Prix du meilleur roman des lecteurs de Points… le bilan !

IMG_4842Des heures de lecture et de très belles découvertes… C’est ce que je retiendrai de cette expérience de jurée pour le Prix du meilleur roman des lecteurs de Points. Douze romans reçus entre août 2015 et juin 2016, un jury composé de 40 lecteurs et de 20 libraires, sous la présidence de l’écrivain Philippe Delerm… et un gagnant qui sera dévoilé très prochainement. Hâte de savoir qui succèdera à « Mudwoman » de Joyce Carol Oates, le lauréat de la précédente édition.

 

Douze romans donc. Seulement trois écrits par des femmes, quatre premiers romans, quatre romans français et de nombreux romans écrits par des auteurs américains ou sud-américains. Une sélection éclectique où il difficile de ne pas trouver son compte et la satisfaction pour moi d’aller à la rencontre d’auteurs et d’univers à priori assez loin de mes lectures habituelles.

 

Je n’avais lu aucun livre dans cette sélection mais j’ai eu le grand bonheur d’y voir figurer Cécile Coulon et Hubert Mingarelli… qui sans surprise font partie de mes chouchous…

 

Je n’ai pas souhaité écrire des billets au fur et à mesure de mes lectures, une façon peut-être de garder intactes mes impressions, de nuancer aussi des avis trop « à chaud ». Voici donc mon classement « inversé »… du roman qui m’a le moins plu à celui qui pour moi mérite de gagner ce prix….

 

 

nathaniel-p-370x610

12. La Vie Amoureuse de Nathaniel P. d’Adelle Waldman

 

Un des tous premiers romans reçus et donc un des tous premiers lus. Un roman que j’imaginais léger et drôle et qui m’est finalement tombé des mains au bout d’une petite centaine de pages. Le seul abandon de cette sélection… Impossible de rentrer dans ce roman que j’ai trouvé aussi inconsistant et antipathique que son héros. Je n’ai trouvé aucun intérêt à ses atermoiements amoureux et j’ai fini par soupirer d’ennui… Mauvaise pioche…

 

 

metamorphoses

11. Métamorphoses de François Vallejo

 

Le sujet me faisait un peu peur mais m’intéressait. Celui d’une femme qui découvre la conversion de son frère à un islam radical. Et finalement, un flop retentissant… Je crois que ce qui m’a le plus gênée dans ce roman c’est la narration. Un style froid, sans aucune envergure qui n’a pas dû m’aider à ressentir une quelconque empathie pour les personnages. Un roman que j’ai trainé comme un boulet et que j’ai eu bien du mal à terminer. Un auteur que j’avais pourtant envie de découvrir, d’où ma grande déception…

 

 

partisans

10. Les Partisans d’Aharon Appelfeld

 

J’étais ravie de pouvoir découvrir cet auteur israélien. D’autant plus ravie que ce roman se passait pendant une période que j’affectionne en suivant des résistants juifs tentant de survivre en territoire occupé. Il y a une souffle et une puissance indéniable dans ce roman, des personnages inoubliables même, une vraie lumière dans certains passages de toute beauté. Et pourtant… Les nombreuses références à la littérature juive, très pointues, m’ont perdue, mon intérêt se réveillant quand l’auteur s’attardait enfin sur les parcours individuels des combattants. Une lecture en dents de scie que je vais malheureusement vite oublier…

 

 

reputations-370x610

9. Les réputations de Juan Gabriel Vasquez 

 

J’ai pris beaucoup de plaisir à lire ce roman. L’écriture est belle et ample. Et puis ce thème. L’histoire de ce célèbre caricaturiste politique colombien qui a longtemps détenu sous ses crayons le pouvoir de faire ou de défaire une réputation. Un pouvoir qui a peut-être mené il y a 28 ans de cela à la mort d’un député… Un roman qui soulève nombre de questions mais dont il me reste finalement peu de choses aujourd’hui.

 

 

academy-street

8. Academy Street de Mary Costello

 

Un premier roman irlandais que j’ai lu quasi d’une traite. Un roman empreint d’une certaine langueur à l’image de son héroïne que l’on suit de ses 7 ans à sa mort entre son Irlande natale et les États-Unis où elle fera le reste de sa vie. Si la langue est belle, Mary Costello (dont je lirai pourtant volontiers les prochains romans) n’a pas réussi à me passionner avec le destin de Tess. Effacée, presque transparente, semblant observer sa vie plutôt que de la vivre, elle finit par inspirer au lecteur un certain agacement…

 

 

retourlittlewing1-370x610

7. Retour à Little Wing de Nickolas Butler 

 

J’avais entendu le tout et son contraire sur ce premier roman américain qui a récolté le prix Page/America en 2014. Notamment que c’était une bluette sans intérêt, guimauve à souhait, aux personnages ultra caricaturaux. Et bien moi j’ai marché. J’ai même beaucoup aimé suivre cette bande de potes aux parcours et aux chemins si différents. C’est peut-être bourré de bons sentiments et de clichés tous plus éculés les uns que les autres, c’est peut-être ultra naïf aussi… mais sur moi ça a fonctionné. Résultat, j’ai dévoré ce roman en étant ravie de retrouver ses personnages à chaque fois que je le reprenais. Le genre de lecture pas prise de tête qui fait du bien, je prends !

 

 

scipion

6. Scipion de Pablo Casacuberta

 

Typiquement le genre de roman que j’aime découvrir. Un héros extrêmement attachant, un humour et une finesse d’écriture et une histoire pas banale. Aníbal ne touchera l’héritage de son célèbre historien de père que s’il suit ses traces en publiant lui aussi un livre d’histoire contemporaine dans une maison d’édition réputée. Un ultime pied de nez depuis l’au-delà d’un père dont l’ombre plane encore au-dessus de sa tête… Des passages sublimes sur l’acte de création et l’écriture, une vision intéressante des relations père-fils et un livre qui se dévore !

 

 

heretiques

5. Hérétiques de Leonardo Padura

 

D’abord effrayée par la taille de ce pavé, je me suis surprise à plonger corps et âme dans ce roman-monde absolument passionnant. Une fresque foisonnante qui traverse les époques sans jamais perdre le lecteur, un roman symphonie qui nous emmène sur les traces d’un tableau de maître en déroulant le fil de l’Histoire avec un grand H. Les trois parties sont certes inégales et on peut y trouver des longueurs. Il reste que ce roman m’a fait découvrir une plume qu’il me tarde de relire à nouveau…

 

 

passent-les-heures

4. Passent les heures de Justin Gakuto Go

 

Un premier roman que j’ai littéralement dévoré ! L’histoire d’un homme qui apprend qu’il est peut-être l’héritier d’une grande fortune ayant appartenu à Ashley Walsingham, un alpiniste disparu en 1924. Mais le temps lui est compté pour prouver sa filiation. C’est le début d’une véritable course contre la montre qui l’emmènera dans toute l’Europe sur les traces d’un homme peu banal et d’une histoire d’amour qui l’est tout autant… Passionnant et totalement romanesque, les passages évoquant la première guerre mondiale sont édifiants de réalisme et la quête de Tristan devient très vite la nôtre…

 

 

mingarelli

3. La Route de Beit Zera d’Hubert Mingarelli

 

Je n’ai pas été surprise d’aimer autant ce roman. On y est comme dans une bulle, un peu hors du temps, un peu ailleurs. Les mots d’Hubert Mingarelli nous imprègnent et restent, longtemps. Il ne se passe finalement pas grand chose dans ce roman, tout est affaire d’ambiance, entre non-dits et silences. Et c’est tout ce que j’aime en littérature. L’épure érigée au rang d’art… Juste l’essentiel, l’histoire toute simple d’un homme qui vit seul avec son chien et ce petit garçon, presque mutique, qui les rejoint presque chaque jour… Triste et beau. Profond et bouleversant…

 

 

coeur-pélican

2. Le Cœur du Pélican de Cécile Coulon

 

Fascinante Cécile Coulon. Une écriture au scalpel, précise, cinglante et cruelle. Ce roman m’a happée comme rarement. Je l’ai lu d’un souffle, je l’ai fini essoufflée… Il y a du génie chez cette jeune auteure, une audace sans limite, des fulgurances d’écriture qui laissent bouche bée et une profonde connaissance de l’âme humaine… J’ai suivi ce prodige de la course à pied, son ascension et sa chute. Au rythme de son cœur qui bat… Je l’ai aimé et détesté. Et je crois que je ne l’oublierai jamais… Brillant !

 

 

ciel-d-acier

1. Ciel d’acier de Michel Moutot

 

Un premier roman français absolument passionnant qui a le souffle et l’envergure d’un grand roman américain. Un pavé que je n’aurais probablement jamais lu sans le prix et qui m’a totalement subjuguée… Un roman qui débute juste après l’effondrement des Twin Towers et revient sur l’histoire fascinante de ces générations de Mohawks qui ont bâti l’Amérique. Il aurait pu être mon numéro 2, il est finalement mon numéro 1… L’auteur est reporter à l’Agence France Presse, spécialiste des questions de terrorisme international. Son Ciel d’acier m’a emmenée loin, très loin… et de bien belle façon !

 

♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥

 

J’aime profondément mon top 3. Je l’aime et je suis quasi persuadée que le gagnant sera l’un d’eux… Ils le méritent tous, du moins à mes yeux, tant ils m’ont fait vibrer… Un classement qui ressemble beaucoup à celui d’Eva, avec qui j’ai eu entre autres la chance de partager cette belle expérience. C’est avec une impatience non dissimulée que j’attends le verdict !!

29 commentaires sur “Prix du meilleur roman des lecteurs de Points… le bilan !

  1. Merci pour cette chronique très intéressante et ce classement inédit. En ce qui concerne ta classement j’approuve et je vais lire rapidement « Ciel d’acier » qui est dans ma PAL. J’avais bcp aimé « Passent les heures » 🙂
    J’avais posé ma candidature cette année pour devenir jurée mais malheureusement pas retenue 🙁 je retenterai car ça a l’air passionnant.

  2. Comme tu le dis à la fin de ton billet nos classements se ressemblent beaucoup!
    Ravie que cette belle aventure t’ait plu et impatiente comme toi de connaître le verdict !

  3. Idem, j’irai jeter un œil du côté de ton top 3 et puis, curieuse de savoir quel sera le titre récompensé
    Bonne journée à toi 🙂

  4. J’espère ne pas me tromper mais Eva doit avoir le même classement, elle a cependant mis le roman de C.Coulon en premier ! Je préfère le tien, ayant lu Cécile Coulon (si j’ai beaucoup aimé l’écriture, j’ai trouvé le personnage tellement égocentrique et antipathique que son challenge m’a lassé rapidement) et puis je craque car j’avais vu ce livre (le premier) il y a fort longtemps sur un autre blog et en vous lisant toutes les deux, je me dis qu’il me le faut à présent !
    Je suis jurée pour le Prix du Meilleur Polar chez Points – à mon tour !

  5. Oh comme j’aime ton billet et ces belles découvertes de lecture…
    Je crois bien que je vais me laisser tenter par « La Route de Beit Zera » d’Hubert Mingarelli et celui de Cécile Coulon (toujours pas lu mais qui m’attend bien sagement !)
    <3

  6. Mingarelli, Coulon, Casacuberta et Padura, je me retrouve dans ces quatre là ! Et heureusement que tu n’as pas mis Little Wing en tête, tu sais ce que je pense :p
    Très envie de découvrir ton number one maintenant, c’est malin…

  7. La sélection est belle ! J’en ai lu 3 ou 4 (dont Le coeur du Pélican 🙂 ) parmi les 12 mais les autres auraient figuré de très belles découvertes. Cela m’incite à tenter ma chance pour être juré dans la prochaine édition.

  8. Oh là là, comme je suis contente de voir que mon chouchou remporte tes suffrages !
    Bonne idée ce classement à l’envers. J’ai remonté patiemment ta chronique, en espérant trouver Ciel d’acier à la première place. Je croise les doigts pour lui !

  9. merci pour ces précieuses infos ! Ton top 3 m’intéresse, tu penses, et j’ai toujours encore ce Scipion dans ma PAL, et j’en retarde la lecture…

  10. J’aime bien la formule « plusieurs livres en un billet » comme ça avec des avis succints mais très clairs. Belle sélection. J’ai Scipion dans ma LAL, je me réjouis d’avance de la belle lecture que je vais faire !

  11. D’accord avec toi sur les deux de ta liste que j’ai lus, le Padura est excellent mais un peu long, notamment dans sa deuxième partie, et ton N°1, Ciel d’acier est tout simplement formidable

  12. Je suis bien contente de trouver, dans ton top trois, deux lectures ayant déclenché un « coup de coeur » pour moi (Cécile Coulon et H. Mingarelli).
    Il me tente bien ce prix des lecteurs mais je n’ai pas encore sauté le pas de l’inscription…

  13. J’ai hâte de connaître l’heureux(se) élu(e) ! Tu as bien fait de présenter ainsi ton billet et on a vraiment envie de découvrir les livres de ton top 3 ! J’ai découvert Padura dernièrement, du coup celui-ci me tente beaucoup. Comme Electra j’ai à mon tour le plaisir de participer à l’expérience dans la même édition pour les polars ! chouette !

  14. Où je me rends compte que je n’ai aucun livre de cette sélection. Oups! Mais ton top 3 a l’air alléchant, je vais essayer de me rattraper. Merci pour ce résumé 😉

  15. Coucou,
    merci ça me donne plein d’idées lectures en collection Le Points !
    Hérétiques de Padura me tente depuis un moment et je vais rajouter ton podium à mes envies et surtout ton premier !
    Bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *