Poussez la porte de la librairie de tous les possibles… Autour de vous, tous les livres du monde, ceux dont vous rêvez… et même les autres. Dans son antre, le libraire, amoureux des amoureux des livres, règne en maître des lieux. A chaque client, son livre. A chaque demande, une réponse…

Livres rares, livres sur ceux qui aiment les livres, livres sur les livres… La librairie de tous les possibles est un petit paradis qui s’est spécialisé dans les livres… sur les livres. Entre autres trésors…!

 

Des livres à lire à deux qui ne peuvent se lire que si l’on en joint les deux parties. Un livre qu’on ne peut lire que par les nuits de pleine lune quand le ciel est bien dégagé. Des livres sur ces métiers incroyables comme ce chien bouquiniste qui repère les personnes seules pour leur offrir le livre qui les sortira de leur déprime. Ou encore ce spécialiste de l’adieu aux livres qui saura toujours leur trouver une seconde vie. Des livres qui vous emmènent en voyage dans le fabuleux village où il pleut des livres ou à la découverte de la bibliothèque immergée qui n’a pas encore dévoilé tous ses trésors…

 

Si vous êtes un peu curieux, vous saurez même pourquoi les livres sont rectangulaires, comment on les fabrique ou comment l’inspiration d’un auteur peut être discrètement injectée aux futurs écrivains encore en culottes courtes… Et puis, vous vous reconnaîtrez sûrement dans ces portraits d’amoureux des livres, fanas de marque-pages, renifleurs, bâtisseurs, collectionneurs ou autres empileurs qui défient les lois de la gravité !

 

  

Bijou ! Ode aux livres et à ceux qui les aiment, libraires, bibliothécaires, lecteurs de tous poils… La librairie de tous les possibles est un bonbon qu’on prend plaisir à laisser fondre doucement sous la langue. Drôle, poétique, loufoque, inventif, irrésistible… on s’en délecte le sourire aux lèvres avec une envie irrépressible de se précipiter chez son libraire de quartier dès la dernière page tournée ! Un livre aussi fou que ceux qui les aime, profondément attachant… et déculpabilisant pour tous les drogués des mots qui s’y reconnaitront 😉

A ranger précieusement sur ses étagères ♥

Une lecture partagée avec mon petit carré jaune, une autre droguée des livres qui s’est joyeusement égarée dans les rayons de cette librairie-paradis !

Éditions Milan (Septembre 2018)

104 p.

Traduit du japonais par Myriam Dartois-Ako

 

Prix : 13,90 €

ISBN : 978-2-408-00625-9

By Hérisson


13 commentaires

Bonheur du Jour · 27 octobre 2018 à 05h53

Je ne connaissais pas : il me tente énormément ! Merci.
Bon week end.

Nathalie · 27 octobre 2018 à 07h16

Il me plaît déjà celui là. ..

Alex-Mot-à-Mots · 27 octobre 2018 à 19h50

Ça me rappelle un petit recueil des métiers impossibles.

A_girl_from_earth · 28 octobre 2018 à 00h58

Japon + histoire autour des livres et de la librairie, c’est irrésistible pour moi ! Je l’avais repéré sur un autre blog aussi enthousiaste que toi, c’est sûr qu’il rejoindra mes étagères prochainement celui-là.
En passant, comme ton blog est rétabli (ouf !), tu me diras pour notre LC Elliot Perlman.;-)

Moka · 28 octobre 2018 à 09h19

Bon, très tentant toussa…
On se serait tout de même bien passé de la face de Miss Nothomb sur le bandeau de couverture non?

Violette · 28 octobre 2018 à 12h31

Oh ben oui, mille fois oui! Je suis d’accord avec Moka… vu en librairie avec A. Nothomb sur la couverture, ce livre m’aurait repoussée…

Cristina · 28 octobre 2018 à 16h31

Je le veux celui là !

Cristina · 28 octobre 2018 à 16h34

Je le veux celui là ! 🙂

Itzamna · 28 octobre 2018 à 17h42

Très séduisant !

sabine · 29 octobre 2018 à 08h45

Dis, on est bien hein là…. tu crois qu’on devrait inviter les copains et copines pour venir chalouper avec nous dans les rayonnages ? Des bisous m’ame Nouk !

Jerome · 29 octobre 2018 à 11h56

Difficile de ne pas céder devant une telle tentation !

PatiVore · 1 novembre 2018 à 13h20

Quel beau livre ! Je l’ai demandé à la bibliothèque, j’ai hâte qu’il arrive !

Milou · 6 novembre 2018 à 21h12

Impressionnant comme ce livre plaît et je ne vois pas pourquoi ce ne serait pas mon cas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *