Bonne journéeQuel farceur cet Olivier Tallec ! Moi qui pensais ouvrir un album pour enfants, je me suis retrouvée à feuilleter un objet non identifié clairement à destination des adultes. Inclassable et jubilatoire…!

 

Une page, une illustration, une phrase, un dialogue… ou rien. L’humour tient à peu de choses et atteint à chaque fois sa cible. Une quarantaine de dessins très travaillés à la sauce Tallec, des saynètes loufoques à l’humour décapant et à la poésie inattendue, tout ici prête à sourire voir même à glousser franchement.

 

Olivier Tallec s’est visiblement amusé comme un fou à créer ces différents univers. Très à l’aise dans le grand écart, il nous trimballe dans des ambiances complètement différentes, nous balade de la préhistoire à notre monde moderne, jongle entre sentiments humains et animaux… qui parfois se confondent étrangement. Ici les animaux sont bavards, philosophes, hyper-sexués, les super-héros s’essayent au skate-board et accompagnent à pied leur fiston à l’école, les bambins vont en sortie scolaire dans une boucherie, le tri sélectif est mis en place sur le radeau de la Méduse, des pingouins organisent une fête tropicale sur la banquise et Noé se voit obligé de préciser que les « couples » à trois ne sont pas autorisés sur l’arche…

 

Un régal ! Je ne savais pas à quoi m’attendre avec cet album et je suis allée de (bonne) surprise en (bonne) surprise. Caustique, cynique, féroce mais aussi fantasque, tendre et poétique, Olivier Tallec prend un chemin inattendu et je m’en réjouis. Autant dire que je n’ai pas boudé mon plaisir, et ce jusqu’à la mise en garde de l’auteur à la fin de cet album atypique : « Si tu achètes 350 exemplaires de ce livre que tu offriras à chacun de tes amis, qui feront de même (tu peux aussi en donner à des inconnus si tu n’as pas assez d’amis), alors il t’arrivera une chose extraordinaire. Si tu ne fais pas cela, tu perdras tes cheveux dans la semaine, ta maison sentira le phacochère mort et tout ton argent se transformera en emprunt Madoff. » A bon entendeur…!

 

 

Tallec2

tallec1

tallec

Tallec3

Les avis de Lael, Nadael, Za

 

Le site de l’auteur

 

 

Éditions Rue de Sèvres (Octobre 2014)

56 p.

 

Prix : 14,00 €

ISBN : 978-2-36981-066-7

 

 

challengerl2014

 Challenge 5% Rentrée littéraire

chez Hérisson !

29/30


30 commentaires

laurielit · 24 novembre 2014 à 09h45

je crois que je vais adorer cet album…ma noukette, grâce/à cause de toi, ma liste de livres jeunesse à me procurer s’allonge, s’allonge! A mercredi hein?

    Noukette · 27 novembre 2014 à 23h16

    Celui ci n’est pas du tout un album jeunesse mais tu peux le rajouter à ta liste sans problème !! 😉

Perrine · 24 novembre 2014 à 10h27

Merci du conseil ! Alors l’offrir à Noël, oui, mais à qui ? Adulte sans hésitation ? 🙂

    Noukette · 27 novembre 2014 à 23h17

    Les adultes apprécieront, sans nul doute ! Les grands ados devraient bien rire aussi ! 😉

jerome · 24 novembre 2014 à 12h12

Dis-donc, il te reste quelques exemplaires à acheter pour échapper à la malédiction ! Si dans le lot il y en a un pour moi, tu feras un homme heureux 😉

    Noukette · 27 novembre 2014 à 23h18

    Je n’échapperai pas à la malédiction alors…? Mince…! Bon, je vais t’en trouver un ça sera déjà un premier pas vers mon salut ! 😉

Anne · 24 novembre 2014 à 12h32

Merci pour les pages offertes (et les sourires) !

    Noukette · 27 novembre 2014 à 23h18

    Et il y en a des tas d’autres, à la fin, on a la banane ! 😉

Philisine Cave · 24 novembre 2014 à 13h31

Les deux images du milieu me plaisent, les deux extrêmes un peu moins (je ne dois pas tout comprendre). Bises

Livresse des Mots · 24 novembre 2014 à 17h53

Ah ah, j’ai eu la même surprise que toi en l’ouvrant ! Et la même délectation après en le « lisant » ! 😀

    Noukette · 27 novembre 2014 à 23h20

    J’ai adoré me tromper en fait, du coup, je suis allée de surprise en surprise ! Et dire que j’ai failli l’ouvrir pour le lire à mes loulous ! 😉

Midola · 24 novembre 2014 à 18h11

Je ne savais pas que Tallec jouait dans la cour des « grands ». J’aime beaucoup son travail pour les enfants, donc tu imagines que tu m’as donné très envie de découvrir cet album !

    Noukette · 27 novembre 2014 à 23h21

    J’en suis ravie ! On voit qu’il a pris plaisir à s’essayer à un autre genre en tous cas, du coup, on se régale ! 😉

franfran · 24 novembre 2014 à 20h41

ohhhhhhhhhhhh com tu donnes sacrément envie ! arf c’est encore mon banquier qui va faire la gueule 😉

    Noukette · 27 novembre 2014 à 23h21

    Tu puex toujours l’offrir à ton banquier pour Noël, il sera peut-être plus clément par la suite ! 😉

manU · 24 novembre 2014 à 22h05

J’adore « -Tu finis ton assiette ! » 😀

Sandrion · 25 novembre 2014 à 13h25

Ah ah !! Excellent ! C’est lui qui a dessiné les superbes albums (pour enfants cette fois mais que j’adore), « Petit Loup et Grand Loup » ! En plus il est beau et sympa (il m’a dédicacé un album :))

    Noukette · 27 novembre 2014 à 23h25

    Chez nous on adore « Rita et Machin »… Mais celui là, il est pour moi, na ! 😉

Valérie · 25 novembre 2014 à 18h37

Moi je l’aime Tallec depuis La croute (pourtant il me fait pleurer cet homme mais je ne lui en veux pas).

    Noukette · 27 novembre 2014 à 23h25

    La croute… Je n’ai jamais pu en parler c’est dire si je te comprends…

Nadael · 26 novembre 2014 à 14h25

J’ai beaucoup aimé aussi. Je suis fan de Tallec. Merci pour le lien.

    Noukette · 27 novembre 2014 à 23h34

    Cet album inclassable est une vraie pépite !

Géraldine · 29 novembre 2014 à 14h33

On ne se refuse jamais un moment « humour décapant » ! Et puis j’adore la note de dernière page !!!

    Noukette · 2 décembre 2014 à 23h53

    Ce Tallec est vraiment étonnant, et cet album atypique est à son image, inattendu !

Alex-Mot-à-Mots · 29 novembre 2014 à 17h39

J’adore les extraits que tu nous donne à découvrir !

    Noukette · 2 décembre 2014 à 23h56

    Dur de choisir d’ailleurs, il y en a pour tous les goûts !

Vio · 30 novembre 2014 à 14h51

Eh bien moi je n’ai pas été convaincue. Les dessins sont mignons, mais ça ne m’a pas fait rire. Et je n’ai pas trouvé la poésie d’un Sempé que j’y cherchais. Pour toutes ces raisons je me suis contentée d’une lecture en librairie…

    Noukette · 3 décembre 2014 à 00h00

    Ah oui…? J’avoue que je n’y ai cherché aucune référence, à Sempé ou qui que ce soit d’autres… J’aime beaucoup Olivier Tallec, j’ai adoré découvrir cette nouvelle facette de son talent !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *