Premier contact – Paloma Casanova

Premier-contact.jpg

Voilà une collection qui continue de me ravir et qui tient décidément toutes ses promesses : des lectures érotiques, courtes, des beaux hommes musclés et des héroïnes qui n’ont pas froid aux yeux. 45 mn de plaisir donc comme l’annonce le titre de la collection, ma foi, c’est plutôt mieux que rien !

 

De Paloma Casanova (oui, je sais, je sais…), j’avais déjà pu savourer L’essence du plaisir. L’essai ayant été plutôt concluant, je récidive ce mois ci pour les mardis coquins de ma Stéphie chérie avec une histoire de gardians, vous savez les gardiens de taureaux… Je déplore d’ailleurs l’absence d’un tel spécimen sur la couverture de cette nouvelle. La dame a une fort jolie cambrure mais personnellement je la trouve moins émoustillante qu’un viril cavalier en sueur…

 

Le pitch donc, parce qu’il y en a quand même un. Shirley est une américaine fascinée par le Camargue. Chevaucher un pur-sang nerveux, c’est son rêve. Et là, dès les premières lignes, on ne peut s’empêcher de glousser en s’imaginant toutes les images subtiles auxquelles nous allons avoir droit…

En vacances, elle s’apprête donc à passer deux nuits chez un éleveur du coin, au programme… vis ma vie de « gardian » : des chevauchées, des taureaux, des cavaliers… la totale. Si la nature est belle, elle n’est pas au bout de ses surprises. A l’arrivée, c’est l’extase : la maison est un repère d’hommes en chaleur, un peu rustres, certes, mais costauds et virils au possible, chacun de leurs regards est un appel au sexe ! L’Américaine est reluquée sous toutes les coutures et les paris vont bon train… : quel est donc celui qui va réussir à l’attirer dans son lit ?

Très vite elle croise le regard d’un des hommes, énigmatique, intense. Manque de bol, il parait que cet homme là est indomptable… et fougueux ! Réaction immédiate : « Je me ferai bien un beau gardian, moi, se dit-elle en riant, mais je ne sais pas si c’est compris dans le forfait ! » Shirley s’imagine déjà les nuits torrides qu’elle pourrait passer, reste à apprivoiser le bel étalon… Estefan a bien compris ce que voulait la belle américaine et lui a d’ailleurs aussi son avis sur la question : « Lui, quand une nana l’interpelle, il fait tout pour la sauter. Dès que son radar s’affole et lui signale une belle poupée à honorer, il est toujours prêt ! » Vous en conviendrez, ces deux-là étaient donc faits pour se rencontrer !

Vient le moment où ils vont devoir passer une journée ensemble, histoire de lui montrer le travail d’un gardian sur le terrain. La tension monte très vite : « Quand le gardian est près d’elle, elle peut voir la sueur perler sur son front et ses tempes. Et si l’air entre dans sa chemise avec le vent ou la vitesse du cheval, elle entrevoit son torse, bronzé et ciselé. Il est, non pas un dieu grec, mais un dieu provençal, chevauchant un fier étalon, galopant au milieu des taureaux, flirtant avec le danger : il fait corps avec l’animal qu’il chevauche. » Mouarf !! Une chose est sûre, cet étalon là, Shirley est bien décidée à le monter… tout comme Estefan d’ailleurs : « ma belle pouliche, j’ai trop envie de te chevaucher. » Je vous avais prévenu, c’est très subtil, on explore à fond le champ lexical !

 

Puis vient LA scène… Tout y est et même plus : ça crie, ça hurle, ça grogne, ça titille, ça fouille, ça déchire, ça lèche, ça suce, ça avale, ça vibre, ça pénètre, ça pilonne, ça besogne, ça plante, ça transpire, ça éclabousse, ça palpite, ça claque, ça s’essouffle, ça se contracte, ça jouit… bref, en un mot comme en cent, ça baise ! Bienvenue dans le monde du stupre et de la luxure entre gens consentants ! Rassasiés ? Que nenni ! Estefan est plein de surprises, vous n’imaginez même pas ce qu’il cache dans sa table de nuit…!!!

« Dans la chaleur du Midi, les deux amants mêleront bien d’autres chaleurs, qui les conduiront vers un embrasement des sens et dans des jeux où leurs désirs érotiques ne connaîtront pas de limites. » Voilà ce qu’annonçait le résumé de l’éditeur… et ce n’est pas de la publicité mensongère !

 

Éditions Numeriklivres (Mars 2012)

Collection Sextasy 45 mn

EBook au format ePUB

 

Mardi c'est permisTous chez Stéphie !

Qu’avez-vous lu d’inavouable ce mois ci ?

 

Challenge-amoureux_saison2.jpgEt une nouvelle lecture pour

le challenge amoureux d’Irrégulière

importorigin:http://aliasnoukette.over-blog.com/article-premier-contact-paloma-casanova-108793006.html

9 commentaires sur “Premier contact – Paloma Casanova

  1. C’est quoi la différence entre un dieu grec et un dieu provençal ? tu crois que le premier ne monte pas d’étalon ?!
    J’adore toujours ces billets et tu sais quoi, j’en ai acheté une (la numéro 5 je crois) suite à ton dernier billet ! Y’a plus qu’à maintenant 😀

    • En voilà une bonne nouvelle !! 😉 Vous m’en voyez ravie ! J’attends avec impatience les couvertures masculines à venir…! 😉

      Merci de votre passage ici… et à très vite pour de nouvelles lectures coquines, j’ai bien l’intention d’explorer encore votre catalogue ! 😉

    • Je dois avouer que je n’ai pas à me plaindre de mon été moi… Partout où je suis allée, j’ai trouvé le soleil… 😉

    • C’est que les filles sont assez nombreuses à lire ces petites nouvelles érotiques alors… il en faut pour tous les goûts non ? 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *