par amourOù qu’elle aille, Valérie Tong Cuong ne choisit jamais le chemin de la facilité. Quels que soient les sujets qu’elle aborde, elle n’en offre pas une énième variation, loin de cette littérature prémâchée qui ressasse souvent jusqu’à l’overdose…

 

C’est toujours l’humain qui prime, avec ses fêlures, ses béances, ses silences, ses choix impossibles que la vie impose comme une épreuve de plus. C’est toujours l’amour qui plane, comme une réponse aux questions que l’on se pose, comme un pansement aux blessures qui suintent, comme un fardeau parfois trop lourd à porter. Cet amour qui rend fort, construit, déconstruit aussi, tant il peut être malmené, maladroit et friable…

 

Il y a tout ça et bien plus encore dans cette fresque familiale qui relie les petites histoires à la grande. L’amour est-il un rempart suffisant à la haine sans nom ? Qu’est-on prêt à risquer pour l’amour des siens ? Jusqu’où est-on prêt à mettre sa propre vie entre parenthèses pour sauver ceux qui nous sont chers ? Et l’on suit Joffre, Emélie, Muguette, Jean, Lucie, Joseph et Marline dans ce Havre dévasté entre juin 1940 et août 1945. On les suit et leurs voix s’élèvent, s’entrelacent, se font écho dans un ballet on ne peut plus maitrisé. Des parents démunis, des adultes meurtris, des patriotes dévastés. Des enfants qui le restent malgré le chaos, tête haute, rêves grands. Ces silences que l’on impose aux autres quand les mots sont devenus superflus. Ces fuites que le temps expliquera peut-être. On suit cette famille et on les aime d’emblée, leurs petits arrangements avec la réalité, leurs mensonges et leurs secrets. Par amour…

 

Le nouveau roman de Valérie Tong Cuong est de ceux qui marquent. Rigueur historique, construction narrative habile, ambivalence des sentiments, puissance des liens qui se tissent, descriptions saisissantes de réalisme… L’auteure nous gâte en nous offrant une histoire profondément romanesque tout en nous plongeant dans une époque que l’on a l’impression de redécouvrir. Une histoire faite de renoncements, de grands vides et de fols espoirs qui en dit beaucoup plus qu’il n’y parait sur l’homme dans toutes ses nuances. Bijou !

 

« J’ignorais qu’il faut traverser ce genre d’évènement tragique – la perte de ce que l’on a de plus précieux au monde – , pour mesurer ce que le corps et l’âme ressentent, ce trou indescriptible au milieu de soi-même.

J’ignorais que lorsque cela arrive, il ne reste plus qu’a constater combien les efforts pour s’y préparer ont été inutiles. »

 

Les avis de Bénédicte, Caroline, Eimelle, Eirenamg, Léa Touch Book, Leiloona, Meelly, Mylène, Nicolas, Séverine, Stephie, Virginie

 

Le site de l’auteure

 

Éditions JC Lattès (Janvier 2017)

411 p.

 

Prix : 20,00 €

ISBN : 978-2-7096-5604-7

 

LOGO-Challenge-Rentrée-Littéraire-Janvier-2017-Micmelo-Littéraire

Millésime 2017, chez Laure !


23 commentaires

framboise · 9 mars 2017 à 10h01

Je ne sais pas, il me fait un peu peur je crois…. Je ne sais pas vraiment pourquoi ! Mais après tous ces billets qui causent de ce bijou, il va falloir que j’y aille :-p plus le choix !
Bisous ma copine <3

    Lacomtesse · 26 avril 2017 à 17h06

    A un moment donné, il a arrêté de lui faire peur alors elle me l’a offert !! Je le lis tout doucement pour le savourer tellement je l’aime … ( le livre hein? Mais j’ai également une sacrée appétence pour le fruit rouge )

Electra · 9 mars 2017 à 10h27

Comme pour d’autres romans ayant la faveur du public, il m’arrive de rester imperméable et malgré ton très beau billet, c’est le cas pour celui-ci.

livresetbonheurs · 9 mars 2017 à 15h38

Je n’ai lu aucun de ses romans et les belles critiques comme la tienne me donnent envie de me ruer sur ce roman-là…

Nicole G · 9 mars 2017 à 16h38

Bien sûr que je le lirai… tous ces billets élogieux ne m’étonnent pas, ce que j’ai lu de Valérie Tong Cuong jusqu’à présent m’a beaucoup plu.

eimelle · 9 mars 2017 à 17h19

il est très réussi!

Emma · 9 mars 2017 à 18h09

Encore un avis positif et qui donne envie, comme j’ai aimé ce que j’ai lu d’elle, il va falloir que je me le procure.

Mylene · 9 mars 2017 à 18h16

j’ai aussi passé un moment « hors du temps » avec ce roman que j’ai adoré !!

manU · 9 mars 2017 à 19h55

Voilà qui donne sacrément envie !

Delphine-Olympe · 9 mars 2017 à 21h08

Une auteure dont on parle décidément beaucoup… A découvrir, sans doute.

Cristina · 9 mars 2017 à 21h42

Il me faut ce livre, tu as trouvé les mots justes !

Comme d’hab 🙂

krol · 9 mars 2017 à 21h58

On ne parle tellement de ce livre, peut-être vais-je attendre un peu…

Alex-Mot-à-Mots · 10 mars 2017 à 14h08

Déjà repéré, je le surligne.

Océane · 10 mars 2017 à 20h43

Ce roman saura me toucher, c’est certain. Je l’ai, mais je me le laisse pour un peu plus tard, ce n’est pas le moment, parfois la sensibilité demande à être ménagée.

Aifelle · 11 mars 2017 à 07h09

Je le lirai c’est sûr ; j’ai assisté à une rencontre avec l’auteure et elle le défend bien son livre. En plus, je n’habite pas loin du Havre, mon enfance a été baignée par les histoires de guerre, mais j’ignorais complètement celle-ci.

Au Fil des Plumes · 11 mars 2017 à 14h53

J’hésite encore… Je ne sais pas trop… J’ai l’impression que je ne serai pas « à l’aise » avec ce genre de lecture.

Violette · 11 mars 2017 à 15h14

tout le monde l’adore ce livre! Je le lirai, c’est sûr !

gambadou · 11 mars 2017 à 19h09

J’aime beaucoup cette auteure, je le lirai surement

Jerome · 13 mars 2017 à 12h31

Le billet de Stephie m’avait déjà donné très envie, tu enfonces le clou !

Nadine · 17 mars 2017 à 22h54

Qu’il a l’air beau ce livre dont j’ai lu quelques avis déjà. J’adore cette auteure <3
Bon weekend Noukette

athalie · 19 mars 2017 à 10h32

Heu … Jamais entendu parler … ni du livre, ni de l’auteure … Mon cas est grave ! Mais je note du coup !

monpetitchapitre · 21 mars 2017 à 14h25

Je te rejoins tout à fait sur ce que tu dis de l’auteure. Ce titre est bien noté, of course!

Nadège · 22 mars 2017 à 15h54

Je le lirai sûrement. J’avais beaucoup aimé son roman précédent, Pardonnable impardonnable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *