C’est un peu de guingois que pousse Colas. Pas de cocon douillet où se réfugier, pas de bras réconfortants où se blottir, pas de sourires aimants pour lui donner l’envie d’avancer. Il devient urgent de fuir, loin, très loin. Loin de la misère qui ronge, des coups qui pleuvent et de cette absence d’horizon…

Ils sont un peu comme lui ceux qu’il rejoint dans sa fuite. Seuls et apeurés, pauvres et affamés. Mais ils se tiennent chaud, un peu comme comme dans une famille qu’on se serait choisie. Il suffirait d’une petite lueur pour leur redonner espoir, d’une main tendue pour les aider à redresser la tête. En échange d’une écuelle pleine d’une bouillie infâme et d’un toit, Colas et ses compagnons d’infortune triment sans relâche pour des patrons qui les exploitent. Délibérément mutique, l’enfant s’enferme dans le silence…

Jusqu’à ce soir d’hiver. Et ce visage là, pris sous la glace du lac. Cheveux longs, bras en croix, regard fixe… Colas en est persuadé, Jésus s’est montré à lui. Et s’il n’avait pas été choisi par hasard ? S’il était l’élu…? Inspiré et convaincu, son ami Camille réarrange un peu la vérité et annonce aux autres enfants que le Christ a parlé et a confié une mission divine à Colas : délivrer son tombeau dans la ville sainte. Mais ce chemin, il ne le fera pas seul. Leur innocence en bandoulière, leur détermination comme seule arme, ils arpenteront tous ensemble le chemin vers Jérusalem.

Tes mots, Colas… Ça me fait chaud en dedans comme une bonne soupe.

Quel talent incroyable que celui de Chloé Cruchaudet ! Sur la base d’un fait historique méconnu sur lequel subsistent peu d’écrits, elle imagine le voyage incroyable d’une bande d’enfants en route pour Jérusalem. Une croisade d’innocents et de cœurs purs persuadés qu’ils ont en eux le pouvoir de changer leur destin en accomplissant une tâche plus grande qu’eux. Qu’importe si parmi eux il en existe peut-être qui ne croient pas en cette mission prétendument divine. La quête n’est sans doute qu’un prétexte pour se créer une vraie famille, tisser des liens, croire en ses rêves et écrire une autre histoire…

C’est à la fois sombre et tendre, cruel et drôle, léger et grave. Un peu comme une fable qui se réserve le droit de ne pas finir en happy end… Graphiquement, Chloé Cruchaudet fait des merveilles. Découpage impeccable, ambiance « clair obscur », elle joue sur toutes les nuances tant sa palette de gris et de noir semble infinie. Dans un décor moyenâgeux à la fois réaliste et onirique, elle esquisse des bouilles rondes et expressives, dessine des avenirs incertains et accompagne sa croisade d’innocents sur les sentiers escarpés d’un voyage aussi beau qu’inattendu.

Un album d’ambiance qui dégage une vraie force… un gros coup de cœur que je partage avec Jérôme… et qui a réussi à sortir Mo’ de son silence, c’est dire !

« Il n’y a vraiment aucun vieux parmi vous ? »

« Surtout pas ! Les adultes trahissent, ils sont grossiers… »

« … et ils sont tellement moches ! »

De Chloé Cruchaudet sur le blog : Groenland ManhattanMauvais genreLa poudre d’escampetteL’herbier sauvage

Éditions Soleil (Octobre 2018)

Collection Noctambule

171 p.

 

Prix : 19,99 €

ISBN : 978-2-302-07127-8

 

By Hérisson

 

BD de la semaine saumon

D’autres bulles à découvrir chez…

       

                 Sabine                                        Antigone                                      Blandine

 

     

           Petit carré jaune                             Saxaoul                                        Nathalie

 

     

                     Enna                                            Mylène                                      Jérôme

 

     

                  Sandrine                                      Karine                                         Amandine

 

      

                   Azi Lis                                          Bouma                                           Alice

 

      

                    Caro                                              Moka                                           Cristie


23 commentaires

Fanny · 24 octobre 2018 à 06h40

Vos 3 avis sont unanimes ! J’adore Chloé Cruchaudet. Son ton , ses dessins, … Tout!

Enna · 24 octobre 2018 à 08h07

Déjà noté chez Mo et comme j’ai aimé tout ce que j’ai lu de Chloé Cruchaudet, je renote 😉

Blandine · 24 octobre 2018 à 08h11

Tu donnes envie de découvrir cette histoire. Et puis j’ai bien aimé quelques-uns de ses précédents albums.

keisha · 24 octobre 2018 à 08h40

Je ne connaissais pas, je note (j’aime beaucoup l’auteur!

Sandrine · 24 octobre 2018 à 09h51

Tu m’as convaincue !

Sabine · 24 octobre 2018 à 10h09

De Cruchaudet, j’ai tout adoré, alors ce sera sans hésiter !

Moka · 24 octobre 2018 à 10h50

Comme tu le sais, c’est ma prochaine lecture !

Didi · 24 octobre 2018 à 12h16

Coucou,
merci de mettre en avant cet album de Chloé Cruchaudet dont j’ai aimé le talent dans Groenland Manathan ♥ et dont je n’ai pas encore lu Mauvais genre qui pourtant est dans la LAL
Je rajoute celui-ci !
Bises et bonnes vacances

Amandine · 24 octobre 2018 à 14h09

J’aime beaucoup le travail de Chloé Cruchaudet et je note ce titre en espérant pouvoir mettre la main dessus bientôt.

Saxaoul · 24 octobre 2018 à 14h51

Si en plus vous vous y mettez à trois pour nous convaincre…

Cristie · 24 octobre 2018 à 17h37

Je sais je suis un peu en retard mais voilà mon lien Noukette : https://depuislecadredemafenetre.blogspot.com/2018/10/lobsolescence-programmee-de-nos.html pour ce superbe album de Zidrou ! Quant à ta BD, comme dit à Jérôme : Je la veux !

Antigone · 24 octobre 2018 à 17h41

Il faut que j’essaye d’autres titres d’elle. J’aime bien ce qu’elle fait.

krol · 24 octobre 2018 à 22h59

Cet enthousiasme collectif ne peut que donner envie de donner ce titre !

krol · 24 octobre 2018 à 23h00

Non pas de le donner… de le lire d’abord, avant de l’offrir peut-être !

Karine · 25 octobre 2018 à 01h18

Les images sont super belles. Et en plus, j’aime l’auteur. Du coup, je vais voir si je peux trouver ça! Fort tentée je suis.

Alex-Mot-à-Mots · 25 octobre 2018 à 13h13

Merci pour la découverte.

Mylene · 27 octobre 2018 à 08h57

Bon, je note clairement ce titre ! Merci pour la découverte !

sabine · 29 octobre 2018 à 08h42

tu sais que je t’aime toi !!! (acheté ce week end grâce à vous 3, bande de bulleurs que j’adore)

Jerome · 29 octobre 2018 à 11h25

Superbe, superbe, superbe ! Rien d’autre à dire sur cette somptueuse fable cruelle que j’ai adoré découvrir avec toi.

Nathalie · 1 novembre 2018 à 18h28

Tous ces avis excitent ma curiosité, je l’avoue ! Et j’aime ces cases non fermées, floutées, au rebords arrondis…

Alice · 5 novembre 2018 à 21h43

J’avais déjà très envie de la lire et ton billet m’incite à m’y jeter encore plus rapidement ! 🙂

sylire · 8 novembre 2018 à 19h28

Je viens de chez Jérôme et vos deux avis conjugués me donnent très envie de le découvrir !

Malaterre – Pierre-Henry Gomont – Moka – Au milieu des livres · 24 octobre 2018 à 09h59

[…] Chez Noukette […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *