Un été très livre…!

Des pavés, des livres attendus, des nouveautés, des classiques qu’il faut avoir lu… l’été on a le choix, on prend son temps…. et c’est bon ! Je m’étais fixé des objectifs raisonnables, à quinze jours de la fin des vacances ils sont presque atteints. Reste le deuxième tome de Silo dans lequel je n’ai pas encore mis le nez mais je n’ai pas dit mon dernier mot. Mais j’ai eu ma dose de romanesque, d’émotion, de suspense et de bonnes surprises. De très bonnes surprises même que j’ai dévorées avec gourmandise en alternance avec ces nouveautés de la rentrée dont je vous parlerai bientôt…! En attendant, avis flashs d’une blogueuse encore en mode farniente sur ces romans qui ont fait mon été…!

 

 

Repéré depuis quelques temps, ce roman est devenu une priorité après l’avis de Violette. Bonne pioche !! A 43 ans, Jeff Winston meurt d’une crise cardiaque… et se réveille dans sa petite chambre d’étudiant à l’âge de 18 ans. En ayant pleinement conscience des années écoulées. Pouvoir revivre sa vie, prendre de nouvelles routes, faire d’autres choix… tout en connaissant les grandes lignes d’un futur qu’il a le pouvoir de redessiner. Effrayant, vertigineux, déroutant mais tellement grisant. Mais il y aura bien d’autres résurrections et bien des chemins à tracer. L’immortalité n’a peut-être pas que du bon…

De l’excellente SF, une intrigue diablement bien ficelée et un coup de cœur inattendu. Foncez !

 

Replay de Ken Grimwood, Points, 1997, 7,95 €, 344 p.

ISBN : 2-02-032126-2

 

 

L’homme qui s’envola m’avait bluffée mais alors là, chapeau…! S’il y a une trilogie dont je vais m’empresser de dévorer la suite c’est bien celle là ! On m’avait prévenue… j’étais bien loin du compte. Antoine Bello a l’art de l’intrigue, déploie ses filets de façon brillante, ferre sa proie son lecteur et ne le lâche pas. Et le pire c’est qu’on en redemande. Une organisation secrète qui falsifie la réalité mais dont les propres acteurs ignorent la véritable raison d’être, d’innombrables ramifications historiques, un savant mélange du vrai et du faux, des supercheries à grande échelle… c’est inventif, totalement fou et complètement addictif.

Monsieur Bello, je crois que nous sommes faits pour nous entendre… Vite, la suite !!

 

Les falsificateurs d’Antoine Bello, Folio, 2008, 9,80 €, 588 p.

ISBN : 978-2-07-035527-3

 

 

Après mon coup de foudre pour Les filles au lion, je ne pouvais pas ne pas me précipiter sur le premier roman de Jessie Burton. Et là encore, j’ai tout aimé ! Foisonnant, romanesque, original, Miniaturiste nous happe dès les premières lignes pour ne plus nous lâcher. Et on suit Petronella dans sa nouvelle vie d’épouse dans l’Amsterdam vibrante et changeante du XVIIe siècle. Atmosphère intimiste, désirs de femme, secrets bien enfouis, puritanisme bien pensant, amours interdites, une certaine aura de mystère… les pans du voile se relèvent peu à peu comme s’entrouvrent les rideaux de cette étrange maison de poupées qui renferme peut-être la clé du mystère. J’ai adoré !

 

Miniaturiste de Jessie Burton, Folio, 2017, 8,20 €, 528 p.

ISBN : 978-2-07-271428-3

 

 

Quelle émotion de retrouver Fedrik sur son île du bout du monde… Les Bottes suédoises est la suite que je n’attendais pas tant Les chaussures italiennes ont marquées ma vie de lectrice. Des images encore intactes, et cette crainte, peut-être, de ne pas retrouver cette lumière et cette simplicité. Elles y sont, mais peut-être avec moins de force… Mais quelle douceur… Il y est question de reconstruction, de résilience, de pardon et de lâcher prise. On y lit les années qui passent, la solitude qui tenaille, les désirs qui fissurent et les regrets d’une vie. On s’y installe doucement, sans faire de bruit et on finit par se poser des questions sur ce qui fait le bonheur et tisse les souvenirs. Et dire qu’on ne lira plus Mankell…

 

Les bottes suédoises de Henning Mankell, Seuil, 2016, 21,00 €, 368 p.

ISBN : 978-2-02-130389-6

 

 

J’étais ressorti franchement mitigée du premier tome de cette saga à succès. Un roman lu rapidement, sans déplaisir mais sans enthousiasme non plus, une sensation de déjà vu, de longues pages d’ennui. Aucune attente particulière donc pour cette suite qu’on m’annonçait pourtant bien meilleure, même si j’ai entamé les plus de 600 pages de ce roman avec une certaine appréhension. Je l’ai refermé deux jours plus tard à 3h du matin complètement conquise. Dans la foulée, je téléchargeais le tome 3 sur ma liseuse… Et dire que je n’avais rien vu venir…. Ok, mea culpa, Elena Ferrante m’a eue en beauté. J’aime. J’adore. Je suis totalement accro… Pitié, dites moi que la suite est aussi bonne !!

 

Le nouveau nom (L’amie prodigieuse tome 2) de Elena Ferrante, Folio, 2017, 8,80 €, 640 p.

ISBN : 978-2-07-269314-4

 

32 commentaires sur “Un été très livre…!

  1. J’ai adoré Replay aussi ! Les falsificateurs, tu confirmes qu’il faut que je le lise ! La suite des Chaussures italiennes, j’avais peur d’être déçue… On verra… Elena Ferrante, je suis certaine que ce n’est pas pour moi ! Je viens de passer dix jours à lire beaucoup ! Qu’est-ce que c’est plaisant ! Et je retiens ton idée de billet multiple… Bonne poursuite de vacances Noukette !

  2. Rien à noter, j’ai tout lu ! (ou essayé de lire, car je semble réfractaire aux Falsificateurs et je n’ai pas aimé Miniaturiste…) mais tu as aimé tout ce que tu as emporté, bravo pour le bon choix !

  3. Et dire que j’ai abandonné le premier tome de Ferrante et que je l’ai même revendu! Il n’était pas pour moi mais je suis contente que tu sois passée à travers et qu’il t’ait plu!

    Bonnes fins de vacances!

  4. On m’a offert cet été le premier tome de L’ami prodigieuse. Je ne voulais pas l’acheter car j’en ai trop entendu parler mais finalement, je suis quand même contente d’avoir l’occasion de le découvrir.

  5. Je suis contente que tu ais aimé le tome 2 d’Elena Ferrante (qui est d’ailleurs pour moi le meilleur!), Miniaturiste est dans ma PAL, il va falloir que je l’en sorte!

  6. Toujours pas lu Ferrante … je ne sais pas si l’écriture est pour moi. Une écriture lente à se mettre en place, mais une fois le lecteur ferré, il est conquis et ne peut plus lâcher le roman … Le 3è est bon, du moins d’après ce qu’on m’en a dit. Mais je résiste … 😀

  7. Décidément, je dois être la seule à être passée à côté de « Replay » : je n’en garde qu un très vague souvenir… et je n’ai pas lue « l’amie prodigieuse » pour la meme raison que certaines : trop de bruit tue l’envie:-)
    Des bisous!

  8. J’avais beaucoup aimé Replay. En ce qui concerne Les Falsificateurs il est sur mes étagères mais je lis tellement lentement que je ne sais pas quand je vais le sortir…
    Bon retour sur ton blog Noukette.

  9. Pour la première fois depuis fort fort longtemps je suis dans une grosse panne de lecture. J’abandonne tout ce que je commence.
    Je vais essayer le Bello, il est dans ma PAL et me fait de l’oeil. J’ai besoin de quelque chose qui accroche ! J’avais adoré Ada alors je pense que celui-ci va me plaire.

  10. Je vais donc lire le premier roman dont tu parles, j’aime beaucoup Antoine Bello et Ferrante plus de réserves sur Jessie Burton qui est pourtant une écrivaine remarquable.

  11. Bon, il n’y a rien à jeter si j’ai bien compris. Mais il va falloir faire des choix alors d’après toi lequel dans cette liste me conviendrait le mieux ?

  12. C’est ce que j’appelle un bel été livresque, diversifié à souhait.
    Le Mankell m’avait déçu. J’avais tant aimé « Les chaussures italiennes »… Je note « Replay ». Depuis le temps que je veux le lire…

  13. Je me retrouve dans tes coups de coeur (Mankell, Ferrante, Miniaturiste…) Pour les ferrante, j’ai aimé le tome 3 aussi, mais je garde une préférence pour ce tome 2 pour le moment !

  14. Pour info, le tome 4 (et dernier) de Ferrante arrive en octobre 🙂
    Le 3 est tout aussi captivant que le 2, elle est vraiment très très forte !
    Bref, tu n’as pas perdu ton été, toi 🙂

  15. Faut dire tu n’avais choisi que du bon (Bello, Ferrante, Burton), je souscris à tout et ceux que je n’ai pas lus atteignent mes priorités d’achat

  16. Je ne sais pas pourquoi, j’ai beau en entendre beaucoup de bien, la saga de Ferrante ne m’attire pas plus que ça… sans doute parce que de fait je n’aime pas tellement les sagas…

  17. Concernant Ferrante, je trouve que c’est de mieux en mieux. Le troisième est excellent et j’attends la suite avec impatience.
    J’ai « Replay » dans ma PAL. Mon fils a adoré.
    Je n’ai jamais lu Bello mais cela me tente beaucoup !
    Pour ce qui est des bottes suédoises, je le lirai sans aucun doute après avoir adoré « les chaussures italiennes ».

  18. belle brochette! J’ai adoré Replay, le Burton et le Ferrante -le tome3 est divin, oui divin!!! Et je suis en train de lire Les Falsificateurs où je me régale!

  19. J’avais acheté Replay à l’aéroport en partance pour Montréal, le cadeau de mes 18 ans. Il était déjà en poche. 27 ans plus tard (oui…je sais, je ne les fais pas 😉 ) je peux dire que je l’ai déjà relu plusieurs fois et que ce n’est pas pas fini.
    Quant à la trilogie de Ferrante, je résiste depuis un moment mais un d ces jours, je me pencherai sur ce phénomène, c’est certain !

  20. Même coup de coeur que toi pour Miniaturiste, je vais réserver Les Filles au lion à la médiathèque et je viens de mettre Replay dans mon panier !! Merci pour ce billet qui donne très envie de lire, lire et encore lire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *