Le feu de la passion – Christy Saubesty

Le-feu-de-la-passion.png2013 commence sur les chapeaux de roues puisque qu’elle commence un mardi ! Et qui dit mardi dit Stéphie… Et qui dit Stéphie, dit mardi coquin…

L’année 2013 sera donc une année riche chers amis lecteurs, une année placée sous le signe des lectures inavouables…

 

Et quoi de mieux pour commencer l’année qu’une nouvelle de Christy Saubesty ? 45 mn de plaisir, ça ne se refuse pas non ?

Bon, je ne vous cache pas qu’à l’heure où j’écris cet article, les vapeurs du citrate de bétaïne champagne sont loin d’être dissipées, d’ailleurs, vous êtes sûrement dans le même état que moi… La vue de cette couverture très évocatrice devrait en réveiller plus d’un, tout comme la lecture de cette nouvelle qui attise le désir de la meilleure des façons, comme sait si bien le faire l’auteure qui en a décidément sous le capot…!

 

Le pich en quelques mots…

« Stéphane Benneth, 43 ans, vit dans un hôtel particulier depuis la mort de sa femme, huit ans plus tôt. Il n’a jamais voulu refaire sa vie, ni pu se lier d’amitié, même courtoise, avec aucun de ses voisins. Sa rencontre avec Kelly, la nouvelle employée assignée au service d’étage, va tout changer. Inexorablement attiré par la très jeune, très fraîche et très discrète jeune femme, Stéphane va se faire violence pour s’obliger à la sagesse et refouler cette attirance qu’il estime déplacée… »


Rien de nouveau sous le soleil me direz-vous..? Et bien vous vous trompez… A 22 ans, la jeune Kelly a beau être vierge, comme il se doit, elle a une petite particularité pas banale dans une histoire de ce genre… Elle est sourde, ou quasiment… Un handicap qu’elle vit très mal et qu’elle essaye de cacher par tous les moyens. Un handicap qu’elle déteste vu qu’elle ne supporte pas de lire la pitié dans les yeux de ceux qui la regardent. Un handicap qui explique son rejet des hommes. Stéphane lui est un héros très attachant, toujours lié au souvenir de sa femme décédée qu’il continue d’aimer plus que tout. Il a choisi de vivre reclus dans un hôtel particulier, d’où il travaille d’ailleurs, pour fuir le monde. Depuis 8 ans, Stéphane a arrêté de vivre.

 

Évidemment, la rencontre de ces deux éclopés de la vie va faire des étincelles, pour le plus grand plaisir du lecteur dont toutes les attentes, même les plus inavouables, seront comblées ! Si j’ai marché ? Pire, j’ai couru…! Que voulez-vous, j’ai eu l’impression de lire un conte de fées… Cabrioles et parties de jambes en l’air en prime… Et j’ai aimé voir ces deux là revivre enfin. Coeur de midinette ? Oui, j’avoue…! Et puis, point non négligeable tout de même, Christy Saubesty a vraiment un don pour décrire la montée du désir. Les scènes de… heu… d’amour sont audacieuses, sensuelles, indécentes… sans jamais être vulgaires. Érotique ? Oui ! Explicite ? Oui ! Un vrai bon moment de lecture coquine, j’en redemande !

 

Le blog de l’auteure

La page Facebook de l’auteure

 

Éditions Numeriklivres (Septembre 2012)

Collection Sextasy Roman

EBook au format ePUB

 

Mardi c'est permisTous chez Stéphie !

Qu’avez-vous lu d’inavouable ce mois ci ?

 

Challenge-amoureux_saison2.jpgEt une nouvelle lecture pour

le challenge amoureux d’Irrégulière

importorigin:http://aliasnoukette.over-blog.com/article-le-feu-de-la-passion-christy-saubesty-113845602.html

12 commentaires sur “Le feu de la passion – Christy Saubesty

  1. L’année démarre sur les chapeaux de roue, dis-moi. Et tu as raison, la vue de cette couverture ne me laisse pas insensible en ce lendemain de réveillon, malgré l’étau qui me serre les tempes et le vomi collé dans mes cheveux

    Je te souhaite à toi et à toute ta petite famille une belle et heureuse année 2031 !

    • Tu as eu un réveillon très glamour dis moi…! Je t’envie dis donc ! ;-) )

      Très belle année à toi cher Jérôme ainsi qu’à toute ta jolie tribu de filles ! ;-)

  2. ici aussi mon comm de ce matin a disparu.

    Je disais, voila une jolie façon de commencer l’année. Et tu as raison, la vue de cette couverture me fait oublier l’étau qui me serre les tempes et le vomi collé dans mes cheveux (attention je disais ça ce matin, depuis j’ai pris une douche^^).

    • Hé hé hé !!! Je n’y avais pas pensé moi…! ;-) Bon, le premier mardi tombant le 1er janvier, j’avais souhaité la bonne année la veille, suis prévoyante tu vois ! ;-)

      Bonne année Choco… again ! ;-)

  3. Sandriiiiine, je te prends la main dans le sac………… 

    Môdame censure des comms soi-disant licencieux… et môdame veut installer des cochonneries sur sa liseuse, ni vu ni connu !!!  

    C’est vrai que c’est discret avec l’engin (je parle de la liseuse) : les enfants ne voient PAS les couv suggestives à la tête du lit, tu es une futée ! Je snes que tes lectures 2013 vont être plus… comment dire… débridées, hein!?

    Bon, Noukette, excuse-moi de faire salon chez toi ! les points à mettre sur les i avec Sandrine, c’est tout : je m’en vais ! 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>