« La cuisine, le petit déjeuner sur la grande table, Sauveur mal rasé, les deux garçons jacassant, les hamsters et les cochons d’Inde, l’odeur du pain grillé, Gabin qui débarque, des épis plein les cheveux, Jovo qui sent la cigarette… »

 

 

Cher Sauveur,

 

Je crois bien avoir pris une des meilleures décisions de ma vie quand j’ai poussé la porte de votre cabinet de psychologue pour la première fois. Je ne pouvais évidemment pas deviner que nous ferions tout ce chemin ensemble. Presque deux ans depuis notre première rencontre, je m’en souviens comme si c’était hier…

 

Il y en avait du monde dans votre salle d’attente ce jour là. Un ballet incessant d’adolescents et de parents cabossés qui espéraient trouver une oreille attentive, parfois même des réponses aux questions qui ne se posaient même pas. Peut-être que vous avez un don…  Celui de tourner vers nous un miroir, celui de nous révéler à nous mêmes. Plusieurs fois j’ai rêvé de pouvoir espionner ce qui se passait dans l’intimité de votre cabinet. D’entendre les confidences de vos patients et votre façon si particulière de percer à jour leurs moindres failles, leurs forces qu’ils ignorent aussi. Peut-être que j’étais un peu jalouse, oui, de tout ce temps passé avec d’autres. Pas facile de vous partager… C’est sûrement ce que doit se dire votre compagne d’ailleurs, et je la comprends. Si par hasard elle en vient à se lasser de cette situation…. enfin non, oubliez…

 

Sauveur, on peut se dire Tu…? Je voulais juste te dire merci. Ces moments passés avec toi ont été inoubliables. De vraies parenthèses, du bonheur à l’état brut. Et surtout, ils m’ont fait du bien. Ça me fait drôle de te quitter tu sais. De me dire que je ne pousserai plus la porte de ce cabinet. Elles vont me manquer tes petites piques d’humour. Il va me manquer le son de ta voix. Ton regard, ta bienveillance, et cette façon si particulière de dénouer les fils… Il parait que les bonnes choses ont une fin. Tu sais, je n’en suis pas si sûre. Je crois que j’ai encore besoin de quelques consultations. Histoire de me sentir moins orpheline…

 

Bon. Rassure toi, tout va bien, je ne suis pas triste. Au contraire, je suis plus qu’heureuse d’avoir pu croiser ta route. Je vais te laisser à Louise, à ta tribu de p’tits gars, à ta jolie famille rapiécée et à tes bestioles en tous genres. Ils ont besoin de toi. Par contre, attends toi de temps en temps à me voir roder autour du 12 rue des Murlins pour feuilleter les albums souvenirs… ♥

 

Ta dévouée Noukette, fan number one et admiratrice inconditionnelle

 

Une fin de saga culte que je ne pouvais que partager avec Jérôme

 

♦ Et lire, relire et offrir… les saisons 1, 2, et 3

 

♦ Elles t’adorent aussi (mais moins que moi…!) Canel, Cuné, Moka et Pépita

 

Éditions École des Loisirs (Janvier 2018)

Collection Medium

320 p.

 

Prix : 17,00 €

ISBN : 978-2-211-23560-0

 

pepites_jeunesse


20 commentaires

Mo · 6 février 2018 à 06h58

Alors c’est vraiment vrai ? C’est vraiment le dernier ??! Snif… je me console tout de même en disant qu’il me reste trois volumes à lire mais tout de même, quand on aime un personnage, on a du mal à le laisser. D’autant que Sauveur, c’est quelque chose ! (et cette voix ! 😛 )
Merci en tout cas de m’avoir permis de faire le premier pas (un petit concours pépites chez toi et hop, Sauveur s’est invité dans mon salon <3 )

Fanny · 6 février 2018 à 07h24

Ton article! ❤❤❤
Heu…. Moi aussi je peux me ranger à côté de toi en tant que fan inconditionnelle? ?

keisha · 6 février 2018 à 07h34

Mais quel chouette billet (il me reste à lire ce 4!)

Saxaoul · 6 février 2018 à 11h50

Quelle est belle cette lettre Noukette. J’espère que Marie-Aude Murail la lira !

Brize · 6 février 2018 à 12h05

Oooh, c’est le dernier 🙁 … Il méritait bien cette jolie lettre 🙂 !

syl. · 6 février 2018 à 12h14

Bouh, Noukette ! ta lettre est si belle !

jerome · 6 février 2018 à 13h08

Il en a de la chance d’avoir reçu une si belle lettre de ta part Sauveur ! En même temps je comprends parfaitement l’effet que grand gaillard a pu te faire au fil de ses consultations, il a tellement de charme 😉

framboise · 6 février 2018 à 14h15

Ma copine, mais quelle lettre <3 <3 <3

FondantGrignote · 6 février 2018 à 15h50

J’avais déjà envie de découvrir cette série mais en lisant ce billet… !! 🙂 j’ai encore PLUS envie !!

Moka · 6 février 2018 à 18h06

C’est Stephie qui va être un poil jalouse… 😀

krol · 6 février 2018 à 18h26

Oh elle est chouette cette lettre ! Il va falloir que je lise Sauveur un jour !

Pépita · 6 février 2018 à 21h11

Moins que toi ???? C’est à voir !
En fait j’envie toutes les personnes qui n’ont pas encore lu cette saga ….mais bon rien n’empêche de la relire !

Didi · 6 février 2018 à 21h19

Snif, il nous reste à faire du bruit pour « Sauveur !!!!!!! » (et moi à lire ce 4ème tome)
Comme je le disais chez Jérôme p’tt que Marie-Aude Murail se laissera persuader de continuer les aventures de ce sympathique et séduisant psychologue ♥
Après tout Anne Percin à bien rempiler avec Maxime Mainard alors que ce n’était pas prévu à la base !
Bisous Noukette et merci pour les pépites ♥

Caro · 7 février 2018 à 15h18

Magnifique lettre, qui résume bien le côté addictif de cette série ! Perso, j’ai lu les 3 premiers, je vais attendre un peu pour le 4, histoire de savourer ce gros coup de coeur !

Alex-Mot-à-Mots · 8 février 2018 à 16h10

Quelle déclaration !

Marion · 10 février 2018 à 10h52

Ah ! Il va falloir que je me les procure alors 🙂

Antigone · 11 février 2018 à 10h05

A encore découvrir pour moi, et je vais finir par me dire que j’ai de la chance, à force de vous lire… 😉 Vivement que je me plonge dedans.

Amandine Au Fil des Plumes · 11 février 2018 à 10h29

Ca me déprime quelque peu de savoir que c’est le dernier tome…

Nekita · 12 février 2018 à 01h08

Ah mais : LE DERNIER ? Argh ! Je m’étais habituée à cette petite famille, moi ! (Au passage : très jolie chronique ) Une belle découverte en tout cas !

nahe · 13 février 2018 à 13h28

♥♥♥

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *