bouffonAu fin fond d’un cachot crasseux du château du Comte d’Astrat, croupit la belle Anne. Régulièrement violée par son geôlier et par tous ceux prêts à payer pour se servir de son corps, la jeune fille donne naissance à un petit garçon difforme au milieu des immondices et des rats.

Peu disposé à jouer les pères de substitution et pressé de monnayer à nouveau les services de sa prisonnière, son bourreau donne le nouveau-né en pâture à sa chienne qui vient de dévorer sa dernière portée.

 

Mais la chienne épargne la vie de l’enfant, lui donnant le lait nécessaire à sa survie. Surnommé « Glaviot » pour sa laideur, l’enfant « né de la misère d’une femme et du mépris des hommes » grandit sans jamais voir la lumière du jour…

 

Jusqu’à ce que le Comte découvre l’existence de l’enfant et décide de l’offrir à sa fille Livia pour la distraire. L’histoire d’amour peu ordinaire de Bouffon peut commencer…

 

 

« Je vous ai dit que cette histoire serait belle, et elle l’est.

Je vous ai dit aussi que cette histoire d’amour serait triste, et elle le sera.

C’est le genre qui veut ça !… »

 

 

Décidément, Zidrou m’épate ! Trois albums, rien que ça, en cette rentrée, et quels albums ! Après L’indivision, déroutant et émouvant, en duo avec Springer, il s’associe à nouveau avec Francis Porcel avec qui il avait déjà magistralement collaboré pour Les Folies Bergère. Et le résultat est là encore bluffant…!

Prenant à contrepied les codes du conte (les piétinant même allègrement), choisissant un narrateur peu conventionnel donnant tout le sel à l’histoire, il nous plonge dans un univers sombre et cruel où rien n’est joué d’avance. Le lecteur est prévenu, l’histoire « d’amour » sera belle et triste…  Et finalement, nous sommes loin du compte…

 

Tout ce que j’aime ! Une bonne dose de cynisme, une atmosphère glauquissime, un Quasimodo aux yeux verts au destin aussi fascinant qu’étonnant, c’est du bon, du très bon ! Et ce n’est pas Jérôme, avec qui je partage cette lecture, qui me contredira…!

 

Les avis de Jacques, Yaneck

 

 

Page-3

Page-5

Éditions Dargaud (Août 2015)

64 p.

 

Prix : 14,99 €

ISBN : 978-2-505-06169-4

 

 

BD de la semaine saumon

C’était ma BD de la semaine…

…aujourd’hui chez Stephie

 

 

 

logo2015

Challenge 2% Rentrée littéraire chez Hérisson

9/12


40 commentaires

franfran · 9 septembre 2015 à 07h41

hiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii 😉 Prochain achat avec la BD de Lupano !

Hélène · 9 septembre 2015 à 07h53

Trois albums pour la rentrée ! eh bien ! il va falloir que j’en lise au moins un !

    Noukette · 28 octobre 2015 à 23h36

    Zidrou est difficile à suivre… mais qu’est-ce qu’on l’aime ! 😉

Jacques · 9 septembre 2015 à 08h03

Ah oui, quel album !
Ça fait plaisir de retrouver zidrou… Ou on ne l attend pas.

    Noukette · 28 octobre 2015 à 23h36

    C’est ce que j’aime avec lui… Il m’étonne toujours !

lasardine · 9 septembre 2015 à 08h48

bon ben évidemment hein… 🙂

Marion · 9 septembre 2015 à 08h58

Forcément, je suis tentée !!!

keisha · 9 septembre 2015 à 09h11

Ouh là, c’est choc!

Yaneck · 9 septembre 2015 à 09h33

On est d’accord, évidemment ^^

Au fil des plumes · 9 septembre 2015 à 10h11

Quand vous vous y mettez à deux, forcément c’est dur de résister…

    Noukette · 28 octobre 2015 à 23h38

    Il ne faut pas résister à Zidrou, jamais ! 😉

soukee · 9 septembre 2015 à 10h40

Un album qui a l’air très fin, en effet, et que je ne peux que noter vu ton enthousiasme !

sarah · 9 septembre 2015 à 12h32

Non mais vous êtes d’un pénible, tous les deux, avec Jérôme 😉 … vous donnez envie de tout lire. ^^
Je vais m’empresser de commander cet album-là.
Je suis en train de monter un truc autour de la BD pour prolonger chacun de mes chapitres de cours en 1ere L. Et celui-là correspond au chapitre sur les contes ET sur les réécritures!
Merci, merci!

    Noukette · 28 octobre 2015 à 23h39

    Pile poil ce qu’il te faut ! Elle est pas belle la vie ? 😉

Jerome · 9 septembre 2015 à 12h46

Du Zidrou dans le texte, comme on l’aime (même si toi tu l’aimes tout le temps, quoi qu’il fasse 😉 ).

    Noukette · 28 octobre 2015 à 23h40

    Que veux-tu, c’est l’amour ça, ça ne s’explique pas ! (In love with Zidrou…)

Sandrine · 9 septembre 2015 à 13h33

Ça m’intéresse tout ça…

Moka · 9 septembre 2015 à 14h19

Mais ton Zidrou-Chouchou est partout !

Entre la citation et ton billet, je suis plus que tentée.

    Noukette · 28 octobre 2015 à 23h40

    Zidrou est sur tous les fronts en cette rentrée, on ne l’arrête plus ! Et quel bonheur !

Sophie Hérisson (Délivrer des Livres) · 9 septembre 2015 à 15h43

La couverture ne me plait pas du tout, mais ton avis et les extraits oui !

    Noukette · 28 octobre 2015 à 23h41

    Moi je la trouve belle cette couverture… Et cette histoire est à découvrir, vraiment !

Yv · 9 septembre 2015 à 16h26

J’ai hésité à cause de la couverture… comme quoi c’est bête,

    Noukette · 28 octobre 2015 à 23h41

    Mais qu’est-ce qu’elle a cette couverture ? Je l’aime bien moi…

OliV · 9 septembre 2015 à 21h53

Il est (ce Bouffon), dans ma PAL !!

    Noukette · 28 octobre 2015 à 23h42

    Il va falloir l’en sortir jeune homme ! 😉

sabine · 10 septembre 2015 à 19h22

J’avoue que j’aurais été tentée de passer mon chemin si vos avis n’étaient pas aussi élogieux! Lescénario a l’air hard tout de même.

    Noukette · 28 octobre 2015 à 23h42

    Pas tant que ça, c’est beaucoup plus subtil qu’il n’y paraît ! 😉

Yvan · 11 septembre 2015 à 12h03

Quel conteur ce Zidrou !!!

Zidrou et Francis Porcel – Bouffon | Sin City · 11 septembre 2015 à 11h48

[…] en parlent également : Yaneck, Noukette, […]

Bouffon – Zidrou et Porcel | Au milieu des livres · 13 janvier 2016 à 00h55

[…] chroniques de Noukette, Jérôme, Yaneck et […]

Bouffon – A quand les bonnes nouvelles · 16 mars 2016 à 10h24

[…] avis chez Marion , Jérôme ,  Noukette , […]

Bouffon – Francis Porcel & Zidrou – TWENTY THREE PEONIES · 17 avril 2017 à 10h41

[…] pense la blogosphère ? Les avis de Jacques, Jérôme, Noukette, Yaneck et […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *