COUV_GIPI_Vois_comme_ton_ombreRepérée sur le présentoir des nouveautés de ma bibliothèque préférée. Cette BD, un coup de cœur pour beaucoup de mes copinautes, m’intriguait… Graphisme superbe, sujet suffisamment nébuleux et flou pour titiller ma curiosité, à vrai dire il ne m’en fallait pas plus pour me lancer…

 

Verdict…? J’en ressors sceptique et il faut bien le dire plus que perplexe…

 

Voilà maintenant quelques années que j’ai pénétré le monde de la BD. J’y prends énormément de plaisir, je fais des découvertes incroyables et je ne pourrais clairement plus m’en passer aujourd’hui. Je pense d’ailleurs avoir des goûts assez éclectiques, être assez ouverte aux différents univers (j’ai même lu et aimé de la SF récemment, c’est dire…!)

 

Que s’est-il donc passé avec cet album…? J’ai été subjuguée par le dessin. Vraiment. Difficile de faire la fine bouche je dois dire… Pour tout dire, graphiquement, j’ai ressenti presque la même chose qu’avec Blast… Déroutant et bluffant, on en prend réellement plein les yeux. Un savant mélange de styles, de techniques, c’est à la fois déstabilisant et fascinant. Des crayonnés, des pastels, des planches lumineuses ou au contraire très sombres. Très beau, vraiment, je le répète…

 

Et puis il y a l’histoire. Et là, vraiment, il ne s’est rien passé… J’ai regardé évoluer ce personnage dans sa folie sans rien ressentir. Il faut dire que le scénario est complexe. Silvano Landi, un homme d’une cinquantaine d’années, est retrouvé sur une plage, à moitié délirant. A la clinique où il est conduit, on conclut à un genre de schizophrénie. Monomaniaque, l’homme, écrivain et illustrateur, passe son temps à dessiner un arbre mort et une station service. Sa mémoire est en lambeaux mais des bribes de souvenirs l’éclaboussent parfois. Des souvenirs-blessures souvent… Et puis il y a aussi ceux qui nous plongent dans l’horreur des tranchées, lui appartiennent-ils..?

 

L’homme est en souffrance et l’univers graphique de Gipi est on ne peut plus cohérent. Les pièces du puzzle s’imbriquent, tant bien que mal, au lecteur de recoller les morceaux. Suis-je frustrée de ne pas y être vraiment arrivée…? Peut-être… Le fait est que j’en ressors passablement énervée. Impossible de faire de cet album un coup de cœur vous l’aurez compris. Mais mince, quand même… c’est sacrément beau…

 

 

Les avis de Cristie, Sandrine, Stephie, Yaneck, Yvan

 

 

 Ombre3

 Ombre2

PlancheA_205839

 

gipi

© Gipi / Futuropolis

 

 

Éditions Futuropolis (Janvier 2014)

128 p.

 

 

C’était ma logo BD Mango rouge !

Chez Mango et chez les autres…!

 

 

 

topbd_2013.jpg

 

by Yaneck

14/20

 

 

Une-année-en-14-298x300

Nouvelle lecture pour le challenge Une année en 14

chez Stéphie


22 commentaires

Rébecca@ conseils écriture · 30 avril 2014 à 06h06

Je ne connais pas grand chose aux BD (mis à part quelques BD Belges bien connues), je n’ai pas encore eu le temps de me plonger dans cet univers mais le graphisme a l’air fabuleux en effet ! 🙂

    Noukette · 1 mai 2014 à 23h15

    Voilà 3 ans maintenant que j’ai « plongé » dedans… Avec grand bonheur… Tant de pépites à découvrir !

Mango · 30 avril 2014 à 06h30

Ton avis me laisse perplexe. J’aime beaucoup les dessins que tu montres mais pour l’histoire, je ne sais vraiment pas quelle pourrait être ma réaction. il faudrait que j’essaie!

    Noukette · 1 mai 2014 à 23h16

    Je pense que c’est une expérience à faire oui… C’est très déstabilisant c’est sûr, et même si je suis restée en dehors ils sont nombreux ceux qui en ont fait un coup de cœur…

Sous les galets · 30 avril 2014 à 06h58

hou la la, c’est là que je vois que je suis loin de l’univers de la BD….

    Noukette · 1 mai 2014 à 23h17

    Bon, Galea, oublie tout de suite… pas celui qu’il te faut pour te familiariser avec le « milieu » ! 😉

Sandrine · 30 avril 2014 à 07h26

C’est vraiment difficile de faire entrer autrui dans une folie, de donner à ressentir, par l’image, ce qui perturbe un esprit qui fonctionne forcément différemment. Alors je comprends qu’on puisse rester en dehors.

    Noukette · 1 mai 2014 à 23h21

    Pourtant, je suis plutôt à l’aise avec la folie en temps normal… J’ai lu des choses assez « trippées » dans leur genre mais là je ne sais pas… l’esthétisme n’a pas suffit. C’est dommage, j’aurais aimé adhérer à cette histoire…

Sandrine · 30 avril 2014 à 08h17

Comme toi, je suis ressortie de cette lecture perplexe.
Un peu le même ressenti de ne pas avoir tout compris.

    Noukette · 1 mai 2014 à 23h22

    C’est ça, non seulement je n’ai pas l’impression d’avoir comblé tous les vides mais en plus j’en ressors frustrée. Dommage…!

Louise · 30 avril 2014 à 10h01

Tant pis pour l’histoire, mais les dessins sont très beaux, alors si je le vois à la biblio, je le prends. L’histoire a l’air décousue quand même!

    Noukette · 1 mai 2014 à 23h22

    Oui, tente le coup, si ça se trouve tu seras bien plus réceptive que moi, je te le souhaite car ce Gipi est un génie dans son genre…!

gambadou · 30 avril 2014 à 11h33

Je commencerai avec Blast qui est sur ma LAL

cristie · 30 avril 2014 à 14h29

Tu sais à quel point j’ai aimé …

    Noukette · 1 mai 2014 à 23h25

    Je sais bien oui… Mais parfois, l’alchimie ne se fait pas…

lasardine · 30 avril 2014 à 17h13

il est sur ma liste des prochains emprunts, on en reparle donc!

Moka · 2 mai 2014 à 07h20

Graphiquement, cela me plaît. J’ai lu beaucoup d’avis mitigés sur ce titre.

    Noukette · 7 mai 2014 à 21h24

    Graphiquement c’est vraiment très réussi… Je suis d’autant plus déçue de ne pas être davantage rentrée dans l’histoire…

Choco · 23 mai 2014 à 23h54

J’adore Gipi, son dessin, son univers. J’ai lu cet album aussi et c’est vrai qu’il nous laisse un peu sur le côté par son côté nébuleux. J’ai aimé, sans qu’il soit un coup de cœur, mais je suis incapable de le conseiller à quelqu’un. Peut-être faudrait-il le relire pour comprendre toutes les clés ? Pas le temps… du coup, je suis aussi resté un peu sur ma faim.

    Noukette · 29 mai 2014 à 15h27

    Sur ma faim… c’est aussi mon ressenti… N’empêche que ce dessin me plait vraiment, je retenterai…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *