Arthur n’est pas rassuré ce matin avant sa rentrée dans sa nouvelle école… Depuis qu’il a emménagé dans la vallée des Mitaines avec sa mère qui l’élève seule, il se sent un peu fragile. Et puis, à son âge, son pouvoir devrait déjà s’être manifesté… Se sentir en marge, Arthur n’aime pas ça. C’est sûr, il sera la risée de ses nouveaux camarades…

Mais Arthur n’a pas vraiment le temps de se torturer l’esprit sur l’accueil qui lui sera réservé.  Dans la cour de l’école, c’est l’effervescence… Un des élèves a mystérieusement disparu sans laisser de traces. Et si le directeur tente de rassurer son auditoire, les suppositions vont bon train parmi les élèves et l’angoisse est à son comble dans le village. D’autant que cette première disparition sera la première d’une série qui n’a pas l’air de vouloir s’arrêter… Avec l’aide de Pélagie la souris qui n’est pas seule dans sa tête, de Gonzague l’escargot qui carbure des neurones, de Willo la luciole peureuse et de la mystérieuse et intrigante Kitsu, Arthur décide de braver le danger et de mener l’enquête. L’occasion rêvée, peut-être, de grandir et d’apprendre qui il est vraiment…

Sublime réédition d’une série initialement publiée chez Didier Jeunesse ! Maquette soignée, nouvelle couverture (quelle beauté !), objet livre précieux… le monde des Mitaines fait peau neuve dans un nouvel écrin avant la réédition du second tome et la parution d’une troisième tome tant attendu, le tout cette année… bonheur !

Si je découvre, tardivement, l’univers poétique et magique des Mitaines, l’imaginaire foisonnant de Loïc Clément et les incroyables aquarelles de Anne Montel ne me sont pas inconnus. Et là encore, je m’y suis coulée avec délice… tout y est charmant, enchanteur et inventif ! Les détails qui fourmillent aux quatre coins des planches, les couleurs toutes douces, les bouilles à croquer de cette belle galerie de personnages auxquels chaque enfant pourra s’identifier… et la délicatesse du propos beaucoup moins enfantin qu’il n’y parait.

Sublime oui… merci aux auteurs pour leur gentillesse et leurs sourires à Angoulême… je ne me lasse pas d’admirer leur magnifique dédicace…! ♥

Le blog d’Anne Montel

Le blog de Loïc Clément

 

A lire aussi sur le blog : ChaussetteChaque jour DraculaLe voleur de souhaits Chroniques de l’île perdue

Éditions Dargaud (Janvier 2020)

113 p.

 

Prix : 16,00 €

ISBN : 978-2-205-08304-0

 

BD de la semaine saumon

… chez Moka


18 commentaires

Cristie · 5 février 2020 à 08h42

Très jolie planche ! J’aime la douceur qui s’en dégage …

Bouma · 5 février 2020 à 11h20

une belle réédition 🙂

Bidib · 5 février 2020 à 11h24

je l’ai feuilleté plusieurs fois en librairie mais j’accroche pas au dessin. Faudrait que je vois si je ne peux pas l’emprunter à la bibli pour me faire une meilleure idée

Jerome · 5 février 2020 à 13h04

J’ai lu les deux tomes parus chez l’éditeur précédent, c’est le genre d’univers animalier que j’adore.

gambadou · 5 février 2020 à 15h12

A partir de quelle âge à ton avis

Hilde · 5 février 2020 à 21h13

J’aime beaucoup la nouvelle couverture. J’avoue que je suis tentée. 🙂

luocine · 7 février 2020 à 11h14

je connais un petit Arthur qui devrait aimer cette histoire.

Karine · 7 février 2020 à 21h43

La planche me plaît énormément! Quel graphisme dans mes cordes!

Mylene · 8 février 2020 à 08h55

faut que j’achète !!!

Enna · 8 février 2020 à 10h22

J’attends le 3 alors, j’ai vraiment aimé le 1 et le 2 (e mon fils aussi). En attendant, un tag t’attends chez moi : https://ennalit.wordpress.com/2020/02/08/les-tags-denna-portrait-chinois-si-jetais-et-une-recette-et-le-tirage-au-sort-du-book-jar/

Antigone · 8 février 2020 à 21h28

Comme c’est adorable !! 😉

Moka · 9 février 2020 à 07h38

Conquise graphiquement, pas toujours côté scénario. Mais indéniablement, c’est très beau.

Fanny · 11 février 2020 à 11h21

Que c’est joli!

Blandine · 11 février 2020 à 15h51

Tu sais créer des envies!!

Christelle · 14 février 2020 à 12h37

Tu penses que c’est adapté à un petit garçon de 9 ans ?

Nathalie · 16 février 2020 à 15h36

A priori je ne suis pas plus tentée que ça (il faut dire que je préfère en général les BD « Ado/Adultes » aux BD « jeunesse », mais il y a des exceptions !). Il faudrait que je la feuillète.

Caro · 18 février 2020 à 23h21

Un titre de plus à noter ! 😉

Amandine · 22 février 2020 à 09h38

Je suis une inconditionnelle de ce duo!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *