Regardez-les, tous les trois, sur la couverture… Ce qui les lie se passe de mots. Ce genre de rencontre qui marque et qui s’ancre, l’évidence, la fusion, le coup de foudre peut-être. Anna, Alexis et Félix sont devenus amis un peu par hasard et sûrement parce qu’il n’y avait pas d’autre chemin possible. La musicienne, l’aspirant écrivain et le jeune étudiant en biotechnologies se trouvent sans se chercher, accordent leurs pas et vivent leur drôle d’amitié avec en tête cet interdit de franchir les lignes…

 

L’union est solide, l’accord tacite. Le trio inséparable ne sera pas un triangle amoureux. La musique, les mots, ceux qu’on dit et ceux qu’on ne dit pas, suffisent à l’harmonie. Mais la vie est joueuse. Et les hasards taquins. Si Alexis n’ose pas et choisit de ne pas rompre l’équilibre du trio alors que son cœur lui crie le contraire, Félix prend le risque et ressort vainqueur de ce duel qui n’en était pas un…

 

Anna et Félix ensemble, Alexis s’éloigne du couple en mettant des kilomètres entre eux. Le couple est heureux, épanoui, se marie et rêve de fonder une famille. Alors que Anna rentre à l’Orchestre National de France, Félix poursuit ses recherches sur les nanoparticules dans le corps humain et participe à la mise au point des Nanopills, des pilules qui une fois ingérées peuvent renseigner en temps réel sur l’état de santé du sujet. Obsédé par la mort de son père des suites d’un cancer qu’il pense qu’il aurait pu prévenir, Félix se met à régenter la vie d’Anna de peur de la perdre…

 

J’aime infiniment la façon qu’a Cyril Bonin de parler d’amour… Rien n’est jamais simple, rien n’est écrit d’avance. Il y a les choix qu’on pense faire, ceux qu’on évite de prendre, ceux qui s’imposent à nous. Les réticences, les pas de côté, les petits coups de pieds au destin, ce grand écart aussi entre l’amour qui enveloppe sans contraindre et celui qui protège en enfermant… Ici, le triangle amoureux n’est évidemment qu’un prétexte. L’amour et ses contradictions, la jeunesse, le temps qui passe, la vie qu’on voudrait retenir… Cyril Bonin déroule le fil d’un thème qu’il connaît bien et qui lui va à la perfection. Le lecteur, lui, tombe « amoureux » de chacun des trois personnages et voudrait ne jamais avoir à les quitter…

 

Voilà, c’est dit. Cyril Bonin fait partie de mes chouchous. J’aime son univers, sa finesse, son intelligence et son trait que je reconnaitrais entre mille. Délicat, élégant, épuré… il n’a pas son pareil pour esquisser les contours des personnages, révéler leurs failles et leurs zones d’ombres, sublimer leurs émotions et les liens qu’ils tissent entre eux ♥

 

Du même auteur sur le blog : QuintettChambre obscure L’homme qui n’existait pasThe Time beforeLa délicatesseAmorostasia tome 1Amorostasia tome 2 Amorostasia tome 3

 

Le blog de Cyril Bonin

 

Éditions Futuropolis (Juin 2018)

72 p.

 

Prix : 17,00 €

ISBN : 978-2-7548-2452-1

 

BD de la semaine saumon

… chez Moka


15 commentaires

Une ribambelle · 6 juin 2018 à 08h54

J’aurais bien aimé que ce soit un roman car je n’aime pas particulièrement les B.D. En tout cas je trouve que le résumé et ton avis donnent envie de le lire.

Enna · 6 juin 2018 à 10h17

Très tentant! Je note!

hélène · 6 juin 2018 à 10h32

Tu me tentes !

Blandine · 6 juin 2018 à 13h24

BD repérée rien qu’à la couverture, tu confirmes mon coup d’œil 😉

Bouma · 6 juin 2018 à 13h25

j’ai adoré la série Amorostasia, donc… où est-ce qu’on signe ?

XL · 6 juin 2018 à 13h42

il te manque La belle image, très très bien

Mylene · 6 juin 2018 à 15h55

tu me rends curieuse !!

gambadou · 6 juin 2018 à 16h37

J’avais beaucoup aimé « Amorostasia », celui là me tente aussi

jerome · 7 juin 2018 à 12h36

Ah l’amour… vaste et infinie question 🙂

sabine · 7 juin 2018 à 14h43

Comment tu le vends bien !!!!!!!!!!!!!!!! t’es fourbe ma noukette 😀 !!

Jacques · 8 juin 2018 à 08h07

Oups, j’ai lu « presque maintenant » juste avant ta chronique.
Tu en parles très bien, nouklette? C’est aussi limpide que l’écriture de Cyril.

Fanny · 8 juin 2018 à 15h00

Je crois que je serais passée à côté si tu n’avais pas été si enthousiaste.!

Mokamilla · 8 juin 2018 à 20h21

Un thème qui pourrait me parler… J’ai peu lu Bonin à vrai dire.

Iluze · 9 juin 2018 à 15h03

Oooooh je note !

Ma LAL (Liste A Lire) : les livres qui me font envie – Enna lit, Enna Vit! · 10 octobre 2018 à 09h36

[…] Presque maintenant : Cyril Bonin (repéré chez Noukette) […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *