Ma tempête de neige – Thomas Scotto

Ma-tempete-de-neige« Tu vas naître et… putain tu vas naître… » Zacharie va être papa et dans sa tête c’est la tempête… Une évidence aussi. Zacharie va être papa et ça le rend fou de joie. Même pas peur, enfin si, un peu quand même…

 

Zacharie va être papa et il n’a que 19 ans. Il sait bien ce qu’on va lui dire, ce qu’on va en penser. Qu’il gâche sa vie, que ce n’est pas raisonnable, qu’il a le temps, tellement le temps. Mais IL est là, presque là, et déjà son monde en est bouleversé. Un enfant comme tombé du ciel qui devient le plus beau des cadeaux. Pour lui. Pour Katell sa mère tellement belle depuis qu’elle l’attend. Le bonheur…? Ça y ressemble…

 

Alors Zacharie parle. Il LUI parle…. A ce bébé inespéré, à ce bébé qui va faire de lui un père, à celui qui déjà le rend heureux. Zacharie se confie. Il lui dit son impatience de le rencontrer enfin, sa fierté, sa joie, immense, ses craintes aussi de ce saut dans l’inconnu.

 

« Juste je voudrais te le dire et pas trembler : Tu es attendu. Sans trembler ? J’y arrive pas aussi bien que ça, bien sûr. Pour les frissons ? Ben j’ai des frissons. Et puis le sang qui se vide, comme avant de combattre un lion à mains nues ou de plonger du haut d’une falaise, j’imagine. C’est le truc que je n’aurais jamais voulu faire normalement, sauter dans le vide et pas avoir un semblant de parachute. »

Il lui parle de lui, de sa mère, de leur rencontre, de leur amour, de leur rupture, de leurs retrouvailles, inévitables… Il lui parle aussi de ce désir d’enfant, inexplicable, inexpliqué. Avec elle et pas une autre, un désir inscrit là, juste sous la peau… Les quelques minutes d’attente avant la certitude qu’ils seraient bientôt trois. Ce cri de rage et de plaisir mélangés, cette envie de hurler au monde entier que non, ce n’était pas un « accident ».

 

Avec une infinie tendresse et toute la fougue de la jeunesse, Zacharie se livre pleinement. Son monologue nous transperce le cœur tant il est sincère et vrai. Plus vraiment un enfant, pas tout à fait un adulte, Zacharie grandit. En s’adressant à son enfant, il lui offre la plus belles des déclarations d’amour…

 

Ma tempête de neige fait partie de ces titres qu’on lit en apnée. Une bien jolie pépite de la très belle collection D’une seule voix créée par Jeanne Benameur qui propose « des textes d’un seul souffle. des textes à dire, à partager avec soi et le monde. » Ces textes courts et percutants, je les aime de plus en plus. Ils bousculent et procurent des émotions fortes, tellement fortes qu’on a envie de les partager, de les offrir…

 

Ces petits romans pas comme les autres, mon incontournable complice Jérôme et moi-même avons eu envie de partir à leur recherche. Des textes comme Candy, Une preuve d’amour ou encore Depuis qu’on a déménagé on déjà croisé notre route. Difficile de ne pas penser non plus aux inoubliables A copier 100 fois ou L’accident… L’idée d’un petit rendez-vous régulier est donc venue d’elle-même. Au gré de nos trouvailles, nous essayerons donc de vous dénicher des petits romans jeunesse que les ados auront envie de se passer de main en main… et que les adultes n’auront de cesse de vouloir leur piquer…! Ma tempête de neige inaugure de bien belle façon ce nouveau rendez-vous…!

 

 

Les avis de Hélène et Liyah.

 

 

Le site de l’auteur

 

 

Premières phrases : « Parce que t’auras quel âge exactement ? Y a un truc qui ne colle pas. C’est pas logique. A ta naissance, t’auras pas zéro an. Ce n’est pas vrai. Neuf moi, huit mois… ça oui. Peut-être pas dix , d’accord, mais pas zéro non plus. J’ai dit ça à Katell et, bien sûr, dans l’idée, elle est d’accord avec moi. Pas simplement parce qu’on s’aime à se bouleverser total mais parce que maintenant c’est notre vérité que tu existes. Point. »

 

 

Éditions Actes Sud Junior (Février 2014)

Collection D’une seule voix

58 p.

17 commentaires sur “Ma tempête de neige – Thomas Scotto

  1. Je note une fois encore.
    J’ai bien aimé l’accident même si je l’ai trouvé un peu trop court.
    Et je parle de vos découvertes à mes collègues de français.
    Merci pour ces idées.

  2. On se réserve de belles surprises pour les semaines à venir. Et puis dénicher et présenter des petits livres comme ça avec toi, ça relève de l’évidence, non ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>