hugo

« Oyez, oyez, visiteurs !

 

A en croire les épitaphes, les cimetières ne sont remplis que de personnages exemplaires ! « Mère modèle », « Père parfait », « Ami fidèle »… Que d’éloges gravés dans la pierre !

De toute évidence, la mort efface les petits travers ! L’honneur et la vertu comblent de gloire ceux qui ne sont plus ! Entrez donc dans ce monde parfait ! Et suivez-moi ! La visite va commencer… »

 

Avancez prudemment… Restez sur vos gardes… La lune a beau être haut dans le ciel, la nuit abrite parfois des secrets qui ne demandent qu’à refaire surface. Derrière le miroir, le monde des esprits prend possession des heures sombres et fête chaque soir cette éternité qui leur est tombée dessus sans crier gare. Derrière le vieux portail grinçant du vieux cimetière abandonné, au milieu des herbes folles et sous les stèles fissurées, les spectres partagent des agapes festives en tentant de se rappeler l’odeur alléchante d’un bon gâteau au chocolat. L’au-delà à parfois des allures de camp de vacances…!

 

Un peu plus loin, dans le silence de la grande bastide provençale, Hugo s’apprête à s’endormir. C’est la nuit de son anniversaire. La nuit de tous les possibles, celle des rencontres surprenantes, des échappées fantastiques, des révélations tonitruantes, des amitiés improbables… TIC TAC, TIC TAC, TIC TAC… Les aiguilles de l’horloge avancent, dans quelques heures Hugo aura 12 ans. Ou pas…

 

Surtout ne pas trop en dire… Garder intacte la jubilation de la découverte de ce petit bijou à nul autre pareil..!

 

Bertrand Santini est un genre de sorcier, ou de magicien… voire même un subtil mélange des deux. Avec en prime une âme de sale gosse qui se délecte des tours pendables qu’il prend un malin plaisir à concocter..!

Je ne connais aucun autre auteur capable d’allier avec autant de bonheur la fantaisie la plus pure à la poésie la plus décalée, la drôlerie à l’intelligence, le frisson à la tendresse la plus surprenante…! Dans un univers aussi baroque que profondément burlesque, l’auteur entraîne son lecteur – petit ou grand – dans un conte horrifique impossible à lâcher tant il joue à merveille sur nos peurs les plus profondes et nos désirs les plus secrets. Addictif et profondément jubilatoire !

 

ENCORE ! J’en veux ENCORE…!! Lu d’une traite, Hugo de la nuit va devenir ma nouvelle botte secrète pour faire tomber dans la marmite de la bonne – très bonne – littérature jeunesse tous ces élèves qui disent ne pas savoir quoi lire tout en espérant secrètement croiser la route de ce roman « différent » qui comblera leur imaginaire…

 

Une pépite évidente que je partage avec Jérôme, comme chaque mardi ou presque… Cerise sur le gâteau, la délicieuse Framboise et son enfant-testeur se joignent à nous pour parfaire la fête… Des guest stars en or !

 

Les avis de Pépita et Za

 

Du même auteur sur le blog : Le YarkL’étrange réveillonLe journal de Gurty

 

 

Premières phrases : « Hugo aurait dû ressentir de la peur, de la terreur même, à planer au-dessus du monde dans les bras d’un fantôme. L’enfant n’éprouvait pourtant qu’un sentiment d’abandon, tout au plus teinté d’une vague appréhension. »

 

 

Éditions Grasset jeunesse (Avril 2016)

213 p.

 

Prix : 13,50 €

ISBN : 978-2-246-86025-9

 

 

pepites_jeunesse


14 commentaires

framboise · 24 mai 2016 à 00h37

ahahahah ! J’aime ce billet et ce livre toutafé jubilatoire, tu as tellement raison,qui nous a drôlement régalés et qu’on a adoré partager en famille 😉
moult bises ma copine
et merci infini pour cette pépite partagée et savourée, je le crois, comme il se doit !

Mo · 24 mai 2016 à 05h18

Vous être tentants, convaincants et conquis. Ce serait dommage de ne point noter le titre de cet intriguant petit roman 😀

luocine · 24 mai 2016 à 06h19

Je vais garder ce titre pour un petit lecteur qui adore avoir peur

Jerome · 24 mai 2016 à 12h29

Un auteur dont on ne se lassera jamais. Quel talent, quelle imagination, quelle intelligence ! Je n’ai pas fini de l’offrir ce roman, crois-moi 😉

celina · 24 mai 2016 à 15h03

Oh la la, ce que cela a l’air bien ! Frissons, belle écriture, ce roman semble irrésistible…

Saxaoul · 24 mai 2016 à 17h00

Et hop, sur la liste de la prochaine commande ! Je parle du Journal de Guty demain sur mon blog. C’est vrai que ses textes sont d’une intelligence rare.

manU · 24 mai 2016 à 18h45

Mais c’est que j’ai très très très envie de le lire moi maintenant !! 🙂

krol · 24 mai 2016 à 18h46

Il me le faut !

yueyin · 25 mai 2016 à 07h37

Et moi qui aime les cimetières 🙂 comment résister ?

Alex-Mot-à-Mots · 26 mai 2016 à 10h28

Encore une pépite, chic ! J’adore ce RDV.

Hugo de la nuit – Bertrand SANTINI – Bar à BD · 24 mai 2016 à 05h01

[…] pour se régaler avec les billets des copains, c’est par-là : chez Noukette et chez […]

Hugo de la nuit - Bertrand Santini - Mille et une Frasques · 11 juillet 2016 à 09h54

[…]    Retrouvez également les avis de Noukette, Jérome, Framboise et son […]

Vos billets les plus tentateurs des derniers mois | L'or rouge · 24 octobre 2016 à 20h09

[…] Hugo de la nuit chez Za, Jérôme, Noukette, […]

Hugo de la nuit de Bertrand Santini | Marcelpois · 31 mai 2017 à 12h15

[…] avis de Noukette et […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *