J’ai rencontré Francis Rissin. Enfin, pour être honnête, j’ai juste eu le temps d’apercevoir son petit sourire énigmatique avant qu’il ne me file entre les doigts et s’enfuie au cœur du roman qui porte son nom. Et je ne l’ai plus lâché. Pendant trois jours cet été, j’ai vécu de façon très égoïste cette rencontre hors du commun.

A sa façon, Martin Mongin a réinventé « le roman dont vous êtes le héros ». Il y aura finalement autant de Francis Rissin que de lecteurs qui auront eu la chance de l’approcher. Une histoire, des histoires, autant de possibilités, de chemins à suivre, de culs-de-sac et d’hypothèses aussitôt mises à mal. Francis Rissin s’invente et se réinvente sous nos yeux. Il revêt plusieurs costumes, se pare des déguisements les plus improbables et s’échappe, toujours. Sans clé ni code le lecteur piétine et jubile. L’histoire de Francis Rissin a tout de l’épopée, du mythe, du conte et même de la farce. Protéiforme, fantasque, politique et profondément ludique, il se joue de nous, titille notre intellect et réveille notre envie d’être bousculé et émerveillé à la fois.

Qui est-il ? Un fantasme, une rumeur, l’Élu ? Une marionnette, une vue de l’esprit, l’incarnation de ce qui parfois grouille en nous et nous étouffe ? La solution, le but, une invention ? En refermant la dernière page de ce premier roman qui ne ressemble à rien de ce que j’ai pu lire jusqu’à maintenant j’ai été prise de vertige. Mais qui est donc, surtout, ce Martin Mongin et comment lui est venu cette idée totalement dingue ? C’est maitrisé, obsédant, intelligent, incroyablement ambitieux aussi. Il y a chez lui un côté très érudit mêlé à un étourdissant sens du jeu. Et ça j’adore !

Je comprends tellement cette espèce de communauté qui s’est créée autour de Francis Rissin depuis la sortie du roman. Ça fait peut-être un peu secte pour les non-initiés mais oui, il y a un indéniable effet connivence qui réunit ceux qui ont rencontré Francis Rissin. Ou on eu la sensation de s’en approcher… Vous nous rejoignez…? ♥

L’avis de Nicole, à l’origine de mon irrépressible envie de découvrir Francis Rissin. Merci à elle ! Et ceux de Delphine, Keisha et Papillon

Éditions Tusitala (Août 2019)

611 p.

 

Prix : 22,00 €

ISBN : 979-10-92159-17-2

 

Chez Brize !


15 commentaires

Nathalie · 20 septembre 2020 à 07h33

Le jour où j’aurai de nouveau le temps de lire pourquoi pas !

keisha · 20 septembre 2020 à 08h39

Ce livre fait son petit bonhomme de chemin, franchement, du plaisir!

Brize · 20 septembre 2020 à 09h00

Ma médiathèque vient de l’acquérir, donc j’aurai l’occasion de le lire ! Bravo pour ce challenge réussi !

Ingannmic · 20 septembre 2020 à 09h11

Il fait aussi partie de mes pavés de cette édition 2020 (je l’avais noté chez Keisha), j’ai adoré comme toi cette lecture à la fois ludique, intelligente et originale..
Et tu en parles très bien !

Bon dimanche,

krol · 20 septembre 2020 à 09h27

Je compte bien le lire un jour. Il est très énigmatique ce titre.

Nicolemotspourmots · 20 septembre 2020 à 09h55

Ah que j’aime cette secte ! Bienvenue !

Papillon · 20 septembre 2020 à 11h07

Tout à fait d’accord sur le côté connivence entre lecteurs…Sans doute parce que ce livre est un OLNI !

Jérôme · 20 septembre 2020 à 11h46

Tu crois qu’il me plairait ? Je ne suis jamais trop chaud pour entrer dans une secte moi :p

Delphine-Olympe · 20 septembre 2020 à 16h29

Rissin n’a pas fini de faire des adeptes, on dirait ! (Même si pour ma part, je suis un poil en-dessous de l’enthousiasme de… mettons Nicole 😀 )

luocine · 20 septembre 2020 à 18h14

j’ai beaucoup de mal à accrocher à ce roman, tellement de mal que je l’ai perdu au milieu de mes piles de livres. Pourtant j’ai bien aimé certains passages .

eimelle · 20 septembre 2020 à 19h08

très intrigant! Cela donne bien envie de faire sa recncontre!

A_girl_from_earth · 21 septembre 2020 à 00h31

Bon sang, mais il faut que je rejoigne le club (je préfère à secte^^) ! Il commence à m’intriguer vraiment ce Francis Rissin.

Alex-Mot-à-Mots · 21 septembre 2020 à 14h07

Tu donnes envie de rencontrer cet être insaisissable…

Antigone · 14 octobre 2020 à 18h06

Je vais finir par craquer un jour c’est sûr ! En plus, je pense que je vais adorer, au vu de ton billet, ce genre de jeu avec le lecteur.

Athalie · 20 octobre 2020 à 09h56

Je l’avais repéré et oublié … Merci de ce rappel qui me donne encore plus envie de tenter de connaître ou d’approcher ce curieux personnage !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *