Nouvelle Ronde des Livres avec Hérisson et Liyah

avec cette semaine, catégorie « hors-compétition-tellement-c’est-beau »…

Benjamin Lacombe !

 

Les-amants-papillons.jpgLes amants papillons, rien que le titre, je le trouve magnifique ! Et que dire de cette couverture, encore plus belle quand on l’ouvre entièrement… Évidemment, on voit d’abord ce regard triste, terriblement triste, et on devine que l’histoire va être tragique. Tragique, mais tellement belle !

Naoko apprend le jour de ses quatorze ans par la bouche même de son père qu’elle va devoir quitter son petit village pour se rendre à Kyoto, là-bas, on fera d’elle une femme du monde, elle y apprendra les bonnes manières, elle y apprendra à se taire, à obéir, à sourire en toutes circonstances… Mais le rêve de Naoko est tout autre : Naoko aime lire et composer des vers, s’il le faut, elle est prête à se déguiser en homme pour pouvoir étudier la littérature comme les garçons ! Grâce à l’aide de sa fidèle servante, son rêve est à portée de main et c’est habillée en garçon qu’elle fera la connaissance de Hamo dans les rues bondées de la ville…

Quel album magnifique ! Du début à la fin, le lecteur en prend plein les mirettes, les portraits sont bluffants, les illustrations pleine page somptueuses, personnellement j’en suis béate d’admiration ! Cet album fait partie de ceux qu’on se doit de posséder dans les rayons de sa bibliothèque ! Que d’émotions dans ces pages, que de poésie, de délicatesse…

Lacombe-papillons2.jpg

Les avis de Emmyne, Esmelradae, Cachou, Choco, Valérie, Edelwe, Cynthia, Joëlle, Allie, toutes conquises !

 

Les amants papillons, Seuil jeunesse, 2007.

 

La-melodie-des-tuyaux.jpg

La mélodie des tuyaux est une histoire bien plus gaie que la précédente, plus accessible aussi aux jeunes enfants. Là encore, nous avons affaire à un très bel objet livre, je dois avouer que j’ai un gros faible pour les albums grand format. La particularité de cet album est que c’est un conte musical, un CD de chansons originales l’accompagne, le texte lui est dit par Olivia Ruiz.

Dès le prologue, vlan ! On est littéralement hypnotisés par le regard triste mais doux du jeune Alexandre. A treize ans, ses perspectives d’avenir se résument aux tuyaux de la vieille usine où il finira par travailler, c’est comme ça, c’est écrit. Puis il les voit, les caravanes, un cortège rouge sous la pluie, ça ne s’oublie pas. Ce qui se passe là-bas fascine Alexandre, on danse, on chante, on rit, et il y a le regard de cette jeune gitane qui le bouleverse. Quand elle lui prend la main et l’emmène à la découverte de son univers, Alexandre est subjugué, toute cette chaleur, toute cette joie de vivre, toute cette musique, et si c’était ça le bonheur ? A partir de cet instant, Alexandre reviendra chaque jour, pour la musique qu’il apprend à aimer, mais aussi pour la belle Elena.

Gros coup de coeur pour cet album ! Les illustrations sont toujours aussi sublimes, lumineuses, travaillées. Un album sur l’amour de la musique, sur la naissance de l’amour aussi. Un album à contempler, à lire et à relire…

Lacombe-tuyaux2.jpg

Les avis de Lancellau, Clarabel, Saxaoul, Mirontaine, Esmeraldae, Cachou, Théoma, Lily, Lucie, Marie, Cynthia, Lael, évidemment enchantées !

 

La mélodie des tuyaux, Seuil jeunesse, 2009.

 

Rendez-vous dans 15 jours

pour une nouvelle Ronde des livres !

Ronde des Livres

challengealbumbig113/20

importorigin:http://aliasnoukette.over-blog.com/article-la-ronde-des-livres-benjamin-lacombe-13-73654649.html

Catégories : Albums

32 commentaires

Commentaire n°1 posté par Irrégulière · 14 mai 2011 à 11h39

Ah oui, les amants papillon, sublime !

    Noukette · 19 mai 2011 à 01h20

    je me souviens que tu avais aimé !

Commentaire n°2 posté par Herisson08 · 14 mai 2011 à 14h04

Je suis absolument fan de ses dessins!! 🙂 Par contre beaucoup d’histoires n’ont pas su vraiment me séduire…

    Noukette · 19 mai 2011 à 01h17

    Dommage… Moi l’ensemble me séduit à tous les coups, quelle merveille !

Commentaire n°3 posté par Liyah · 14 mai 2011 à 14h27

J’adore les illustrations de cet auteur mais je n’ai hélas encore jamais rien lu de lui et je ne trouve pas ses albums à la bibliothèque ! 🙁