes hautement recommandables… c’est surtout quand je l’ai eue en mains que je me suis dit que l’expérience allait valoir le détour. Et je ne me suis pas trompée.

 

L’objet-livre en lui-même est somptueux, grand format, dos toilé, bien épais. En soi, déjà toute une promesse… Et puis on jette un œil sur les premières planches. Éblouissant. Poussant le souci du détail à son maximum, Mathieu Bablet nous emmène dans l’espace, au cœur d’une station spatiale où vivent les survivants de l’espèce humaine. Depuis quelques centaines d’années, la terre est inhabitable. On peut juste l’observer, de loin…

 

Dans la station, la vie est régie et organisée de A à Z par Tianzhu Enterprises et tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes… même si quelques voix s’élèvent, d’abord timides, pour dénoncer une privation de liberté. Les humains « évolués » côtoient les animoïdes, espèce hybride créée par l’homme après l’extinction de toute race animale. Têtes d’animaux, corps d’homme, doués d’intelligence et de parole, ils sont la cible privilégiée de ceux qui les considèrent comme une « sous-race » à exterminer. L’homme, pour autant, n’a pas abandonné l’idée de devenir l’égal des dieux voire même de les surpasser et créant de toute pièce une nouvelle espèce humaine. Une nouvelle espèce capable de s’adapter, de vivre et de prospérer sur Shangri-La, région inhospitalière de Titan…

 

J’aurais bien du mal à vous résumer précisément cet album qui est un monde à lui tout seul. Tout y est foisonnant, et d’une folle intelligence. Je suis plus que néophyte en matière de SF mais à mon sens Mathieu Bablet a fait bien plus que créer un univers, il lui a donné corps. Shangri-La est un album ambitieux aux ramifications multiples qui mérite une attention de tous les instants et peut-être même plusieurs lectures pour en comprendre toutes les subtilités. Mais si certains aspects de l’histoire me semblent encore abscons, je me suis coulée dans ce monde sans difficulté. D’autant que ce monde, par de nombreux aspects, ressemble furieusement à ce que l’on est en train de faire du nôtre… Effrayant… et captivant !

 

Un mot aussi sur l’incroyable graphisme de Mathieu Bablet. Il y a du génie dans ce coup de crayon… Les « paysages » sont à couper le souffle, les décors soignés dans le moindre détail. On y entendrait presque le silence de l’immensité stellaire, on arriverait presque à toucher le vide… Je suis moins fan de sa façon de dessiner les visages par contre, le trait y est plus sec, plus hargneux, plus brut. Ce qui n’a pas diminué pour autant mon plaisir de lecture, une lecture partagée avec la pétillante Leiloona, qui a elle aussi choisi de sortir de sa zone de confort avec cet album..!

 

Les avis de Yaneck et Yvan

 

Le blog de l’auteur

 

9782205168396CONCOURS FLASH : En compétition au festival d’Angoulême, je souhaite vraiment le meilleur au sublime Shangri-La ! Finaliste du Prix BD Fnac, il aurait fait un beau gagnant mais c’est le chatoyant L’été diabolik qui a récolté le prix, peut-être plus accessible à un public plus large.

La Fnac me permet d’ailleurs de vous faire gagner 3 exemplaires de ce polar coloré, ça vous dit ? Un simple commentaire en fin de billet indiquant votre participation suffira ! Fin du concours mercredi 1er février à minuit. Bonne chance !

 

EDIT du 03/02/2017 :

La roulette a tourné et les 3 gagnants de L’été diabolik, vainqueur du Prix BD FNAC sont…

 

Capture d’écran 2017-02-03 à 20.38.09

Bravo à Violette, Moka et Mélo !

Violette et Moka, j’ai déjà vos adresses, Mélo, j’attends la tienne ! 😉

 

 [slideshow]

Éditions Ankama (Septembre 2016)

Collection Label 619

224 p.

 

Prix : 19,90 €

ISBN : 978-2-35910-969-6

 

 

BD de la semaine saumon

C’était ma BD de la semaine…

…aujourd’hui chez Mo’

38 commentaires sur “Shangri-La – Mathieu Bablet

  1. A priori ce n’est pas une BD pour moi mais vu que tu partais dans le même sens et que tu as aimé, je me laisserai tenter si je le croise à la médiathèque.
    Quant au concours, c’est avec plaisir que je participe! Merci!

  2. Purée tu as les arguments Madame ! Et puis tu fais le lien avec « Les Derniers jours d’un immortel » et déjà, je suis plus du tout objective. Je regarderai cet album du coup (et rapidement… du coup… 😛 ) et puis je verrais bien ce qu’il advient 😀

  3. Effectivement, tu as de sacrés arguments ! 😉 Je n’aurais pas forcément été de moi-même vers cet album mais du coup tu me tentes sacrément…
    Quant à ton petit concours, je participe avec plaisir, très tentée par l’avis de Mo que je viens de découvrir. Bon mercredi !

  4. Tu me vois vraiment ravi. Ravi que cet album puisse toucher au delà du cercle habituel des lecteurs de SF. Mais c’est vrai qu’avec une telle profondeur intellectuelle et une telle puissance graphique, c’est finalement normal qu’il arrive à convaincre les publics les plus exigeants.

  5. Pas tentée par la couverture de cet album, mais ton avis donne envie d’aller au-delà de ma première impression, d’autant plus que je ne connais pas l’auteur… (Je suis de nature curieuse…)
    Et sinon, je participe volontiers à ton « petit » concours, les avis que j’ai pu lire sur cet album sont très bons ! 🙂

  6. Si je la trouve à la bibliothèque, je me la prends pour sortir moi aussi de ma zone de confort 😉 et je participe avec plaisir au concours de l’été Diabolik, merci Noukette et la Fnac ^^

  7. Ton billet donne envie de découvrir, par curiosité. Je ne suis pas très calée en SF mais je suis toujours prête pour tenter l’aventure et si on peut presque entendre « le silence de l’immensité stellaire » alors, je ne dis pas non!

  8. Je suis dans une grande période de lecture de BD et ton billet ainsi que celui de Leiloona me donne très envie de découvrir Shangri-La. Et je participe aussi au concours pour L’Eté Diabolik qui m’a l’air plus abordable.

  9. Tu m’as convaincue au moins d’y jeter un œil avant de dire que ce n’est pas pour moi ! Sinon, je veux bien participer à ce petit concours. Merci ma belle !

  10. Bonjour,
    je veux bien participer au concours 😉
    Et j’ai maintenant envie de lire Shangri-La, bien que ce soit pour moi aussi plutôt éloigné de mes univers de lecture…

  11. « L’été Diabolik » m’attire : je tente ma chance !
    Mon dernier coup de coeur BD sera toutefois difficile à détrôner : « Un océan d’amour » est une véritable pépite.

  12. Youhouhou ! (Cela veut dire que je vais peut-être faire mentir ma première impression… ^^)
    Merciiiiiiii Dammmmmmmmmme Noukkkkkk de mon coeurrrrrrr ! <3

  13. Noukette, au secours ! J’ai essayé de lire cette BD suite à ton avis. Mais je n’y arrive pas, je n’accroche pas, je crois que je vais abandonner… La SF n’est décidément pas faite pour moi ou l’inverse… 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *