L’appel du coucou – Robert Galbraith (J.K. Rowling)

Lappel-du-coucou-de-Robert-GalbraithBon dieu que je suis bonne cliente pour ce type de roman ! L’appel du Coucou a je dois dire rempli tous les critères attendus d’une parfaite lecture estivale : un polar captivant, un anti-héros bourru et asocial ô combien sympathique, une enquête certes classique mais rudement efficace, Londres en toile de fond… le tout écrit par une J.K. Rowling sous couvert d’anonymat. Je signe tout de suite ! 

 

Le fait est que l’on referme ce presque-pavé en se disant qu’il serait bien agréable de retrouver ces deux personnages là. On est d’autant plus ravi d’apprendre que l’auteure a décidé de faire de son détective privé un personnage récurrent et que le deuxième opus de ses aventures paraitra en octobre. L’occasion pour elle de creuser encore un peu le personnage de Cormoran Strike et de développer le rôle de l’intérimaire qui enquête à ses côtés, pour l’instant restée un peu dans l’ombre…

 

Le suicide de Lula Landry avait fait couler beaucoup d’encre. Mannequin célèbre et adulée, poursuivie par les paparazzi en mal de scoops, on s’imagine aisément que les strass et les paillettes ont eu raison de son équilibre mental, la poussant à se jeter du haut de son immeuble… Trois mois plus tard, le frère de la victime frappe néanmoins à la porte du détective privé Cormoran Strike et lui demande de réouvrir l’enquête. Lula n’a pas pu se suicider, on l’a assassinée…

Le client est prêt à payer le prix fort et c’est un argument de poids. C’est qu’ils ne se bousculent pas au portillon, justement, les clients… et Cormoran accumule les dettes. Pour couronner le tout, il se retrouve SDF après la rupture avec sa petite amie, ce qui l’oblige à installer un campement de fortune dans son bureau. Situation honteuse qu’il essaye vainement de cacher à Robin, la jeune intérimaire envoyée pour jouer les secrétaires (et qu’il n’est même pas sûr de pouvoir payer à la fin de son contrat…)

Mais Cormoran est un détective à l’ancienne et finit par prendre cette nouvelle enquête très au sérieux. Carnet de notes en poche, il reprend tout à zéro et rencontre tous ceux qui ont côtoyé, de près ou de loin, la jeune starlette…

 

Le moins que l’on puisse dire c’est que je n’ai pas boudé mon plaisir ! Si l’enquête ne révolutionne pas le genre, on ne peut nier que l’auteure a un talent fou pour modeler ses personnages de papier. Certes, le détective bourru au grand cœur, ce n’est pas nouveau, mais Cormoran Strike, mauvaise foi et défauts compris, a tout pour devenir un de mes chouchous. Jugez plutôt : fils d’un rocker richissime (qui se fiche de lui comme d’une guigne) et d’une de ses fans (devenue junkie et morte dans le plus total dénuement… et dans des circonstances plus qu’opaques), ancien militaire, une jambe en moins depuis l’Afghanistan… il vivote tout en choisissant de prendre les choses comme elles viennent. Avec recul et beaucoup d’auto-dérision. Et moi j’aime ça ! (Et puis le voir se dépatouiller dans la faune bling-bling du showbiz… c’est assez grandiose je dois dire !)

 

Il a été reproché à ce roman une certaine lenteur. Et effectivement, ce n’est pas un « polar d’action ». Ce que j’aime chez Rowling-Galbraith c’est justement cette capacité à poser une ambiance, à travailler ses personnages. Elle prend le temps, oui, dévoile les personnalités par petites touches, distille ses indices au compte-gouttes, fignole ses descriptions (le monde chatoyant et superficiel des stars entre autres). Tout ce qui fait que j’avais littéralement adoré Une place à prendre, dans un tout autre genre. Fan un jour… Quant au coupable, je n’avais rien vu venir (je ne pensais pas qu’elle oserait en fait… mais si… elle l’a fait !) et ça c’est plutôt bon signe !

 

 

Une chose est sûre, j’attends la suite avec impatience, une enquête qui se déroule dans le monde littéraire en plus, avec le meurtre d’un écrivain…Ô joie !!

 

 

Une lecture que j’ai le plaisir de partager pour la première fois avec miss Faelys, tombée elle aussi sous le charme de ce bon vieux Cormoran…!

 

 

Les avis de Cachou, Clarabel, Enna, Galea, Gwenaëlle, Sandrine, Saxaoul, Sophie, Stephie, Sylire et Val

 

 

Premières phrases : « La rue bruissait d’une agitation fébrile, comme envahie d’un essaim de mouches bourdonnantes. Des photographes étaient massés derrière les barrières gardées par la police, tenant en équilibre leurs appareils au museau protubérant, leur souffle s’élevant dans l’air en une vapeur blanche. La neige tombait, dense et régulière, sur les couvre-chefs et sur les épaules, et des doigts gantés essuyaient les lentilles. De temps à autre ils tuaient le temps en faisant retentir quelques déclics, prenant un cliché de plus de la tente en toile blanche dressée au bord de la chaussée, de l’entrée du grand immeuble en brique rouge et du balcon au dernier étage d’où le corps était tombé. »

 

Au hasard des pages : « Les morts ne pouvaient parler que par la bouche de ceux qu’ils laissaient derrière eux, et par les signes qu’ils avaient semés sur leur passage. Strike avait senti Lula vivante à travers les mails qu’elle avait envoyés à ses amis ; il avait entendu sa voix débordante de gaité dans un téléphone pressé contre son oreille ; mais à présent, en contemplant la dernière vision qu’elle avait eu avant de mourir, il se sentait, étrangement, encore plus proche d’elle. De la masse des détails épars, la vérité commençait à émerger peu à peu, à se faire jour, à se préciser. Ce qui lui manquait, c’était une preuve. » (p. 355)

 

 

Éditions Grasset (Novembre 2013)

576 p.

31 commentaires sur “L’appel du coucou – Robert Galbraith (J.K. Rowling)

  1. ha, ce bon vieux Cormoran, comme on s’y attache!! vivement octobre pour les feuilles qui tombent et la suite de ses aventures! en version audio c’est un régal aussi! je signe pour une prochaine lecture commune quand tu veux! 😉

  2. ohhhhh ! voila qui me dit ma copine! ai adoré « Une place à prendre « …
    vais me laisser tenter (suis prise de frénésie d’achats de bouquins ! ça m’aide à tenir !!!)
    merci 😉
    une jolie fin de vacances et des baisers com s’il en pleuvait <3

    • C’est très différent d’Une place à prendre mais elle est douée la Rowling, ça en devient énervant…! Et puis un bon polar, c’est parfait pour se détendre miss Marple ! 😉

  3. Ah! Après avoir lu « Une place à prendre », je me suis dit qu’il fallait que je m’intéresse encore aux livres de JKR. Je ne me souvenais plus du nom! ^^ Du coup, tu me donnes envie de le lire!
    En a-t-elle écrit d’autres?
    A bientôt!

    • En dehors de la saga Harry Potter et d’Une place à prendre, non. Mais Cormoran Strike revient dans une nouvelle aventure en octobre, la série va peut-être durer encore longtemps ! 😉

  4. Je n’ai pas réussi à accrocher à « une place à prendre » … celui-ci je l’ai commencé, mais pas terminé non plus. Même si ce n’est pas mauvais, mais je le lis sans plaisir … :/

  5. J’avais beaucoup aimé aussi, même si le côté show-biz n’est pas trop mon truc…. j’ai trouvé Cormoran très attachant! J’ai le nouveau qui m’attend depuis le début des vacances, je ne savais pas de quoi il parlait (j’achète sans chercher à savoir parfois) et tu me spoiles ! 😉 mais du coup, ça me donne encore plus envie de m’y mettre.

  6. Je l’ai déjà noté mais tu me fais une petite piqûre de rappel, il ne faut pas que je l’oublie alors que déjà la rentrée littéraire arrive…

  7. Bon, je ne sais pas si je serai aussi enthousiaste mais j’avais adoré les Harry Potter et j’ai toujours été curieuse de lire « l’autre JK Rowling ». Elle a un talent de conteuse et d’écriture indéniable donc je ne devrais pas être déçue de ce côté là. Après reste l’intrigue, les personnages etc. A voir donc.

    • Et tu avais lu Une place à prendre ? J’avais adoré ! Là, le polar, c’est plus « facile », elle s’en sort quand même sacrément bien je trouve !

  8. Je vais sagement attendre la sortie poche (Une place à prendre me prend déjà 1/2 tablette ^^) mais je ne suis pas étonnée par ton impression de lenteur. L’auteure avait un jour dit dans une interview qu’elle privilégiait la forme du roman fleuve.

  9. rho la la, je suis d’accord sur tout tout tout!! sauf que je n’avais pas aimé Une place à prendre à cause du manque absolu d’espoir dans le genre humain.
    Je t’accompagnerai avec plaisir en octobre,
    et en plus, je me dis que si Robert et aussi efficace que J-K dans les séries, ça devrait être de mieux en mieux.
    On va se Ré-GA-LER avec le vers à soie !
    Yeahhh
    (comment fais tu pour retrouver tous ces liens? Tu m’impressionnes)

    • Moi, j’ai adoré Une place à prendre… Complètement sombre et désabusé, sans aucun espoir, j’adore ! Là, avec le polar, on est dans un autre genre mais c’est encore un régal ! Ravie à l’idée de partager le suivant avec toi ! 😉
      (Pour les liens je « googlelise »… Et là c’était facile, y’avait une LC audio chez les copinautes ! 😉 )

  10. Bonjour,
    Voila un livre qui me tente bien ( j’avais bien aimer  » une place à prendre ») et je viens de voir que celui ci est sorti en poche… je crois que je vais me lancer!

  11. Il y a une liste d’attente à la bibliothèque pour le deuxième. A moins que j’aille le cherche directement. Comme toi, j’ai été conquise par ce « premier » roman.

  12. Je viens tout juste de le commencer, ce matin dans le métro héhé ! J’ai hâte de voir ce que ça va donner, mais j’avoue que je suis assez curieuse de découvrir Rowling dans autre chose que dans Harry Potter !
    Bises

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *