Myrmidon dragonRevoilà Myrmidon ! Après avoir bataillé ferme contre une horde d’indiens énervés et s’être envolé dans l’espace, le voilà propulsé au temps des chevaliers !

 

Myrmidon, vêtu de son pyjama blanc, tombe sur une enclume. Fichée à l’intérieur, une épée. Que Myrmidon va vouloir enlever, forcément… Ça vous rappelle quelque chose…? Le fait est que l’épée est récalcitrante et ne bouge pas d’un millimètre. Au grand désespoir de notre petit bonhomme.

 

Tombé à la renverse, il trouve à ses pieds une tenue de chevalier du plus bel effet qu’il s’empresse de revêtir. Et là, c’est une autre histoire. En moins de temps qu’il ne faut pour le dire, Myrmidon arrive à libérer l’épée. Qu’il a fière allure ! Un coup d’épée par ci, un coup d’épée par là, et bing… le voilà qui fait vibrer et tanguer les cases de la BD… qui finissent par lui tomber dessus ! Une seule solution pour se dégager de ce piège, creuser. Mais sous terre, il ne sera pas tout seul…

 

La recette fonctionne toujours aussi bien. Un héros à la frimousse adorable, un scénario simple et extrêmement lisible, une aventure palpitante qui tient en haleine le petit lecteur. Tout y est. Cerise sur le gâteau, la rencontre entre Myrmidon et le dragon. Un dragon assoupi entouré de petits dragonnets très éveillés par contre. Il faut bien ça pour garder le trésor… Et quand le dragon sort de son sommeil, il est furax. A tel point qu’il sort de son antre et débarque dans le monde de Myrmidon qui fait beaucoup moins le fier !

 

Une réussite ! On ne compte plus le nombre de trouvailles graphiques qui parsèment ces planches. En plus du savant jeu de la couleur et du noir et blanc soulignant ce qui sort de l’imagination de notre petit bonhomme, ici les auteurs s’amusent avec les codes de la BD. Les cases se tortillent sous les coups d’épée de notre chevalier amateur et finissent par s’effondrer sur lui, entrainant sa chute dans l’antre du dragon. Dragon qui fera une apparition remarquée et effrayante dans le monde « réel »…

Vous l’aurez compris, ici, on est toujours aussi fans, vivement la rencontre de Myrmidon avec les pirates !

 

 

Un album déniché au rendez-vous de la BD d’Amiens que je partage logiquement avec Jérôme

 

L’avis de Mo’

 

Le blog de Loïc Dauvillier

Le blog de Thierry Martin

 

Myrmidon3_planche

Éditions de la Gouttière (Juin 2014)

32 p.

 

topbd_2013.jpg

 

by Yaneck

16,5/20


10 commentaires

Mango · 12 juillet 2014 à 08h04

C’est tout à fait le type de BD que je recherche en ce moment, ça semble vraiment très bien et conviendra parfaitement à certaines petites têtes qui ne savent pas trop quoi faire par ces temps de pluie!

    Noukette · 12 juillet 2014 à 10h39

    C’est le troisième tome de la série et j’espère vraiment qu’il y en aura beaucoup d’autres !

jerome · 12 juillet 2014 à 09h34

Non seulement ça fonctionne toujours aussi bien mais ce troisième tome est encore plus audacieux je trouve en terme de construction de l’histoire. Une réussite, tu peux le dire !

    Noukette · 12 juillet 2014 à 10h40

    Très bien trouvé oui, comme quoi ce qui s’adresse aux enfants n’est pas forcément niais ! 😉

Mélo · 12 juillet 2014 à 11h28

Mais il est trop mimi ce petit Myrmidon !

Mo · 12 juillet 2014 à 15h01

Vivement les pirates oui ! On adore ça nous ! 😀

Violette · 25 juillet 2014 à 09h12

on avait lu un autre Myrmidon en famille, c’est vrai que ça passe très bien!

    Noukette · 25 juillet 2014 à 15h50

    J’adore cette série, c’est intelligent et très bien fichu !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *