Avant d’aller dormir – S. J. Watson

Avant-d-aller-dormir.jpg

Quand Christine se réveille ce matin là, elle découvre à ses côtés un homme qu’elle ne connaît pas, paisiblement endormi. A sa main gauche, une alliance, un homme marié, il ne manquait plus que ça ! En faisant le moins de bruit possible, Christine se dirige vers la salle de bains. Elle y découvre, horrifiée, son reflet dans le miroir : elle a vieilli de vingt ans…!

Cette femme, non, ce ne peut pas être elle ! Cette peau fripée, ces rides au coin de ses yeux… Non, ce n’est pas possible, hier encore, elle avait vingt ans et toute la vie devant elle… Puis, d’un coup, ces photos scotchées près du miroir qui lui sautent au visage : cette femme, c’est elle… et cet homme, à qui elle tient la main, c’est Ben, son mari, celui là même qui ronfle dans la pièce à côté.

Alors, inlassablement, Ben lui raconte : l’accident, l’amnésie… Une visite de sa propre maison, un album photos, des informations qu’elle aura de nouveau oubliées à son réveil le lendemain matin. Chaque matin, la même angoisse, chaque matin, le vide…

 

Mais il y a ce coup de fil du docteur Ed Nash avec qui elle est censée travailler sur sa mémoire, en cachette de Ben… Ce journal qu’elle tient en secret et dans lequel elle raconte, chaque soir avant d’aller dormir, tout ce qu’elle a pu apprendre dans la journée. Un journal qu’elle relit, chaque matin, pour tenter de compléter le puzzle de sa propre vie. Un journal dans lequel elle découvre, petit à petit, sa vie… et ses incohérences…

 

Je n’ai fait qu’une bouchée de ce thriller qui m’a effectivement empêchée de dormir…! « Allez, encore un chapitre… Bon, encore cinq pages et j’arrête… Un petit dernier, il est court ce chapitre de toutes façons…! » sur fond de soupirs exaspérés de l’homme qui attend qu’on éteigne la lumière. Addictif oui ! Vertigineux et diaboliquement efficace ! Pour un premier roman, c’est un tour de force. Intrigue implacable, construction habile, allers retours entre le présent et le passé grâce à la lecture du journal de Christine, prises de tête et hypothèses toutes plus abracadabrantesques pour tenter de démêler le vrai du faux, fausses pistes, révélations, incertitudes… Tous les ingrédients d’un excellent thriller sont là et on jubile de bout en bout ! Coup de coeur !

 

Les avis de Leiloona, Liliba, Mimi Pinson, SandrineDolly, Pimprenelle, Canel, Natiora, Tamara, A propos de livres, Enna, Anne, Géraldine

 

Premières phrases : « La chambre à coucher est étrange. Inconnue. Je ne sais pas où je me trouve, ni comment je suis arrivée ici. Je ne sais pas comment je vais rentrer à la maison. »

 

Au hasard des pages : « Je me sens tendue. Je ne sais pas ce que je vais trouver dans ce livre. Ce qui va choquer et surprendre. Quels mystères. Je vois l’album photos posé sur la table basse. Il s’y trouve une version de mon passé, choisie par Ben. Le volume que je tiens en contient-il une autre ? Je l’ouvre.

La première page est blanche, sans lignes. J’ai écrit mon nom à l’encre noire au milieu. Christine Lucas. Je m’étonne de n’avoir pas écrit Personnel ! en dessous. Ou Lecture interdite !

Quelque chose a été ajouté, quelque chose d’inattendu, de terrifiant. De plus terrifiant que tout ce que j’ai vu aujourd’hui. Là, sous mon nom, à l’encre bleue et en lettres majuscules, se trouvent les mots suivants :


NE PAS FAIRE CONFIANCE A BEN


Mais il n’y a rien que je puisse faire. Je tourne la page. Je commence à lire l’histoire de ma vie. » (p. 50)

 

Editions Pocket (Mai 2013)

470 p.

paru précédemment aux éditons Sonatine (Mai 2011)

 

Defi-Premier RomanNouvelle lecture pour le challenge de Anne !

 

Challenge-Thrillers-Liliba-2013.jpgEt une première lecture pour le

challenge Thrillers et Polars de Liliba !

1/8

importorigin:http://aliasnoukette.over-blog.com/article-avant-d-aller-dormir-s-j-watson-119442608.html

25 commentaires sur “Avant d’aller dormir – S. J. Watson

    • Frustrante…? Je n’ai aps trouvé… mais comme toi j’attends fébrilement le prochain roman de l’auteur, il a mis la barre très haut !

    • pas du tout… La vie d’une autre est plus une réflexion sur la vie de couple, l’amour… Il n’y a pas de dimension « thriller »… Là la tension monte vraiment tout au long du roman, c’est très réussi !

    • Comme je le disais à Marion, c’est très différent de La vie d’une autre qui est plus un prétexte à parler du couple… Là le côté thriller est vraiment bien fichu !

    • Je n’ai pas trouvé le roman répétitif. Forcément, quand elle relit son journal,il y a des redites… mais c’est cohérent. Tu as oublié la fin ? Vraiment…? Rhooooo !

  1. Bonjour Noukette !

    C’est avec plaisir que je lis ton avis sur ce roman qui diffère complètement du mien !!!
    Je n’ai pas trop aimé la fin, j’ai été déçue …. beaucoup de suspense pour un dénouement trop plat à mon gout !
    MAIS je suis ravie que ce sentiment ne soit partagé et qu’il t’ait plu !
    Si tu veux découvrir mon avis, voici le lien https://camilleetc.blogspot.fr/2016/05/avant-daller-dormir-sjwatson.html

    Au plaisir de te lire bientôt sur d’autres livres!

    Camile

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *