California Dreamin’ – Pénélope Bagieu

california dreaminComme quoi, il faut savoir passer outre ses a priori… J’aurais eu bien tort de ne pas lire ce bon gros roman graphique sous prétexte qu’il était signé Pénélope Bagieu. Jusqu’à maintenant, j’ai jeté un œil plutôt distrait à son travail, feuilleté et vite oublié les pérégrinations rigolotes mais pas particulièrement palpitantes de ses héroïnes de papier. Quant à son dessin, il ne me faisait ni chaud ni froid…

 

C’est peu dire que la surprise est de taille…! A mille lieux de la BD girly à laquelle l’auteure nous a habituée, California Dreamin’ m’a embarquée dès les premières planches. Du coup, si la demoiselle risque de perdre quelques fidèles lecteurs en route, elle en gagnera à coup sûr avec ce changement radical de style qui personnellement me ravit !

 

 

Bagieu_CaliforniaDreamingDessinJe crois que j’ai tout aimé dans cet album, à commencer par le regard que l’on sent profondément admiratif de l’auteure sur le personnage haut en couleurs et véritablement romanesque de celle que l’on a surnommée « Mama » Cass Elliot. Et quel personnage…! Imprévisible, excentrique, virevoltante, joyeuse, incontrôlable, têtue, drôle, théâtrale… Difficile de ne pas tomber sous le charme de cet électron libre…!

 

Ma connaissance des « Mamas and Papas » se bornant à quelques uns de leurs plus gros tubes, j’ai découvert avec bonheur cette tranche de vie hors du commun d’une femme qui ne l’est pas moins. De son enfance à la sortie de ce fameux single devenu culte, par le biais des témoignages et du regard bienveillant, tendre ou intransigeant de ses proches, on découvre une artiste atypique, sauvage et indomptable, ambitieuse, sûre d’elle et pourtant étonnamment fragile. Un diamant brut qui déborde du cadre et échappe à toutes les étiquettes…

 

Réjouissant ! Pénélope Bagieu réussit son pari haut la main en traçant le portrait unique et plein de pep’s d’une femme fatale qui l’ignore. Un joli coup de cœur que je partage avec la pétillante Maël !

 

 

Les avis de Mo’ et Nimentrix

 

 

california-dreamin-p76-77-1

 

Éditions Gallimard (Septembre 2015)

272 p.

 

Prix : 24,00 €

ISBN : 978-2-07-065758-2

 

 

BD de la semaine saumon

C’était ma BD de la semaine…

…aujourd’hui chez moi !

 

 

La BD de la semaine c’est aussi chez…

 

melvile2   chauves    nora   

           Jacques                                      Enna                                                 Sylire

 

nuits-de-saturne    punch man    california dreamin    nuits-de-saturne

           Stephie                          Yaneck                             Maël                              Sabine

 

lindivision    Sherlock_couverture    amulet-1-200x300    rewind

           Jérôme                        Bouma                            Karine                      Marguerite

 

les-vieux-fourneaux-tome-3-celui-qui-part    lindivision    destin de sang    kililana-song

           Sandrine                         Marion                             Caro                             Nathalie

 

KILILANA-T2

          Nathalie

 

32 commentaires sur “California Dreamin’ – Pénélope Bagieu

  1. J’ai toujours aimé les dessins de Pénélope Bagieu mais pas ses propos trop « girly ». Je crois que son « changement radical de style », comme tu dis, me plaira aussi. Et j’aime beaucoup les BD qui ont de l’épaisseur ! Je la lirai sans doute celle-là surtout que tu la qualifies de coup de coeur.

    J’ai lu un album pour la BD de la semaine mais je suis moins enthousiaste : http://lecturesdemarguerite.blogspot.ca/2016/01/rewind-philippe-girard.html

  2. j’ai eu un coup de coeur pour cette BD et ce personnage plein de vie (j’ai d’ailleurs cérite mon brouillon de billet hier soir ;-) je le garde pour le mercredi 10 février, mercredi paire ;-)

  3. ha oui, on est forcés d’embarquer dans cette histoire pleine de pep’s!
    pour moi aussi c’est un coup de coeur!!
    j’aimais ce que faisait Bagieu, sans en faire des caisses, mais là… là…!!!
    merci pour ce partage, très chère!

  4. J’ai beaucoup aimé aussi cette BD qui a fait les frais de ma flemme à chroniquer les romans graphiques… j’ai trouvé aussi que c’était bien bien meilleur que ce qu’elle faisait jusque là !

  5. Je trouve que Pénélope Bagieu s’est extraite depuis un moment de cette mouvance « girly » des blogs BD, contrairement par exemple à Marion Montaigne ou Diglee. La page blanche ou Cadavre exquis étaient déjà assez loin de ses premiers pas, même si effectivement California Dreamin’, que j’ai beaucoup aimé, marque un nouveau cap.

  6. très intéressante cette rupture de style et de thème…en tout cas, pour avoir lu des articles sur Mama Cass, dont j’avais découvert l’histoire dans le livre de Lily Brett ‘Lola Bensky’, cette bd me fait vraiment de l’oeil, je la lirai très certainement

  7. J’avais le même apriori pour avoir lu Cadavres exquis, mais j’ai repérér ce titre il y a quelques semaines chez l’un d’entre vous. Il sera dans ma prochaine commande, même si le dessin ne me comble pas.

  8. Désolé, mais pour moi Bagieu reste et restera l’incarnation de l’anti-féminisme en bd.
    Alors je ne peux pas lire un bouquin d’elle, c’est pas possible.

  9. Je ne suis pas très très girly dans l’âme mais j’avoue que j’ai toujours bien aimé les planches de Pénélope Bagieu. Ça m’amuse, ça me détend, voilà. Du coup j’ai une certaine sympathie pour elle et une curiosité pour ses travaux que je vois évoluer avec le temps. Cette BD passera certainement par moi donc.:-)

  10. Je l’ai déjà feuilleté plusieurs fois dans ma librairie sans vraiment accrocher (et finalement je suis reparti avec Le piano oriental qui reste aussi dans les notes et la musique ;0) C’est sûr que là Bagieu a fait un virage à 200° ;0) Mais moi je l’aimais déjà avant aussi (beaucoup apprécié La page blanche) et j’aimais lire son blog d’ailleurs. En BD j’aime mélanger les styles (d’ailleurs en romans aussi ;0)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>