quart-frere1Attention ! Série jeunesse attachante en diable à l’horizon ! Drôle, pétillante, moderne et rythmée, Quart de frère, quart de sœur est typiquement le genre de série que je n’aurai aucun mal à « vendre » à de mes collégiens, lecteurs frileux compris. Prenez les illustrations colorées et pleines de pep’s de la talentueuse Maurèen Poignonec, ajoutez-y le don sans pareil de Sophie Adriansen pour raconter des histoires, saupoudrez le tout de rires et d’une bonne dose d’amour… vous obtiendrez une série au gros capital sympathie qui fait la part belle aux relations familiales et s’ancre en douceur dans le quotidien des plus jeunes.

C’est bien connu, les frères et sœurs, c’est la plaie. On ne les as pas choisis et ils nous pourrissent la vie… Mais il y a pire. Parfois les parents redevenus célibataires ont la mauvaise idée de retomber amoureux. Et ça change tout…

Arthur, auréolé de son titre d’élève le plus cool de l’école, voit d’un très mauvais œil l’arrivée de Viviane dans sa classe. Avec ses dizaines de couettes sur la tête, son sourire contagieux, ses robes bariolées et ses idées nouvelles, elle ne passe pas inaperçue, au grand dam d’Arthur qui ne peut que constater cette soudaine et bien encombrante popularité… Pas demain la veille qu’il fera ami-amie avec cette rivale arrivée tout droit des Antilles pour piétiner ses plate-bandes ! Mais le destin est facétieux. Il suffira d’un seul regard pour que la mère d’Arthur et le père de Viviane, jeunes divorcés, tombent sous le charme l’un de l’autre. Et de quelques mois seulement pour que ces deux là envisagent de s’installer sous le même toit…!

Mon-pire-anniversaire

Vraiment craquante cette nouvelle série ! Personnages attachants et plus vrais que nature, thématiques actuelles abordées avec douceur et humour, regard juste et tendre sur les préoccupations des jeunes adolescents et le monde dans lequel ils évoluent, impossible de ne pas tomber sous le charme de Quart de frère, quart de sœur ! On prend plaisir à voir évoluer les relations entre Arthur et Viviane, deux enfants qu’à priori tout oppose, deux voix que l’on entend alternativement dans le récit. Obligés de cohabiter, les deux ennemis finissent par se rapprocher… et même par s’apprécier. Pas question pourtant d’étaler cette nouvelle amitié aux yeux de leurs camarades qui se délectent de leur petite guéguerre, leur réputation d’ennemis jurés en prendrait un sacré coup… Il faudra donc ruser… et continuer de faire croire qu’ils se détestent. Pas simple, d’autant que l’anniversaire d’Arthur approche et que ses invités risquent de se rendre compte de la supercherie !

Une lecture bonbon que je partage avec Jérôme, vivement le tome 3 !

D’autres romans de Sophie Adriansen sur le blog : Max et les poissons –  Les grandes jambes

Le blog de l’auteure

Quart de frère

Éditions Slalom

Illustrations de Maurèen Poignonec

Prix : 9,90 €

Tome 1 : Une rivale inattendue (Février 2017)

91 p.

ISBN : 978-2-37554-060-2

Tome 2 : Mon pire anniversaire (Juin 2017)

112 p.

ISBN : 978-2-37554-061-9

pepites_jeunesse


6 commentaires

keisha · 27 juin 2017 à 08h13

Il va falloir que je lise (enfin) cette Sophie A!

Sandy Lafosse · 27 juin 2017 à 09h39

À la maison, nous avons adoré aussi cette toute nouvelle série qui raconte tellement le quotidien, mes préoccupations et les petits bonheurs des enfants d’aujourd’hui. Le seul regret de ma fille est que Sophie « n’écrive pas plus vite, ça va être ling d’attendre le prochain ! »

Albertine · 27 juin 2017 à 11h36

Lu et adoré le premier tome !

Jerome · 27 juin 2017 à 13h48

Craquant, c’est le mot. Un vent de fraîcheur cette série !

Syl. · 29 juin 2017 à 12h08

Je ne lis pas ton billet car je vais lire le 1er tome bientôt. Je repasserai prendre ton lien après…

titoulematou · 6 août 2017 à 11h43

Une série bien tentante! Je vais enseigner l’an prochain en IME et j’aurais des élèves de 14-16 ans avec déficience mentale. Pensez-vous que je puisse utiliser ce genre de titres pour les lecteurs débutants? auriez vous des titres pour lecteurs grands débutants pas trop bébé à me conseiller?
cordialement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *