Mister plumbCet album était une vraie curiosité pour moi, la première collaboration de Régis Hautière et Renaud Dillies, cinq ans avant le merveilleux et incontournable Abélard… (lisez Abélard…!)

 

Forcément, cet album à la couverture totalement improbable, je ne pouvais que le lire, on est monomaniaque ou on ne l’est pas. Bref.

 

Verdict à chaud. Sans être un chef-d’œuvre, on y décèle déjà avec le sourire aux lèvres quelques marottes des deux auteurs. Et surtout, on est pris dans un tourbillon de grand n’importe quoi, ça part dans tous les sens, ça court partout, c’est déjanté et bien barré, les dialogues sont souvent désopilants et comme toujours bourrés de clins d’œil… aux Monthy pythons, à Kafka, aux tontons fligueurs et à Tex Avery… entre autres, en vrac et dans le désordre !  Par moments, il faut bien le dire, on se mord les doigts de rire…!

Le trait de Renaud Dillies est bien évidemment reconnaissable, avec ce petit côté hachuré et un peu brouillon que j’aime tant et que je ne cesse de vouloir retrouver depuis Abélard… (lisez Abélard, oui, je me répète..!)

 

Bon, de quoi ça parle tout ça. Mister Plumb est le premier tome d’une série présentant une histoire complète à chaque fois. Hautière et Dillies ont-ils abandonné cette série ou l’ont-ils simplement laissée de côté, mystère, une chose est sûre, pas de tome 2 à l’horizon, et voilà 7 ans que le premier tome est sorti. Dommage, il y a de quoi faire avec de tels personnages ! Une fois n’est pas coutume, je vous livre la quatrième de couverture, parce qu’elle me fait rire : « Aimez-vous les lapins ? Vous savez : ces drôles de chats avec des pattes de kangourou et des oreilles d’âne. Nous sommes tous amenés à en rencontrer un, un jour ou l’autre. Sous une forme ou une autre. Ce sont des animaux doux, affectueux et craintifs. Un peu stupides ? Peut-être… Mais pas prétentieux pour un sou. On en fait de très bons pâtés et de jolis manteaux. Alors ? Les aimez-vous ? De toute façon, peu importe : Mister Plumb n’est pas un lapin… »

Car oui, monsieur Plum n’est pas un lapin (en fait si mais bon…). Du moins quand il se réveille le matin et voit sa gueule dans le miroir, il manque faire une syncope ! Plumb est un plombier, un plombier « normal », pas un lapin. Ce qu’il est d’habitude (ou ce qu’il croit être…) nul ne le sait. Le fait est qu’être subitement transformé en lapin perturbe beaucoup Plumb qui file chez un docteur qui s’empresse de le recommander à un confrère psy… qui lui décèle une forme de psychopathose, sorte de « schizophrénie délirante à tendance paranoïaque propre aux lapins ». Allons bon, mais Mister Plumb n’est pas un lapin…

Désemparé, il se dirige vers le Dead Rabbit, un bar jazzy où l’on ne boit que du jus de carotte, prohibition oblige. Là, il tombe sous le charme de la sculpturale Betty Line, sorte de prostituée au grand cœur sous la protection très rapprochée de Pat Carbone, patron de la mafia du coin. Et c’est là que les ennuis commencent…

 

Vous trouverez donc dans Mister Plumb, un lapin-pas-lapin, des flics-poulets (mouarf !), une créature féline en diable, des magouilles de politicards, des courses-poursuites cartoonesques, un Chicago des années 30 revisité avec humour, une mafia pas commode, un brin de jazz et des jeux de mots. Joli cocktail donc. Intéressant aussi puisque ce Mister Plumb était le premier album à quatre mains de Renaud Dillies après Betty Blues et Sumato. Et puis il y a déjà ici des petits bouts de tout ce que j’aime chez Dillies, je sais, je ne suis pas objective…

 

 

Mister plumb1

© Dillies / Hautière / Paquet

 

 

Éditions Paquet (Janvier 2006)

48 p.

 

C’était ma logo BD Mango rouge !

Chez Mango et chez les autres !

 

topbd_2013.jpg

 

by Yaneck

16/20

Catégories : Bande dessinée

25 commentaires

Mango · 25 septembre 2013 à 05h20

Un mercredi qui s’ouvre avec un tel délire lapinesque, c’est tout bon! 🙂

    Noukette · 1 octobre 2013 à 10h11

    C’est complètement loufoque, j’espère qu’il y aura bien une suite un jour !

jerome · 25 septembre 2013 à 07h19

16/20, t’es quand même moins emballée que les autres fois^^ Et en plus tu n’es pas objective donc j’en conclus que cet album est un cran au-dessous de ses œuvres ultérieures non ?

    Noukette · 1 octobre 2013 à 10h12

    Un cran au dessous forcément… Mais franchement c’est très bon. Juste qu’il faut rester objectif dans la note quand même à côté d’Abélard… J’aimerais bien que tu le lises celui là !

gridou · 25 septembre 2013 à 13h38

On dirait que t’es en train de nous faire l’intégrale de Dillies…C’est grâce à toi que je l’ai découvert ( avec « l incontournable Abélard ». Malheureusement ma bibli n’est pas très bien pourvue de cet auteur…

    Noukette · 1 octobre 2013 à 10h14

    Oui, c’est vrai, mon côté monomaniaque… J’ai fait ça avec Chabouté, avec Zidrou… et je continue avec Dillies ! 😉

Elodie · 25 septembre 2013 à 15h05

J’aime beaucoup Abélard. Je vais donc me laisser tenter.

Syl. · 25 septembre 2013 à 21h16

Un plombier lapin. Si ce n’est pas de l’ordre du fantasme ça !
Je ne pense pas le lire, mais je peux dire que j’aime les couleurs de la planche et les arabesques fleuries de carottes. C’est bien zoli.

ohoceane · 25 septembre 2013 à 21h54

Bon, je vais faire comme tu dis et commencer par lire Abélard 🙂

    Noukette · 1 octobre 2013 à 10h16

    Crois moi Océane, il FAUT lire Abéalrd…! Il vient de sortir en intégrale, tu vois ce qu’il te reste à faire ! 😉

lasardine · 25 septembre 2013 à 21h56

non, tu n’es pas objective!! mais difficile de l’être! 😉

    Noukette · 1 octobre 2013 à 10h16

    Toi t’es une vraie copine, tu me comprends…! 😉

Stephie · 26 septembre 2013 à 07h12

Si vous n’avez pas encore compris… Lisez Abélard !! Mouhahaha

Marion · 27 septembre 2013 à 14h54

J’étais moins tentée par ce titre ! Mais finalement les images m’emballent !

    Noukette · 1 octobre 2013 à 10h17

    Dillies tout craché, j’adore !! Par contre je ne suis pas fan du tout de la couv’ !

Eric the Tiger · 28 septembre 2013 à 10h26

Le simple nom des auteurs m’attire vers cet album…

    Noukette · 1 octobre 2013 à 10h20

    C’est exactement ce qui a fait que j’ai eu envie de le lire figure toi…! 😉 C’est le duo d’Abélard quand même !

Marion · 28 septembre 2013 à 12h22

Je ne connaissais pas ce titre, mais ça me semble assez… Barré!!!! Si je le croise, bien sûr, je me laisserai tenter!

    Noukette · 1 octobre 2013 à 10h20

    Disons que pour moi qui suis une inconditionnelle d’Abélard, il le le fallait ! Première collaboration des deux papas, une curiosité !

Yvan · 30 septembre 2013 à 19h27

J’aime beaucoup Dillies, mais 5 ans avant Abélard… hum… je crois que je vais passer pour celui-ci.

Mister Plumb – Renaud Dillies & Régis Hautière | TWENTY THREE PEONIES · 18 mars 2015 à 13h45

[…] ont aimé aussi ! Les avis de Noukette et […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *