Amorostasia tome 3 : … et à jamais – Cyril Bonin

Amorostasia ne devait au départ être qu’un one-shot. Et je l’avais tellement aimé, quelle belle idée que cette maladie d’amour, et quelle fin sublime…! J’étais du coup très sceptique en apprenant que Cyril Bonin avait voulu donner une suite à son histoire, et effectivement, j’étais ressortie déçue du second tome, la trouvant moins magique, presque superflue… Mais j’ai vite su que son auteur avait travaillé son scénario pour en faire une trilogie, c’est donc avec impatience et fébrilité que je me suis précipitée sur ce dénouement pour enfin savoir ce qu’il avait derrière la tête… Et là, je suis bien obligée de l’admettre… c’était finement joué !

 

Petit retour sur l’histoire… Souvenez-vous. l’Amorostasie est une maladie dont on ne sait rien si ce n’est qu’elle ne touche que ceux qui s’aiment d’un amour pur et profond. L’Amorostasie frappe sans prévenir, que l’on soit jeune ou vieux, marié, en couple ou non… et fige les amoureux dans une sorte de transe inexplicable. Sur leur visage, un étrange sourire béat, dans leurs yeux, une étrange lueur. Les « malades » ont l’air profondément heureux… L’épidémie se répand comme une trainée de poudre et les autorités sont vite dans l’obligation de prendre des mesures. Les femmes, jugées responsables de la pandémie, sont contraintes de porter un brassard noir orné d’un cœur. L’Anamorax est mis sur le marché pour empêcher la naissance des sentiments. Certains, dans l’ombre, préfèrent courir le risque et vivre libres. Olga Politoff et son compagnon Kiran Narayanan sont eux les deux seuls « amorostasiés » à être revenus à la vie…

 

Trois ans plus tard, l’Amorostasie continue de faire des victimes. A Paris, un homme cagoulé agresse les « séductrices » porteuses du fameux brassard en leur découpant sauvagement des mèches de cheveux. La peur s’installe chez une partie de la population qui préfère vivre cloitrée et tout faire à distance. D’autres rêvent de se faire « figer » et n’y parviennent pas… A l’approche des élections, le Mouvement Pour La Foi et son leader Farkas montent sensiblement dans les sondages. Citant la Bible, ils appellent au retour à l’ordre moral… Olga et Kiran eux, apparemment immunisés contre la maladie, débutent leur vie à deux et apprennent à se connaître dans le « monde réel ». Cet amour qui leur est tombé dessus, ils vont devoir l’apprivoiser et le faire durer. Au même moment, le chef de l’état est retrouvé figé dans ses appartements…

 

« L’amour est comme une vague, il est difficile

d’être en permanence au sommet ».

 

Voilà, il a tout compris Cyril Bonin. Tout compris à l’amour, tout compris au couple, tout compris à ces montagnes russes, à ces phases de creux, à ces pics que les amoureux traversent ou subissent. Son Amorostasia dit tout ça. Le coup de foudre, les affres du désir, les vertiges, les cœurs qui palpitent… mais aussi les doutes, l’ennui, l’agacement face à cet « autre » qui est si différent de nous. J’ai eu un peu peur au départ que l’histoire de prenne un tournant trop politique. Il n’en est finalement rien et je m’en réjouis…

 

Côté dessin, je suis toujours aussi fan du noir et blanc de Cyril Bonin, d’une pureté incomparable… Douceur du trait, élégance, sobriété, impossible pour moi d’y rester insensible. Cette trilogie a décidément un charme fou, certains chanceux auront peut-être la chance d’ailleurs de découvrir la belle intégrale au pied de leur sapin ♥

 

Du même auteur sur le blog : QuintettChambre obscure L’homme qui n’existait pasThe Time beforeLa délicatesseAmorostasia tome 1Amorostasia tome 2

 

Le blog de l’auteur

Éditions Futuropolis (Novembre 2017)

120 p.

 

Prix : 20,00 €

ISBN : 978-2-7548-2149-0

 

BD de la semaine saumon

 

D’autres bulles à découvrir chez…

 

           

          Blandine                         Maël                               Sabine                              Mo’

 

 

           

         Jérôme                         Amandine                         Bouma                             Nathalie

 

 

           

           Natiora                         Gambadou                          Mylène                                  Sab

 

 

            

         Saxaoul                            Karine                             Hélène                       Blondin

 

 

            

            Moka                        Estelle Calim                     Khadie                           Sandrine

 

 

    

          Soukee                             Caro

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

26 commentaires sur “Amorostasia tome 3 : … et à jamais – Cyril Bonin

  1. Lu le 1 et le 2, mais avant de te lire, je me disais que je ne serais pas attirée par ce troisième opus (un peu l’impression d’user la corde jusqu’au bout…), mais je vais peut-être changer d’avis après ton avis très positif… (et ça ce n’est pas bon pour le portefeuille ! :))

  2. Je me suis arrêtée au tome 1 quand j’ai vu que le tome 2 semblait décevoir ses lecteurs, mais là, tu me donnes envie de reprendre la série ! Et puis, quand elle est terminée et qu’il n’y a pas plus de 3 tomes en tout, c’est dommage de s’arrêter au premier.;-)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *