Baudelaire

 

Spleen

 

Charles Baudelaire (1821-1867)

 

J’ai plus de souvenirs que si j’avais mille ans.

Un gros meuble à tiroirs encombré de bilans,
De vers, de billets doux, de procès, de romances,
Avec de lourds cheveux roulés dans des quittances,
Cache moins de secrets que mon triste cerveau.
C’est une pyramide, un immense caveau,
Qui contient plus de morts que la fosse commune.

– Je suis un cimetière abhorré de la lune,
Où comme des remords se traînent de longs vers
Qui s’acharnent toujours sur mes morts les plus chers.
Je suis un vieux boudoir plein de roses fanées,
Où gît tout un fouillis de modes surannées,
Où les pastels plaintifs et les pâles Boucher
Seuls, respirent l’odeur d’un flacon débouché.

Rien n’égale en longueur les boiteuses journées,
Quand sous les lourds flocons des neigeuses années
L’ennui, fruit de la morne incuriosité
Prend les proportions de l’immortalité.

– Désormais tu n’es plus, ô matière vivante !
Qu’un granit entouré d’une vague épouvante,
Assoupi dans le fond d’un Sahara brumeux !
Un vieux sphinx ignoré du monde insoucieux,
Oublié sur la carte, et dont l’humeur farouche
Ne chante qu’aux rayons du soleil qui se couche !

 

Les Fleurs du Mal (1857)

Baudelaire signatur

importorigin:http://aliasnoukette.over-blog.com/article-dimanche-poetique-16-75769800.html

Catégories : Poésie

14 commentaires

Commentaire n°1 posté par Océane · 5 juin 2011 à 19h47

Dès le premier vers, je suis emportée 🙂 Il est inégalable ce Charles, surtout pour le blues du dimanche soir…

    Noukette · 6 juin 2011 à 01h16

    Ahhhh, ce premeir vers…, magnifique !

Commentaire n°2 posté par sophie57 · 5 juin 2011 à 19h51

tiens on se demande bien pourquoi Baudelaire traverse les siécles! 😉

    Noukette · 6 juin 2011 à 01h17

    Oui, on se le demande !

Commentaire n°3 posté par Lilibook · 5 juin 2011 à 22h43

Joli comme texte !

    Noukette · 6 juin 2011 à 01h17

    Baudelaire, incontournable !

Commentaire n°4 posté par L'Irrégulière · 6 juin 2011 à 07h17

Baudelaire ♥ (oui, c’est un commentaire très pertinent, je sais)

    Noukette · 7 juin 2011 à 00h32

    J’aime tes commentaires pertinents, et puis BaudeLaire vaut bien tous les coeurs du monde ! 😉

Commentaire n°5 posté par amaryllis · 6 juin 2011 à 08h40

Un classique ! Un poème beau, puissant, noir… Quel poète !

    Noukette · 7 juin 2011 à 00h37

    Un de mes préférés également !

Commentaire n°6 posté par Isa · 6 juin 2011 à 20h28

Cela faisait trés longtemps que je n’avais pas eu le plaisir de lire Baudelaire. Merci !

    Noukette · 7 juin 2011 à 00h40

    C’est toujours un enchantement de se replonger dans la poésie de Baudelaire…!

Commentaire n°7 posté par MyaRosa · 6 juin 2011 à 23h46

J’aime, j’aime, j’aime ! 🙂

    Noukette · 7 juin 2011 à 00h41

    Comment ne pas aimer ? 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *