ivana« Elle voulait juste réussir à révéler sa vraie identité, à exister par elle-même. Elle porterait la blessure engendrée par cette rupture avec toutes les autres épreuves à travers lesquelles elle s’était malgré tout construite. Elle ne referait donc pas sa vie, elle s’efforcerait juste de la continuer la tête haute. »

Apprendre à s’occuper de soi alors qu’on a a passé la plus grande partie de sa vie à s’occuper des autres… C’est peut-être le plus grand défi d’Ivana quand l’amour de sa vie l’abandonne sans aucun préavis après 8 ans d’une histoire confortable mais sans réelle passion. Au pied du mur, la jeune femme n’a qu’un éventail réduit de choix qui s’offrent à elle…

Devenir vieille fille et subir jour après jour les sempiternels reproches de sa mère / Sombrer corps et âme dans le chagrin et devenir l’ombre d’elle-même / Relever la tête, carburer à l’optimisme et sortir ses armes de séduction massive… Après quelques légitimes hésitations, Ivana décide de prendre les choses à bras le corps. Et de s’occuper de son corps justement en tentant de le délester des kilos superflus qui se sont accumulés au fur et à mesure des années. Ivana est professeur de français et les vacances scolaires approchent. L’occasion de s’inscrire à un programme de régime et dans une salle de sport, la révolution d’Ivana est en marche… Ne reste plus qu’à se remettre sur le « marché » des célibataires. Sur les conseils d’une amie, Ivana fait ses premiers pas sur « Be my boy », célèbre site de rencontres. Pas certaine qu’elle y déniche la perle rare mais qui ne tente rien…

« Il était surtout urgent qu’elle se rencontre elle-même, une bonne fois pour toutes, et qu’elle avance sur un chemin qu’elle seule aurait tracé. »

J’ai rencontré Ivana par une froide journée de février. Encore timide, elle s’apprêtait doucement dans l’ombre… C’est émouvant le début d’une histoire, surtout quand on a la chance de l’accompagner un peu. Surtout quand celle qui se jette dans l’arène est une amie chère… Ivana n’est pas Stéphanie mais elle lui ressemble. Elle a sa fougue, son énergie, son charisme et son grain de folie. Elle a cette douceur qu’elle tente vainement de cacher derrière des dehors de guerrière. Elle a cet humour, cette audace et cette répartie que je lui envie souvent. Elle a cette joie de vivre facile même quand tout semble s’écrouler autour d’elle. Elle a sa simplicité et surtout elle est vraie…

Ivana est une héroïne diablement attachante. La bonne copine qu’on aimerait avoir. Celle avec qui on partage rires, confidences et mojitos. C’est une héroïne moderne, les pieds bien campés dans la réalité même si elle aimerait secrètement garder la tête dans les étoiles (A défaut, elle croise tout un tas de branquignoles égocentrés aussi pitoyables les uns que les autres qui lui font logiquement préférer les galipettes en solo, on n’est souvent jamais mieux servis que par soi-même…) Une héroïne décomplexée qui assume ses désirs et reste pourtant fragile comme une petite fille. Une femme normale en somme.

Évidemment j’ai adoré. J’ai souri aux nombreuses anecdotes reconnues au fil des pages (n’insistez pas vous ne saurez rien…!) et n’ai pu m’empêcher d’imaginer la tête de certains de ses collègues en salle des profs tentant de démêler le vrai du faux… Le cocktail est savoureux. Bien dosé, léger et acidulé en bouche, il allie avec bonheur la douceur et l’amertume tout en gardant un côté pétillant et rafraichissant qui fait du bien. Bravo ma copine… ♥

A glisser expressément dans sa valise estivale ou son sac de plage, effet bonne mine assuré !

La page Facebook de l’auteure

Les avis de Antigone, Charlotte, Emily, Fanny, Géraldine, l’Irrégulière, Jérôme, Laurie, Maël, Marie-Claire, Mylène, Sarah, Saxaoul, Sharon, Stéphanie

 

Éditions Mazarine (Juin 2016)

208 p.

 

Prix : 15,00 €

ISBN : 978-2-86374-365-2


20 commentaires

Martine · 8 juillet 2016 à 09h25

Enfin! ça y est! Commandé depuis hier chez mon libraire (qui ne l’avait toujours pas! Grrrrrr) Je derais aller le chercher courant de semaine prochaine! Je te dis pas comme j’ai hâte de le lire! 🙂

Saxaoul · 8 juillet 2016 à 09h26

Le roman ne pas manquer cet été

Saxaoul · 8 juillet 2016 à 09h27

à ne pas manquer !

framboise · 8 juillet 2016 à 09h41

Comme il est beau ton billet copine et comme elle est belle cette copine-auteure !
Pas encore lu, mais il part en Grèce avec moi 😉
<3

Leiloona · 8 juillet 2016 à 09h45

Un très joli billet, Anne, qui devrait toucher la Steph que nous connaissons.

Mylene · 8 juillet 2016 à 11h37

j’ai passé moi aussi un très bon moment avec Ivana et comme toi j’ai souri plusieurs fois en pensant à certaines anecdotes qui semblaient provenir du vécu 😛

lesbilletsdefanny · 8 juillet 2016 à 11h39

Joli billet, oui ! Bon, j’espère qu’elle travaille bien son second roman, car j’ai hâte de le lire !

sarah · 8 juillet 2016 à 12h21

Eh ben…
Quelle belle chronique sur ce billet, et pour Stéphanie.
Merci pour ces jolis mots.
Et ce roman est sacrément biiien!!

L'Irrégulière · 8 juillet 2016 à 12h35

Oui voilà, à mettre dans sa valise !

Jerome · 8 juillet 2016 à 13h10

Je suis d’accord avec les commentaires précédents, c’est un superbe billet, très touchant, fin, sensible et sincère. Un billet qui te ressemble, quoi 😉

luocine · 8 juillet 2016 à 14h03

un roman à lire donc et une future auteure à découvrir

Sara · 8 juillet 2016 à 15h09

Ton billet est superbe, Noukette ! Et je suis à 100% d’accord avec tout ce que tu dis.

Laurielit · 8 juillet 2016 à 21h47

Magnifique billet, votre amour (oui oui) est beau. Et tu as du talent pour donner envie de lire ce livre. Doux baisers

A_girl_from_earth · 9 juillet 2016 à 00h57

Bon, je vais finir par céder à la curiosité.;-) Bonnes vacances en passant !

Dolly · 12 juillet 2016 à 20h49

Je reviendrai lire ton billet quand j’aurai lu le roman de Stephie 🙂 il est sur ma PAL.

Mo · 13 juillet 2016 à 13h58

Beau ce billet ma copine ! <3

lasardine · 14 juillet 2016 à 10h17

superbe billet, touchant!

Dolly · 26 juillet 2016 à 10h06

Ça y est, je l’ ai lu et j’ ai pris beaucoup de plaisir à découvrir l’ histoire imaginée par Stephie, que j’ ai reconnue parfois moi aussi derrière Ivana 🙂

Jaillardon · 29 juillet 2016 à 01h20

Une écriture vrais;avec fraîcheur et délicieusement torride.sans hypocrisie mais juste dans ses mots.
Un moment de bonheur en dévorant tes lignes,reste à présent à nous faire voyager plus loin encore. La, peut être ou toi même n’ose te l ‘avouer. Que ta plume nous enchanté longtemps encore.
Mille merci à toi.
Luc Jaillardon

« (presque) jeune, (presque) jolie, (de nouveau) célibataire , Stéphanie PELERIN | «Sur mes brizées · 21 juillet 2016 à 09h52

[…] de Noukette, qui vous renverra vers de nombreux […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *