luciePas un bruit. Tête baissée, maintes jointes en prière, un sourire lumineux et impénétrable sur le visage. Lucie a choisi et elle rayonne de bonheur. Elle l’a choisi Lui. Malgré l’incompréhension de ses proches. Malgré le mur qui s’est dressé entre eux. Le sacrifice en vaut la peine…

 

« Ma vie a pris un sens. »

 

Son avenir, il est ici. Derrière ces portes closes. Dans cette austère cellule, auprès de cet époux qu’elle ne pourra jamais serrer dans ses bras. L’alliance à son doigt est signe de son engagement. Elle fera sa vie au milieu des autres fiancées du Tout-Puissant. Elle observera leurs règles. Se pliera à leur discipline. Quitte à oublier celle qu’elle était avant, quitte à renoncer à ses rêves d’adolescente devenus trop étroits… Lucie devient Sœur Marie-Lucie…

 

Je suis entrée dans cette lecture à reculons. Un sentiment de ne pas y être à ma place, de ne pas pouvoir comprendre ce qui se jouait entre ces pages. C’était sans compter le pouvoir de la littérature… Maëlle Guillaud m’a prise dans ses filets. Elle m’a séduite, bousculée, dérangée, effrayée, mise mal à l’aise… tout ça à la fois. La narration est intelligente. Le lecteur, ballotté entre les différents points de vue des personnages, trouve forcément un écho à ses sentiments et à ses interrogations. Sans surprise, je me suis retrouvée dans la voix rageuse de Juliette, que la religion prive de sa meilleure amie. Une voix comme une respiration qui brise temporairement cette sensation d’extrême enfermement et de retrait du monde…

 

Et il y a tout ce qui se passe, entre ces murs froids, une fois les portes refermées. Un monde où l’on s’oublie. Un monde clos régi par des règles d’un autre temps. Un monde de femmes prêtes à tous les coups bas, à toutes les humiliations. Un monde cruel où l’on gravit les échelons quitte à tout piétiner sur son passage. Un monde secret régenté par les lois du « dehors ». Un monde redoutable capable d’élever l’homme autant que le rabaisser… Édifiant…

 

Les avis de Eirenamg, Joëlle, Marie-Claire, Martine, Sabine

 

Éditions Héloïse d’Ormesson (Août 2016)

199 p.

 

Prix : 17,00 €

ISBN : 978-2-35087-374-9

 

 68

 

 

challenge12016br

12/18

Challenge 1% rentrée littéraire catégorie « Touche à tout »

chez Hérisson et Léa Touch Book


12 commentaires

framboise · 22 septembre 2016 à 07h44

Punaise ce billet ! Tu donnes envie ! Avec une histoire pareille c’est un peu fou :-p

Saxaoul · 22 septembre 2016 à 09h16

Comme toi au départ, je suis un peu réticente en raison du sujet. Mais je le lirai sans doute puisque je fais partie de l’aventure des 68 premières fois.

clara · 22 septembre 2016 à 10h04

C’est un roman fictif?

Nicole G · 22 septembre 2016 à 15h21

Exactement pareil, entrée à reculons et totalement prise, surprise. Du bon boulot !

Jerome · 22 septembre 2016 à 17h52

Ouh là, pas du tout, du tout tenté sur ce coup-là !

Delphine-Olympe · 22 septembre 2016 à 21h52

Un récit glaçant, j’ai l’impression, vers lequel je ne serais pas allée naturellement. Mais, visiblement, ça vaut la peine…

Margotte · 23 septembre 2016 à 09h58

Je l’ai repéré ce livre de la rentrée littéraire, mais finalement, je n’ai pas eu le courage de lire ça… trop déprimant pour mon humeur plutôt folâtre du moment !

Alex-Mot-à-Mots · 23 septembre 2016 à 11h29

Elever l’homme autant que le rabaissé ? Voilà qui m’intrigue.

Moka · 24 septembre 2016 à 07h40

Hum, là, tu me tentes !

Antigone · 17 novembre 2016 à 17h18

Très chamboulée par cette histoire moi aussi.

Lucie ou la vocation | Ma collection de livres · 5 octobre 2016 à 10h41

[…] premières fois Blog Domi C lire  Blog motspourmots.fr (Nicole Grundlinger) Blog Dans la bibliothèque de Noukette  Blog Fragments de lecture (Virginie […]

Lucie ou la vocation | Ma collection de livres · 8 octobre 2016 à 09h05

[…] premières fois Blog Domi C lire  Blog motspourmots.fr (Nicole Grundlinger) Blog Dans la bibliothèque de Noukette Blog Fragments de lecture (Virginie Neufville) Blog Les lectures du mouton (Virginie Vertigo) Blog […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *