Le loup qui mangeait n’importe quoi – Manu Larcenet / Christophe Donner

Attention, pépite mes amis !!   Prenez un auteur jeunesse qu’on ne présente plus, j’ai nommé le délicieux Christophe Donner… Associez-le à la crème des dessinateurs, l’inclassable Manu Larcenet…   Dans le mélange déjà bien détonnant, rajoutez une bonne dose d’humour, un loup absolument trippant, des rencontres cocasses et complètement improbables, des dialogues à faire […]

Le bruit de tes pas – Valentina D’Urbano

  « Alfredo n’était pas bon et personne ne l’aimait, je le sais : quand on est aimé, on ne s’expose pas au risque de mourir seul comme un chien. Quand on est aimé, on a la possibilité de s’en sortir. Non, Alfredo était un crétin. Il n’a été qu’un imbécile de sa naissance jusqu’à sa […]

Sauf les fleurs – Nicolas Clément

Un gros coup de cœur de cette rentrée littéraire… Un premier roman bouleversant, magnifique, essentiel… Tout ça en 75 pages. Mince, il est fort ce Nicolas Clément. J’ai pensé à Bobin, j’ai pensé à Keegan, j’ai pensé à Benameur, c’est dire… Bluffée par les mots, par cette fulgurance d’écriture qui va à l’essentiel et touche […]

Saveur coco – Renaud Dillies

Renaud Dillies est un magicien ! Son dernier titre est un vrai bonbon à savourer sans modération aucune. Un ravissement dès les premières planches, et rassurez-vous, ça dure jusqu’à la fin..!   Je suis fan. Il faut lire Dillies, tout Dillies, à commencer par Abélard, l’indispensable, l’irremplaçable, l’incontournable Abélard (l’intégrale vient de sortir d’ailleurs, précipitez-vous, […]

Pas assez pour faire une femme – Jeanne Benameur

Judith est d’abord tombée amoureuse d’une voix. Une voix qui parle de révolte, de lutte, d’espoir, de renouveau. C’est par curiosité qu’elle est entrée dans cet amphi, pour cette voix… pour la fragilité qu’elle y perçoit, pour les silences entre les mots qui disent tant… Des silences qui font écho à une souffrance qu’elle maintient […]

Abélard – Renaud Dillies / Régis Hautière

Ça y est, je le tiens mon gros coup de cœur BD…   Je tiens à vous prévenir tout de suite, ce billet ne ressemblera en rien à ceux que j’ai l’habitude d’écrire, il est absolument impossible que j’arrive à restituer ici tout ce que j’ai pu ressentir à la lecture de ce magnifique diptyque… […]