Le loup qui mangeait n’importe quoi – Manu Larcenet / Christophe Donner

Le loup-qui-mangeait-n-importe-quoiAttention, pépite mes amis !!

 

Prenez un auteur jeunesse qu’on ne présente plus, j’ai nommé le délicieux Christophe Donner... Associez-le à la crème des dessinateurs, l’inclassable Manu Larcenet

 

Dans le mélange déjà bien détonnant, rajoutez une bonne dose d’humour, un loup absolument trippant, des rencontres cocasses et complètement improbables, des dialogues à faire pipi dans sa culotte, des rimes et des alexandrins (oui, parfaitement, vous avez bien lu…!), des prouts, des rots, un brin de morve et tout un tas de flatulences diverses et variées (avouez que c’est gouleyant au possible…!)… et vous obtiendrez un des albums jeunesse les plus drôles jamais lu ! (N’ayons pas peur des mots, osons les superlatifs sacré nom de nom !)

 

Je partais conquise d’avance il faut bien le dire : rien que de savoir que Larcenet tentait une incursion dans le monde merveilleux de l’illustration jeunesse, je sautillais déjà sur place ! Larcenet, ce n’est pas rien quand même ! Auteur touche à tout, génial d’inventivité, Larcenet quoi ! Son duo avec Christophe Donner est une réussite, on se régale du début à la fin avec cette histoire farfelue et complètement barrée !

La recette est pourtant simplissime : un loup, affamé comme il se doit, qui cherche sa pitance. La rencontre avec ceux qui serviront de repas. Sauf que… La brebis rote… Le cochon pète… Le gamin mange ses crottes de nez… Sans parler des jumelles… Et que notre pauvre loup après les avoir croqués se retrouve affublé des mêmes vices encombrants. Pourvu que le maudit écrivain de ce maudit album puisse faire quelque chose pour arranger la situation..! Cette fin d’ailleurs, chapeau !

 

Moi j’adore, littéralement ! Fiston de 8 ans s’est bien marré aussi, passé l’instant de surprise de voir un album écrit en rimes. Forcément, l’humour « pipi-caca-prout », ça marche à tous les coups ! Pitchounette est restée plus circonspecte du haut de ses 4 ans, difficile de tout saisir d’un tel album à son âge, l’écriture n’est pas si abordable. Les deux s’accordent par contre sur le dessin qui remporte tous les suffrages, ce loup quand même, il a une sacrée bouille de vainqueur !! Larcenet en illustrateur jeunesse, le pari est relevé haut la main, on en redemande !!

 

Une lecture jubilatoire que je partage avec une délectation non dissimulée avec le délicieux Jérôme !

 

Les avis de La soupe de l’espace, Canel, Laure

 

loup2

© Larcenet / Donner / Mango

 

Éditions Mango (Septembre 2013)

32 p.

 

Challenge Albums 2013

18 commentaires sur “Le loup qui mangeait n’importe quoi – Manu Larcenet / Christophe Donner

    • Hé oui, ça je le savais, on est de la même génération ! 😉
      A tester en tous cas, c’est vraiment très réussi ! Et puis c’est Larcenet quand même ! 😉

  1. Trop dur pour les 3 ans …alors je le mets sur ma liste de réserve… à moins que je ne craque pour moi-m^me? Le méchant loup de son enfance quand même… difficile à oublier celui-là!

  2. Rhooo, j’adore ton billet. On voit que c’est les vacances, t’es en forme^^
    Super album, on est d’accord. Et sinon j’espère que tu vas retrouver tous les petits oiseaux de Larcenet, ils sont magnifiques.

    • J’ai été voir les oiseaux, tu as raison, y’a une profusion de petits détails !
      Et merci pour le compliment hein, surtout que j’ai pondu ce billet tout en faisant la police, les monstres en vacances, c’est quelque chose parfois ! 😉

  3. Moi qui ne regardais même pas dès qu’il y avait écrit « enfant » ou « jeunesse », vous me faites tour à tour changer d’avis. Il m’a l’air très amusant cet ouvrage 🙂

    • Ah mais les albums pour enfants ne sont en aucun cas réservés aux petits voyons ! Si tu savais le nombre d’albums que j’achète aux miens en pensant à moi en premier (mère indigne, je sais…!) 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *