Happy-End – Anne Loyer

Happy-end

« Moi, je veux bien être le prince charmant de Béa si elle est d’accord. Ça ne va pas être facile parce que je ne ressemble pas à ceux qui sont dans les livres. »

 

Tom n’est pas comme les autres. En avance sur sa naissance, en retard sur tout le reste, ou presque. A 17 ans, il vit seul avec sa maman et a une petite vie bien organisée. Sardines à l’huile au petite-déjeuner, sport à la télévision, repas du midi avec maman qui rentre pour l’occasion, et un petit tour au parc pour terminer la journée avant le moment tant attendu des histoires du soir. Des histoires pleines de Méchants et de Gentils où les méchants perdent toujours à la fin…

 

Pendant les journées de travail de sa mère, Tom ne va pas à l’école qui n’a pas voulu de lui. Il reste chez lui. Le monde, il le regarde par la fenêtre du balcon ou par le trou de la porte d’entrée. Parfois, il écoute seulement, l’oreille collée au mur. Et derrière, il y a Béa, la nouvelle voisine…

 

Béa est une boule de colère, il le voit, il l’entend. Elle a souvent les yeux gonflés et les larmes pas bien loin. Elle a un papa elle, un papa-colère, un papa qui crie, un papa qui fait mal. Lui, c’est un Méchant, aucun doute là-dessus… Alors que Béa, c’est une Gentille, elle ne mérite pas ça. La vie n’est peut-être pas un conte de fée mais Tom a bien l’intention que cette histoire là se termine bien…

 

« Ce qui est bizarre c’est que Béa, elle est habillée comme une sorcière, mais en fait, dessous, c’est une princesse. Peut-être même une fée. C’est ma fée à moi. Elle va venir me sauver, m’emmener, m’emporter. Non, c’est à moi de le faire, c’est moi le garçon. »

 

Happy-End est l’histoire d’une rencontre. Celle d’une princesse enfermée dans son donjon et d’un prince charmant prêt à tout pour la sauver. Celle d’une princesse punk habillée de noir et d’un enfant empêtré dans un corps de géant. Séparés par le mur de leur chambre, la communication se fait silence et dit bien plus que des mots…

 

Une petite soixantaine de pages et beaucoup d’émotion dans cette histoire douce-amère. Anne Loyer prête sa voix à un simple d’esprit pétri d’innocence avec une justesse étonnante. Désarmant de candeur, Tom vit dans un monde qui lui appartient. Un monde où les chevaliers et les princes charmants sauvent les jeunes princesses en détresse. Un monde où les Méchants sont punis à la fin…

Anne Loyer aime les belles rencontres et n’a pas son pareil pour les raconter. Celle de Tom et de Béa est touchante et pique un peu là où ça fait mal, tout ce que j’aime… A glisser dans les mains des grands ados dès 15 ans.

 

Une pépite jeunesse que je partage avec Jérôme, comme chaque mardi ou presque…

 

Anne Loyer c’est aussi… CandyComme une envie de voir la merLa belle rouge

 

Le blog de Anne Loyer 

 

Éditions Alice jeunesse (Septembre 2016)

Collection Le chapelier fou

62 p.

 

Prix : 11,00 €

ISBN : 978-2-87426-299-9

 

pepites_jeunesse 

challenge12016br

20/18

Challenge 3% rentrée littéraire catégorie « Touche à tout » réussi

chez Hérisson et Léa Touch Book

6 commentaires sur “Happy-End – Anne Loyer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *