mojito

Au milieu des textes assez plombants de cette rentrée, j’ai voulu du léger. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que j’ai été servie…

 

Je ne connais pas Delerm. Ou plutôt si, qui ne connait pas Delerm. Le personnage est sympathique d’ailleurs, je l’aime bien. Je me souviens avoir picoré quelques unes de ses pensées dans La première gorgée de bière. Sans déplaisir, distraitement, sans crier au génie pour autant. Je me souviens de l’engouement autour de ces textes courts faisant l’éloge de ces instants aussi futiles qu’indispensables, ces fameux petits « plaisirs minuscules » qui mettent un arc-en-ciel dans un quotidien souvent morose. Finalement la littérature c’est aussi ça, offrir des parenthèses enchantées… Pour ma part, aucune révélation fulgurante, de fait, je ne l’avais pas relu depuis.

 

Et le constat est sans appel. Ce n’est pas la littérature que j’aime. Si j’osais je dirais que cette littérature là me fait bailler d’ennui… Et ce fut le cas ici. Saisir l’instant, cueillir les jolis moments, les déguster, savourer le temps qui passe, s’émerveiller d’un rien… j’ai bien compris le principe oui, merci bien. Mais bon sang quel ennui… Je préfère cent fois les petites histoires de David Thomas, plus vraies, plus mordantes et bien plus essentielles, que cette succession de bonheurs convenus et anecdotiques qui m’ont laissée de marbre…

 

Les avis de Antigone, Faelys, Gwenaëlle, Jérôme, Jostein, Keisha, Leiloona, Soukee

 

Éditions Seuil (Août 2015)

128 p.

 

Prix : 14,50 €

ISBN : 978-2-02-105650-1

 

 

logo2015

Challenge 3% Rentrée littéraire chez Hérisson

13/18


35 commentaires

Leiloona · 17 septembre 2015 à 07h41

Han la la, mais tu es aussi dure que Jérôme. C’est une vendetta, je ne vois pas que ça ! 🙂

    Noukette · 27 septembre 2015 à 22h04

    Dure…? Moi…? Tss… 😉 Non mais bon, clairement, on a lu bien mieux…

Yv · 17 septembre 2015 à 07h47

J’ai bien aimé son premier, et puis j’en ai lu d’autres qui m’ont moins plu parce que répétitifs. Il tourne en rond le P. Delerm…je ne le lis plus

    Noukette · 27 septembre 2015 à 22h04

    Je ne crois pas que je me précipiterai sur le suivant non plus…

Hélène · 17 septembre 2015 à 07h57

Tu cites David Thomas ! Love you !

keisha · 17 septembre 2015 à 08h43

Evanescent… Par bonheur c’était court (pourtant j’ai lu d’autres livres et romans de lui, avec plaisir)

Kathel · 17 septembre 2015 à 09h44

Je n’ai lu de lui que des textes courts, pas de roman… c’est sympa, mais à très petites doses…

    Noukette · 27 septembre 2015 à 22h06

    Oui, moi aussi. Du coup je me demande si j’aimerais un roman de lui…

Alex-Mot-à-Mots · 17 septembre 2015 à 09h48

Je pense que je vais me contenter de continuer de boire mon mojito, avec un autre roman dans la main.

L'Irrégulière · 17 septembre 2015 à 11h15

J’ai l’impression d’être la seule à l’avoir aimé autant que les autres !

    Noukette · 27 septembre 2015 à 22h07

    Non, Leiloona aussi, vous n’êtes pas seules ! 😉

indira · 17 septembre 2015 à 11h50

merci pour ces mots qui reflètent exactement mon sentiment sur ce type d’écriture.

    Noukette · 27 septembre 2015 à 22h08

    Ce livre trouvera des adeptes, j’en suis persuadée… Mais je suis restée complètement en dehors…!

Yuko · 17 septembre 2015 à 12h51

Si je ne me trompe pas, il l’a déjà fait dans ses précédents livres non ? Je pense notamment à la première gorgée de bière…

    Noukette · 27 septembre 2015 à 22h08

    On est sur le même registre, oui… Du coup pas d’effet de nouveauté…

Jerome · 17 septembre 2015 à 13h12

Mince, je n’avais pas pensé à la comparaison avec David Thomas ! Il faut dire qu’au final, c’est totalement incomparable 😉

    Noukette · 27 septembre 2015 à 22h09

    Voilà, nous sommes d’accord…! Ça me donne envie de relire David Thomas d’ailleurs, découvert grâce à toi ! 😉

Une ribambelle · 17 septembre 2015 à 20h44

Je n’ai jamais lu cet auteur car je n’ai jamais été tentée. Un jour peut-être…

    Noukette · 27 septembre 2015 à 22h10

    Possible que ce genre d’écriture te touche, tu me diras 😉

krol · 17 septembre 2015 à 21h49

J’ai abandonné Delerm depuis quelques temps déjà…

    Noukette · 27 septembre 2015 à 22h10

    Je n’ai jamais été une adepte je dois dire…

Martine · 18 septembre 2015 à 10h30

Abandonné cet auteur depuis Quelque chose en lui de Bartleby que je n’ai pas fini!!!!!!!!!!!!!!!!

    Noukette · 27 septembre 2015 à 22h11

    Tu ne risques pas de te précipiter sur celui là du coup ! 😉

Sido de errances immobiles · 18 septembre 2015 à 15h09

Pas envie de le lire, les gorgées de bières ne m’avaient pas emballées. Et puis le Mojito me rend saoule en deux gorgées, trop risqué !

    Noukette · 27 septembre 2015 à 22h11

    Moi c’est le titre qui m’a fait craquer, j’adore le mojito ! 😉

Violette · 18 septembre 2015 à 19h34

aïe, je sens que ce n’est pas le meilleur de Delerm… mais as-tu lu La bulle de Tiepolo, cette petite merveille?

    Noukette · 27 septembre 2015 à 22h11

    Non justement… Tu crois que j’aimerais…?

Emma · 21 octobre 2015 à 12h41

Bon, je ne suis pas la seule, la première gorgée de bière… m’avait laissée de marbre, je n’ai pas envie de retenter l’expérience.

    Noukette · 28 octobre 2015 à 23h25

    Je pense en effet que tu peux t’arrêter là… Du moins éviter ce titre qui n’apporte pas grand chose…

Anaïs · 10 avril 2016 à 10h46

Ce livre me fait de l’oeil depuis des mois, et ton article me fait grandement douter ! Je vais peut-être allmer faire un tour du côté de David Thomas à la place…

Les eaux troubles du mojito et autres belles raisons d’habiter sur terre, de Philippe Delerm | Cultur'elle · 29 septembre 2015 à 07h02

[…] Lu par  Antigone, Jérôme, Jostein, Keisha, Leiloona, Soukee, Noukette […]

Les eaux troubles du mojito - Philippe Delerm | Micmélo LittéraireMicmélo Littéraire · 25 décembre 2015 à 00h01

[…] avis de Caroline, Noukette, Leiloona, Keisha, Jostein, Jérôme, entre […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *