Un petit goût de noisette – Vanyda

petit-gout-noisette

 

Parfois l’amour nait doucement, sans crier gare, grandit presque en secret pour finir par devenir une telle évidence qu’elle peut faire chavirer.

 

Parfois l’amour prend patience. Il s’enracine doucement, se nourrit de petits instants précieux, garde le meilleur, ne s’encombre pas de ce qui peut l’entraver.

 

Parfois l’amour est là, installé. Durable. Solide. Si fragile pourtant… Des regards échangés, des gestes tendres, une complicité qui s’installe, une intimité qu’on ne peut pas nier, des sentiments interdits qui grandissent… et le désir, de plus en plus fort…

 

A quoi tient une histoire d’amour finalement…? Des hasards, des coïncidences, de la chance aussi parfois…

 

Il y a tout ça et bien plus encore dans ce petit goût de noisette qu’on garde en bouche longtemps après l’avoir dégusté… De l’amour fugace, de l’amour contrarié, de l’amour platonique, de l’amour qui prend son temps… Des petites amourettes, des feux d’artifice et parfois, le grand amour… Des regrets, des actes manqués qui hantent longtemps, des moments parfaits, comme suspendus, des belles occasions à ne pas laisser s’envoler, des jolies surprises du destin aussi.

Tous les personnages qui se croisent ici ont une histoire à vivre. Ils la vivent pleinement, laissent parfois passer leur chance ou finissent par enfin la saisir. Pour une nuit… ou pour la vie. Ils sont amoureux, désespèrent de l’être, attendent ou n’espèrent plus. Ils nous ressemblent, beaucoup… Eléonore, Manon, Luna, Corentin, Aymeric, Christophe et tous les autres. On les suit un temps, on les perd de vue, on les retrouve quelques années plus tard…

 

Oui, Vanyda raconte bien l’amour. Elle sait émouvoir, faire ressurgir les souvenirs des premières fois, les grands bonheurs, les quelques regrets qui jalonnent une vie.

Je la découvre seulement maintenant. Tardivement oui… Mais c’est une belle rencontre. J’aime cette petite musique, cette douceur, ici très joliment mise en scène. Du noir et blanc rehaussé par une simple touche de couleur propre à chaque personnage… Subtil et délicat. Poétique aussi.

 

Touchée… coulée…!

 

 

un petit gout   Un-petit-gout-de-noisette-4   Un-petit-gout-de-noisette-5

 

Une lecture que je partage avec grand plaisir avec Jérôme. Moka devait se joindre à nous mais n’a finalement pas pu être au rendez-vous, hâte de lire son avis très vite du coup…!

 

Les avis de l’Ivresse des Mots, Marion, Ori, Stephie…

 

Le blog de Vanyda

Noisette-2

Noisette-4

noisette-5

 

Éditions Dargaud (Janvier 2014)

208 p.

 

 

C’était ma logo BD Mango rouge !

Chez Mango et chez les autres…!

 

 

topbd_2013.jpg

 

by Yaneck

18/20

 

24 commentaires sur “Un petit goût de noisette – Vanyda

  1. Quoi ! Tu découvres Vanyda seulement maintenant ? Ne me dis pas que tu n’as pas les 3 tomes de « Celle que… » au CDI. les élèves se l’arrachent !

  2. mon billet est pour dans quelques jours
    j’ai eu un coup de coeur pour cet album!
    j’avais aimé les « Valentine… », mais je crois avoir buté sur « L’immeuble d’en face », comme je ne m’en rappelle plus trop et que je ne suis pas très sûre je vais surement réessayer parce que c’est pas possible quoi!!

  3. Oh je ne connais pas cet auteur. Les dessins me plaisent beaucoup, et je pense que ça va plaire à quelqu’un!
    les planches Corentin font un peu manga; je le note, je crois même que je vais l’acheter cette après-midi pour faire un cadeau. Merci pour le lien du blog.

  4. C’est vrai qu’on le garde longtemps en bouche ce petit goût de noisette. Certaines histoires nous parlent plus que d’autres en fonction de notre vécu mais c’est un peu le lot d’un tel recueil.

    • C’est tout à fait ça… On grappille forcément dans une histoire ou une autre des petits bouts de la nôtre… et ça fait du bien ! Une vraie lecture-doudou !

  5. J’aime beaucoup ce que fait Vanyda, j’ai beaucoup aimé Celle que… (qui décrit très bien l’univers ado), mais encore plus l’immeuble d’en face qui met en scène des personnages adultes. Un goût de noisette je ne l’ai pas encore lu mais ton article donne envie

  6. Un album que je viens de terminer et que j’ai vraiment beaucoup aimé. Je pense que je retournerai y piocher quelques histoires de temps à autre. Une belle plume et un dessin très poétique, très doux.

  7. Oui, elle a le sens de la mise en scène, chaque plan, chaque phrase a sa place. Je me base sur mon souvenir de lecture de L’immeuble d’en face qui remonte un peu, il faudrait que je me repenche sur le travail de Vanyda.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>