Histoires à ne pas mettre entre toutes les mains – Julie Bray

Histoires-a-ne-pas-mettre-entre-toutes-les-mains-9782290020715-30« Je peux ainsi continuer pendant des heures. A jouer avec des variantes, à introduire des subtilités. A accentuer les caresses, à imaginer des scènes, à inventer des conversations.

Ces caresses, ces scènes, ces conversations – les vôtres -, je vous les offre maintenant dans les prochaines pages. Qu’elles soient réalités ou fantasmes, moi-même je l’ignore, mais cela importe peu, en fait, puisque le plaisir est au rendez-vous. A vous de savoir en tirer profit… »

 

Julie Bray l’annonce dès la première nouvelle où elle se met elle-même en scène : les histoires qui composent ce recueil sont les anecdotes de ses lectrices qu’elle reçoit régulièrement dans sa boite mail. Une compilation d’instants coquins voire franchement hot qui dépassent rarement les quelques pages. Les femmes qui s’y racontent vont directement à l’essentiel et évoquent sans tabous le moment « muy caliente » qui les a fait chavirer…

 

De fait, le lecteur n’a pas vraiment affaire à des nouvelles, plutôt à des confessions intimes, le genre de confidences que que l’on pourrait glisser à l’oreille d’une amie chère après quelques verres de mojitos…

Une particularité, beaucoup de femmes dans ces histoires. Trop. Beaucoup trop. Non seulement elles racontent par le menu leurs parties de jambes en l’air mais les messieurs s’y font rares, ces demoiselles arrivant très bien à se contenter seules ou avec l’aide d’une bonne copine. Pas franchement les histoires qui m’ont le plus émoustillée je dois dire même si je reconnais que ce n’est pas non plus déplaisant à lire.

 

Quand les hommes font leur apparition, pas de grande variété dans les situations proposées mais en même temps difficile de ne pas tourner en rond… Quelques parties à trois ou à plusieurs, de l’échangisme entre adultes consentants, des quick sex dans des endroits complètement improbables, quelques petits coups de canif dans les contrats de mariage… Rien de nouveau sous le soleil.

 

Ce qui sauve ce recueil du côté répétitif, c’est justement l’aspect « confessions intimes ». Les histoires sont tellement courtes qu’il serait dommage de les enchaîner. Mieux vaut y piocher de temps en temps pour éviter de se lasser trop vite, pour faire durer le plaisir. D’autant que les héros des différentes histoires ne se perdent pas en atermoiements inutiles et on les remercie…!

 

Les avis de Anne-Véronique, Jérôme

 

Éditions J’ai Lu (Juin 2014)

125 p.

 

Prix : 5,60 €

ISBN : 978-2-290-02071-5

 

 

mardi-c-est-permis

Tous chez Stephie !

 Et vous, qu’avez-vous lu d’inavouable ce mois ci…?

11 commentaires sur “Histoires à ne pas mettre entre toutes les mains – Julie Bray

  1. Ah, la, la, moi qui ai besoin qu’on me « mette en conditions », pour savourer l’érotisme, je ne suis pas bien sûre que ce recueil soit pour moi.
    Tant pis, une prochaine fois! 😉

  2. « A jouer avec des variantes, à introduire des subtilités. »
    Tout cela est passionnant mais parle-t-elle de la variante chilienne au moins ?
    😀

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *