Avis « express » pour lectures estivales ! (Drame)

Retour sur deux autres lectures de vacances,

bien moins gaies il faut bien le dire…

La découverte de deux auteurs… et un coup de coeur !

 

Son corps extrêmePrésentation (abrégée) de l’éditeur : « Gravement ébranlée dans sa chair par un accident de voiture peut-être suicidaire, Alice, bientôt cinquante ans, gît sur un lit d’hôpital, désamarrée du monde et de sa propre histoire mais bien loin du pays des merveilles. Aux prises avec les folles et microscopiques mutations à l’oeuvre dans son corps détruit, elle va, pendant deux ans, traverser l’expérience impitoyable de la cicatrisation, de la musculation, de la rééducation, de la reconstruction, luttant nuit après nuit pour reprendre possession du langage perdu, « jusqu’à ce que de la vie s’accumule dans un coin ».

 

J’avais noté ce roman de la rentrée littéraire 2011 suite à de jolis billets vus sur la blogosphère. Le style est parfait, poétique, certaines phrases sont même sublimes de beauté, pourtant, ce n’est pas le coup de coeur attendu. Sans doute le thème n’était-il pas approprié pour une lecture estivale… Car ici il est bien évidemment question de douleur, de souffrance, et de tous les efforts nécessaires pour « renaître »… ou naître, enfin, tout simplement. J’ai cependant découvert une auteure que je relirai avec plaisir.

 

Les avis bien plus convaincants de Liliba, ClaraGéraldine et Cathulu. Sandrine est plus mitigée.

 

Son corps extrême de Régine Detambel

Éditions Actes Sud (Août 2011)

146 p.

 

 

Le garçon dans la lunePrésentation de l’éditeur : « Mariés depuis dix ans, Julia et Brian traversent une crise conjugale en demi-teinte. S’ils restent ensemble, c’est peut-être à cause de Sam, leur fils de sept ans, un enfant enclin à la rêverie qui voit dans la lune un petit garçon qui pleure. Mais lors d’une visite au père de Brian en Irlande, un drame affreux survient, qui se soldera par l’échec de leur union. Julia décide d’aller vivre chez son beau-père, un homme taciturne et tyrannique qui se sert d’elle comme femme à tout faire. En lisant des carnets dérobés, rédigés par la mère de Brian depuis décédée, elle ressuscite le secret qui étouffe les membres de la famille. Dans ce roman troublant et inoubliable de sensibilité et d’amour, construit comme un suspense, Kate O’Riordan s’impose de nouveau dans une magistrale fresque sur l’ambiguïté des sentiments et la fragilité de la nature humaine. »

 

Gros coup de coeur ! Ce roman m’a pris aux tripes du début à la fin ! Justesse d’écriture, de descriptions des sentiments, j’ai été littéralement happée ! Et pourtant… Il y est question d’un drame innommable, de culpabilité, de deuil… Il y est aussi question du couple et de secrets de famille. On étouffe, on a envie de crier, de pleurer… Vraiment un très beau roman ! Merci à Radicale pour ce cadeau…

 

Les avis de Antigone, Amanda, Laure, Choco, Théoma et Clara.

 

Le garçon dans la lune de Kate O’Riordan

Éditions Folio Gallimard (Juin 2009)

351 p.

importorigin:http://aliasnoukette.over-blog.com/article-avis-express-pour-lectures-estivales-drame-109395041.html

13 commentaires sur “Avis « express » pour lectures estivales ! (Drame)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *